Ethiopian Airlines repousse un peu les vols vers New York

air-journal_Ethiopian-787-8

La compagnie aérienne Ethiopian Airlines relancera début juillet au lieu de fin juin une liaison entre Addis Abeba et New York, après douze ans d’absence. Et elle ajoutera une fréquence hebdomadaire vers Madrid.

La compagnie nationale éthiopienne annonce dans un communiqué le lancement le 3 juillet 2016 de ses trois vols par semaine entre sa base à Addis Abeba-Bole et New York-JFK via Lomé, jusque là programmés fin juin mais toujours opérés en Boeing 787-8 Dreamliner pouvant accueillir 24 passagers en classe Affaires et 246 en Economie. Les départs sont programmés mardi, jeudi et samedi à 9h00 pour arriver à 11h30 au Togo, en repartir à 12h30 et se poser à 19h20 aux Etats-Unis ; Le vol retour décollera à 21h20 pour atterrir le lendemain à 12h10 à Lomé, en repartir à 13h10 et arriver à 21h40. Ethiopian Airlines sera sans concurrence sur cette route « vitale », qu’elle avait abandonnée en 2004 (elle desservait alors Newark) au profit de Washington.

Le CEO du groupe Ethiopian Airlines Tewold Gebremariam souligne que cette quatrième destination en Amérique du nord (après Washington donc, Los Angeles et Toronto) « est l’une des plaques tournantes de l’économie mondiale, elle a donc toute sa place dans le réseau grandissant d’Ethiopian. Cette ville contribuera au développement du commerce et du tourisme en Afrique et facilitera l’arrivée d’investisseurs étrangers sur un continent africain en pleine expansion ». La compagnie de Star Alliance ajoute que les possibilités de correspondances offertes à Lomé par sa partenaire ASKY Airlines sont nombreuses, « y compris vers Lagos, Abidjan, Dakar, Libreville, Douala, N’Djamena, Kinshasa, Bamako, Conakry, Ouagadougou et Niamey ». Au-delà de sa base à l’aéroport Bole, les passagers venus de New York pourront poursuivre leur voyage vers des « centres d’affaires ou touristiques majeurs » tels que Nairobi, Dar es Salaam, Kigali, Khartoum, Djeddah ou Riyad.

Dès le 1er juillet, Ethiopian Airlines ajoutera un quatrième vol par semaine entre Addis Abeba et Madrid-Barajas Adolfo Suarez, toujours opéré en 737-700 (16+102). Les départs seront alors programmés lundi, mercredi, jeudi et samedi à 23h35 pour arriver le lendemain à 5h15, les vols retour quittant l’Espagne à mardi, jeudi, vendredi et dimanche à 21h40 pour se poser le lendemain à 6h40. Elle reste sans concurrence sur cette route inaugurée en septembre 2014. Elle dessert également en Europe Paris-CDG (jusqu’à six vols par semaine), Bruxelles, Londres-Heathrow, Milan, Rome, Stockholm et Vienne.

Ethiopian Airlines propose aujourd’hui 92 destinations sur cinq continents et opère « la flotte la plus jeune d’Afrique » avec une moyenne de moins de cinq ans, composée de 76 Boeing Dreamliner, 777-300ER, 777-200LR, 777-200 Freighter, 737-800 et 737-700 et Bombardier Dash-8 Q-400. Son carnet de commandes comprend 14 Airbus A350-900, vingt 737 MAX 8 et six 787-8 supplémentaires. Elle a inauguré l’année dernière de nouvelles liaisons vers Tokyo, Manille, Dublin, Los Angeles, Le Cap, Durban, Gaborone, Yaoundé et Goma. A la fin du mois, elle ajoutera un deuxième vol quotidien vers Delhi.

http://www.air-journal.fr/2016-03-01-ethiopian-airlines-repousse-un-peu-les-vols-vers-new-york-5158814.html

Commentaire(s)

  1. JUAN TRIPPE
    Publié le 7 mars 2016

    Très bonne cie. (à part qu’on vous sert les mêmes repas à l’aller et au retour …et sur les vols de correspondance!!) mais dommage que l’aéroport d’Addis Abéba soit si bordélique. Ca sent le tabac, pas assez de sièges, panneaux qui ne fonctionnent pas, coupures d’électricité, annonces incompréhensibles (vieux micros), beaucoup de Chinois qui courent dans tous les sens car ils ne savent pas très bien où aller, etc.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter