Un second A320neo pour Lufthansa

air-journal_Lufthansa A320neo sol

Lufthansa a pris livraison de son deuxième Airbus A320neo à Hambourg. Quant à son premier A320neo, qui a été livré le 20 janvier dernier avec des moteurs Pratt & Whitney PW1100G, il va continuer à fonctionner sur les lignes intérieures en Allemagne jusqu’à ce que ses problèmes de moteur sont résolus, selon Carsten Spohr, CEO de Lufthansa.

Le premier A320 a été livré avec un léger retard de plusieurs semaines ce mois de janvier, changeant au passage de compagnie de lancement, Qatar Airways se désistant de ce titre au profit de Lufthansa. La faute à des problèmes de moteur Pratt & Whitney et son PW1100G, certifié en novembre dernier. Un problème logiciel nécessite en effet que les réacteurs tournent au ralenti pendant trois minutes avant de pouvoir fonctionner normalement. Rober Leduc, président du motoriste américain a expliqué que sa compagnie travaillait dessus avec l’espoir de résoudre ces problèmes d’ici avril prochain.

Carsten Spohr, CEO de Lufthansa a reconnu ces défauts logiciels qui, s’ils n’ont pas empêché l’introduction du neo, ont contraint à un programme de vol réduit avec quatre annulations depuis le début du service régulier du premier exemplaire reçu. Il a aussi confirmé que Lufthansa ajoutera 5 autres A320neo d’ici la fin de l’année. Il continuera d’ailleurs à être déployé sur les lignes intérieures allemandes en attendant que les ingénieurs aient résolu le dysfonctionnement logiciel.

Le Groupe Lufthansa a commandé 116 monocouloirs Airbus  remotorisés ( 71 A320neo et 45 A321neo), soixante avions devant être livrés avec le nouveau moteur PW1100G-JM de Pratt & Whitney. « C’est bon pour notre bilan, parce que les prix du carburant ne vont pas rester à des niveaux toujours bas », a déclaré Spohr. Le groupe Lufthansa qui prévoit l’arrivée de quatre nouveaux types d’avion en 2016 avec l’A320neo, l’A350XWB pour Lufthansa ainsi que le CSeries et le 777-300ER pour sa filiale Swiss International. Le programme de renouvellement de flotte chez Lufthansa prévoit 52 nouveaux avions en 2016, destiné à Lufthansa, Eurowings et Swiss.

Fabrice Brégier, PDG d’Airbus, a aussi indiqué lors d’une cérémonie à Hambourg que le premier A321 neo serait livré plus tard cette année. Autre information divulguée, il a précisé pour le site ATW online, qu’IndiGo sera le prochain utilisateur de l’A320neo, devançant Qatar Airways donc, qui de compagnie de lancement devient désormais au moins le 3ème opérateur pour cet appareil.

http://www.air-journal.fr/2016-02-13-un-second-a320neo-pour-lufthansa-5157995.html

Commentaire(s)

  1. C’est tout de meme etrange de receptioner un avion avec un logiciel qui pourrait potentiellelent faire buger les moteurs.
    La course au plus rapide tourne a l’obscesion chez airbus.
    Difficile de comprendre qu’airbus aie livre des avions au lieu de forcer le motoriste a regler le probleme (si ce probleme n’est que logiciel) avant d’annoncer a tout prix des livraisons et mises en service bancales !!

    • Bien sûr, Airbus a simplement mis le couteau sous la gorge du pdg de lufthansa pour le forcer à réceptionner l’avion. On sait tous que lufthansa est laxiste sur les questions de sécurité et de qualité.
      C’ est sûrement pas Boeing qui aurait livré des avions en sachant que ceux-ci avaient un problème de sécurité (électrique par exemple)
      Petit rappel: les compagnies lorsqu’elles achètent leurs appareils signent avec le motoriste ET le constructeur. Le logiciel administrant le moteur est rattaché à celui-ci (le moteur Leap n’est aujourd’hui pas concerné).
      En l’occurrence, je ne pense pas qu’airbus ait été aussi pressé (les livraisons d’a320CEO suivent leur rythme) que la lufthansa qui souhait elle communiquer sur son statut de compagnie de lancement et l.image qui y est associée.

    • Tiens, le troll rémunéré par le service de com’ de Boeing est toujours en veille sur les news pour dénigrer Airbus à chaque occasion. Quelle réactivité, ça c’est du professionnalisme !

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter