Air Seychelles renforce Johannesburg, quitte la Tanzanie

air-journal_Air Seychelles A320 sol

La compagnie aérienne Air Seychelles va ajouter un quatrième vol par semaine entre Mahé et Johannesburg. Mais « l’amélioration de l’efficacité du réseau régional » va s’accompagner de l’arrêt dès le mois prochain des vols vers Dar es Salaam.

La compagnie nationale seychelloise explique dans son communiqué du 23 février 2016 que la quatrième fréquence entre sa base dans la capitale Victoria et l’aéroport de Johannesburg-OR Tambo sera mise en place le samedi à partir du 19 mars. Elle sera opérée comme celle du mercredi en Airbus A320 pouvant accueillir 16 passagers en classe Affaires et 120 en Economie, tandis que les vols du vendredi et dimanche restent opérés en A330-200 (18+236). Les départs de Mahé sont programmés à 9h25 pour arriver à 12h35, les vols retour quittant l’Afrique du Sud à 14h00 pour se poser à 20h55. Air Seychelles reste sans concurrence sur cette route.

L’augmentation de capacité de 19% entre les deux pays va « renforcer les flots de trafic entre les deux pays », explique dans un communiqué le CEO Roy Kinnear, soulignant que l’Afrique du Sud est « l’une des plus importantes sources de touristes dans l’archipel » avec plus de 13.000 arrivées l’année dernière, mais aussi une destination populaire de vacances et de shopping pour les Seychellois.

Mais la réorganisation du réseau régional, visant à « capturer la demande croissante » de ce marché sud-africain, va faire une victime : à partir du 12 mars, Air Seychelles met fin à la liaison vers Dar es Salaam en Tanzanie. Les deux rotations hebdomadaires « n’ont pas attiré le trafic entrant espéré », explique le CEO, qui « après mûre réflexion » a décidé de déployer les ressources utilisées autre part. Air Seychelles est pourtant là aussi sans concurrence. Elle précise que les passagers ayant déjà réservé un billet d’avion seront replacés sur d’autres vols. Roy Kinnear rappelle au passage qu’Air Seychelles « a un mandat fort pour être une compagnie aérienne rentable », et qu’elle continuera à évaluer les possibilités du réseau régional pour capter les flux de trafic et répondre à la demande du marché dans l’océan Indien. Elle dessert également à l’international les aéroports de Paris, Abou Dhabi (base de son actionnaire Etihad Airways), Antananarivo, l’île Maurice, Mumbai et Pékin, et opère sur les lignes intérieures plus de 200 vols par semaine.

http://www.air-journal.fr/2016-02-24-air-seychelles-renforce-johannesburg-quitte-la-tanzanie-5158506.html

Commentaire(s)

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter