Les comptes de XL Airways virent au vert en 2014-2015

air-journal_XL Airways A330 vol

La compagnie aérienne française a publié les résultats de son exercice 2014-2015 clos le 31 octobre dernier, marqués par un retour aux bénéfices malgré une baisse de son chiffre d’affaires.

XL Airways a réalisé un résultat net, hors impact des filiales de tour-operating, positif de 3,5 millions d’euros, et ce en dépit de « l’impact défavorable de la forte revalorisation du dollar », indique le communiqué de la compagnie. Son chiffre d’affaires a pourtant reculé de 10 % par rapport à l’exercice précédent, à  269 millions d’euros. Cette baisse d’activité était « volontaire », et est la conséquence  d’un recentrage sur les lignes à fort potentiel long-courriers au détriment de son activité opérée avec les Boeing 737 (deux dans sa flotte aujourd’hui). « En 2015, XL a pris les décisions adéquates, en coopération avec ses partenaires, pour cesser à court terme l’exploitation du secteur Boeing 737, source de pertes récurrentes, explique Laurent Magnin, PDG d’XL Airways France. Ses investissements se feront désormais exclusivement autour du développement d’une offre de vols réguliers à prix modérés en long-courrier, axe stratégique de l’entreprise».

Il rappelle ainsi que nombre de passagers transportés sur le dernier exercice a dépassé 800 000, notamment du fait d’une croissance du trafic d’environ 25% sur l’axe France-USA. Un axe qui va encore se développer en 2016 avec le lancement de la ligne entre Paris CDG et Los Angeles, sa quatrième destination aux Etats-Unis.

L’augmentation de l’offre sur la ligne Paris-New York, désormais desservie 9 mois par an, conjuguée aux bonnes performances enregistrées sur Paris-San Francisco et Paris-Miami, « a permis de conforter la pertinence du modèle mis en place par XL Airways entre la France et les Etats-Unis », continue le PDG. « Les destinations caribéennes (République dominicaine et Mexique principalement) ont été quasiment stables, tandis que les Antilles françaises, désormais desservies uniquement de novembre à mai, ont vu une amélioration de leur rentabilité. Enfin, l’ouverture de la ligne Lyon – St Denis de la Réunion et l’optimisation des vols vers cette destination au départ de Paris et Marseille ont amené une hausse du trafic de l’ordre de 15%. Cette activité de vols réguliers à prix modérés, compatibles avec les coûts de la compagnie, s’est traduite par un chiffre d’affaires désormais réalisé majoritairement en mode « régulier », même si les tours opérateurs engagés en « bloc sièges » ou en co-affrètement restent des partenaires privilégiés et incontournables ».

Le groupe XL a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 368 millions d’euros, en légère baisse par rapport à celui de l’exercice précédent.

Vacances Héliades a fortement amélioré sa performance avec un chiffre d’affaires qui a dépassé les 100 millions d’euros, pour la première fois depuis sa création. Le résultat a également été historique avec un bénéfice avant impôts et participation supérieur à 1,7 millions d’euros.

Crystal TO a poursuivi sa restructuration et un nouveau Directeur Général a été nommé, chargé de redynamiser cette filiale. De ce fait, le résultat consolidé, avant amortissement du goodwill, est supérieur à 2,1 millions d’euros. La trésorerie consolidée s’élève à environ 43 millions d’euros.

http://www.air-journal.fr/2016-02-06-les-comptes-de-xl-airways-virent-au-vert-en-2014-2015-5157568.html

Commentaire(s)

  1. Pourvu que cela dure et longue vie à XL qui offre un très bon rapport qualité service prix!! Espérons que de nouveaux avions et de nouvelles lignes arriverons pour continuer à nous faire voyager à prix malins !!

  2. Il devrais comander des A330Neo

  3. En tout cas...et par ailleurs... - 6 février 2016 à 11 h 37 min
    En tout cas...et par ailleurs...

    En tout cas cela semble en etre bel et bien fini du MRS-NewYork que certains ici meme encensaient comme l’alpha et l’oméga du transport aérien,tant attendu par une clientèle locale ‘ a potentiel intéressant »…. Potentiel que XL Airways n’a manifestement pas soude ouvrir…

    Et par ailleurs, on verra à l’usage ce qu’il en sera d’une éventuelle compétition frontale entre des A330 XL et des B 787 Norvegian sur Los Angeles, les deux transporteurs étant sur le même créneau commercial dubillet le moins cher possible avec nombreuses options diverses payantes : pourrait aussi y avoir du dégât par la…

  4. Serpico

    Pas un seul TOP GUN pour nous expliquer que Laurent Magnin est un esclavagiste des temps modernes…. Patience cela va venir..!

  5. Xl airways revient à mayotte !!!

  6. Serpico

    @ FILS de …… » Serpico ou l’illustration des dégâts occasionnés par les psychoses obsessionnelles sévères …..DE …. AF  »
    Alors la, va falloir vous expliquez, justement je trouve que Magnin est un des rares décideurs du transport aérien à avoir des c…… et à poser les vrais problèmes du pavillon français sur la table !

  7. Serpico

    que vous vous expliquiez

  8. Hicham Equizoudge - 8 février 2016 à 18 h 00 min
    Hicham Equizoudge

    XL est cher. Mais tout le monde la prend car ses concurrentes proposent des prix encore plus scandaleux surtout dans l’Océan Indien. Espérons l’arrivée d’EK sur la Réunion et Mayotte.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum