Le 29 février 1932 dans le ciel : Un Laté 28, en charge du courrier, se perd en mer

air-journal-victor-hamm

Histoire de l’aviation – 29 février 1932. Depuis quelques jours, les services postaux sont plongés dans la plus grande inquiétude, en effet, l’un de leurs appareils ne donnant plus signe de vie, à savoir le Laté 28 en charge de transporter le courrier sur la ligne Amérique du Sud – Europe, faisant craindre le pire pour l’équipage, constitué de trois membres, et le passager qui se trouvait à bord.

Tout le monde craint en effet qu’ils soient tombés en mer et donc perdus, alors que l’appareil suivait la ligne régulière Buenos Aires – Montevideo, pris au piège dans une tempête ayant sévi entre Montevideo et Pelotas. Des craintes qui, ce 29 février 1932, vont être renforcées par la découverte, sur une plage brésilienne, non loin de Sarita, à la frontière du Rio Grande, de sacs contenant des lettres. La Compagnie aéropostale doit se rendre à l’évidence les pilotes Barbier et Hamm, le radiotélégraphiste Goubeyre et le secrétaire de la Légation de France en Bolivie, M. Boucheix, qui était passager ont péri !

M. Guernier, ministre des travaux publics, des communications et de la marine marchande, proposant alors de décerner à tous les quatre la Légion d’honneur à titre posthume, en plus d’une citation à l’ordre de la Nation en guise d’hommages.

 

http://www.air-journal.fr/2016-02-29-le-29-fevrier-1932-dans-le-ciel-un-late-28-en-charge-du-courrier-se-perd-en-mer-5157282.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter