Singapore Airlines reçoit son premier Airbus A350-900 (photos)

air-journal_Singapore Airlines A350-900 premier volB

Le premier des 67 Airbus A350-900 commandés par la compagnie aérienne Singapore Airlines s’est posé jeudi matin à Singapour-Changi, après sa livraison officielle hier à Toulouse.

La cérémonie de livraison du premier A350-900 de la compagnie nationale singapourienne, MSN26, s’est déroulée le 2 mars 2016 à Toulouse, en présence du PDG Goh Choon Phong, du vice-président exécutif Programmes d’Airbus Didier Evrard, ainsi que du Président de Rolls-Royce Civil Aerospace Eric Schulz. « L’arrivée des A350-900 illustre l’engagement que Singapore Airlines a pris, il y a déjà longtemps, d’opérer une flotte jeune et à la pointe de l’innovation », a déclaré M. Goh dans un communiqué ; « l’A350 va changer la donne pour nous, car il permettra des vols sans escale vers des destinations encore plus éloignées ; cela nous aidera à améliorer la compétitivité et la densité de notre réseau, en permettant de développer encore plus l’importance de l’aéroport de Singapour en tant que hub ». Les clients pourront profiter des toutes dernières innovations et des cabines de dernière génération de l’A350-900, notamment « les sièges de nos classes Affaires, Premium Economy et classe Economique, qui nous ont déjà reçu de nombreuses récompenses, ainsi que de notre système de divertissement à bord de nouvelle génération, KrisWorld », a-t-il rappelé. Les premiers A350-900 livrés à Singapore Airlines sont configurés pour accueillir 42 passagers en classe Affaires, 24 en Premium et 187 en Economie (253 sièges au total).

Le premier vol commercial de l’A350-900 de la compagnie de Star Alliance aura lieu le 8 mars vers Kuala Lumpur, destination choisie pour les vols de formation des équipages, sur la troisième rotation quotidienne (départ à 18h40, retour de Malaisie à 20h30 – durée de vol une heure). Les deux autres vols sont assurés en A330-300, sa filiale régionale SilkAir proposant en outre deux rotations en A320. Les débuts de l’A350 sur le long-courrier auront lieu le 9 mai prochain, sur le vol quotidien reliant Singapour à Amsterdam-Schiphol (départ 23h55, retour des Pays-Bas le lendemain à 11h15). Dès le 10 mai, Singapore Airlines enverra son A350-900 deux fois par jour vers Jakarta-Soekarno Hatta ; enfin elle a de nouveau confirmé que le nouvel appareil sera utilisé pour inaugurer ses trois vols par semaine vers Düsseldorf le 21 juillet. Onze A350-900 sont attendus en 2016, et sept autres d’ici la mi-2017 ; rappelons qu’elle a commandé au total 67 avions, dont sept en version ULR (très long-rayon d’action) pour les vols directs en 2018 vers New York, Los Angeles et « une troisième destination » pas encore précisée.

Singapore Airlines devient ainsi le cinquième opérateur au monde du dernier long-courrier d’Airbus, après Qatar Airways (compagnie de lancement, 7 en service), Vietnam Airlines (4), Finnair (3) et TAM Airlines (1). Deux autres configurations seront proposées : pour les vols de moins de huit heures, le nombre de sièges dans les classes supérieures sera réduit au profit de l’Economie, configuration mise en place a priori à partir du onzième A350-900 et sur une trentaine d’avions : ils remplaceront d’ici 2019 les 29 A330-300 de sa flotte (30 passagers en classe Affaires et 255 en Economie). La troisième configuration, réservée aux sept A350-900ULR, n’a pas été précisée mais devrait comporter environ 170 places, essentiellement en classe Affaires mais avec probablement un nombre de sièges limité en Première et en Premium.

Les prochains clients d’Airbus à mettre en service l’A350 cette année seront Cathay Pacific (entrée en service apparemment début juin), Thai Airways et China Airlines – toutes des compagnies asiatiques.

microsite : http://www.singaporeair.com/microsite/a350/#/home

air-journal_Singapore Airlines A350-900 livraison5 air-journal_Singapore Airlines A350-900 livraison7 air-journal_Singapore Airlines A350-900 livraison6 air-journal_Singapore Airlines A350-900 livraison4 air-journal_Singapore Airlines A350-900 livraison divertissement air-journal_Singapore Airlines A350-900 affaires air-journal_Singapore Airlines A350-900 livraison3 air-journal_Singapore Airlines A350-900 arrivee Changi

 

http://www.air-journal.fr/2016-03-03-singapore-airlines-recoit-son-premier-airbus-a350-900-photos-5158910.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 3 mars 2016

    Bravo Airbus et SIA magnifique machine !

  2. 3 configurations différentes pour un même appareil. Ou comment économiser sur les formations d’équipages tout en gardant une flexibilité opérationnelle. Plutôt bien optimisé de la part de SIA. Y a-t-il des exemples de compagnies ayant fait cohabiter plus de config ?

  3. lechavenois
    Publié le 3 mars 2016

    Pour Airbus :
    Avec le succès du programmme a350, l’a350-1100 semble se concrétiser pour concurrencer b777x !
    .
    Pour Boeing :
    le futur concurent de l’a321néo serait-il en train de se concrétiser ?
    https://www.boursedirect.fr/fr/actualites/categorie/divers/boeing-osera-t-il-le-b797-pour-contre-l-a321neo-boursier-6bb38da49d88d75272348b100d7196dd4bd23da4
    .
    L’actualité aéronautique va encore être dés interressante pour les passionnés !

    • Plus que jamais chacun des deux constructeurs se met en réflexion pour tenter de boucher les trous dans « sa » raquette en étirant au maximum les programmes existants.

    • Lu ailleurs:
      Publié le 3 mars 2016

      Suite à des études préalables et des discussions en cours avec plusieurs compagnies, Boeing déciderait vers juin s’il poursuit ses études techniques ou s’il abandonne définitivement ce créneau ,et s’il va de l’avant dans ses études, une décision de lancement serait envisagée dans le premier semestre 2017..
      Son idée relève de la quadrature du cercle: lancer un appareil pouvant A LA FOIS remplacer les 757 question densité sur des lignes MC, le 757 sur des lignes LC à petit flux de traffic ET les 767 dans leurs utilisations MC et LC…
      Le soucis: faire trop gros éloigné des besoins type 757..et concurrence son propre 787…faire trop petit concurrence son propre 737 Max sur certains marchés et loupe la cable commerciale
      Techniquement, on ne peut guère pour des raisons aérodynamiques aller plus loin que des machines taille 321/757 si on reste en mono couloir ( cible remplacement loupée) mais on ne peut guère faire plus petit un un avion type 767/330 si on fait du bi-couloir ( cible 321 loupée)
      Airbus résoudre cette problématique en proposant 2 avions différents, l’A 321neo MC ou LR et À 330 neo, tout deux des développements optimisés d’appareils déjà existants ,d’où moindre investissement financiers permettant une rentabilisation plus facile …Boeing aimerait trouver une formule pour ne présenter qu’un seul avion ..mais nouveau pour tout faire..,Sa recherche ACTUELKE l’oriente vers un appareil bi- couloir mais avec une section fuselage non pas ronde comme un cercle, mais de type plutôt ovale avec grand axe en largeur ( double allée obligé!) afin de minimiser la surface mouillée …curieusement c’est exactement la section retenue dans un projet russe de nouvel appareil dont on a entendu parler il y a peu pour la première fois…

    • Je n’ai jamais compris pourquoi Boeing a arrêté la production du 757 ou du moins le faire évoluer au vue du nombre incroyable de machine à remplacer dans l’avenir un appareil unique qui n’avait aucune concurrence sur le marché, parfait pour le transatlantique desservant les villes moyennes dont les majors américaine uses et abuses ainsi que quelques européennes.
      FAUTE !! À Boeing qui va certainement le payer très cher et bravo à Airbus qui par sa vision et ses innovations viens là de faire un bon tacle à son concurent majeur.

  4. Quelqu’un connaît il le nombre de sieges de front en Y et C mis en place par SQ sur cet appareil ?

  5. ALAIN
    Publié le 3 mars 2016

    avion pourri qui n’arrive pas aux chevilles du 777 et du 787… Vive Boeing!!!!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum