Air China : nouveauté en Californie et 787-9

air-journal_Air_China_A330-200

La compagnie aérienne Air China lancera en juin prochain une nouvelle liaison entre Shanghai et San Jose en Californie, et renforcera celle entre Pékin et San Francisco. Les premiers des quinze Boeing 787-9 Dreamliner attendus devraient partir à Francfort et Rome, en juillet et aout prochain.

A partir du 16 juin 2016 sous réserve d’approbations gouvernementales américaines, la compagnie nationale chinoise proposera trois vols par semaine entre Shanghai-Pudong et l’aéroport de San Jose-Norman Y. Mineta, opérés en Airbus A330-200 pouvant accueillir 30 passagers en classe Affaires et 207 en classe Economie. Les départs sont programmés mardi, jeudi et samedi à 13h00 pour arriver le même jour à 10h10, les vols retour quittant la Silicon Valley à 12h00 pour atterrir le lendemain à 16h40 (passage de la ligne de changement de date oblige, durée de vol moyenne 12 heures). Air China sera sans concurrence directe sur cette route, mais Hainan Airlines dessert déjà San Jose en direct depuis Pékin ; avec 9,7 millions de passagers l’année dernière, l’aéroport Mineta n’est que le troisième de la région, derrière San Francisco et Oakland.

Toujours en Californie, la compagnie de Star Alliance va le 2 aout prochain passer de sept à onze rotations hebdomadaires entre Pékin et San Francisco : les départs supplémentaires seront proposés mardi, jeudi, samedi et dimanche en Boeing 777-300ER (8 sièges en Première, 42 en classe Affaires et 263 en Economie), avec départs à 21h00 (arrivée 17h30) et retours lundi, mercredi, vendredi et dimanche à 1h30 (arrivée en Chine le lendemain à 4h35). La rotation quotidienne reste opérée en 747-400 (départ 15h40, retour 14h50), en « concurrence avec sa partenaire d’alliance United Airlines.

Air China a d’autre part mis en ligne les premières routes qui devraient bénéficier de ses 787-9 Dreamliner, dont la première livraison est attendue en mai. Les vols d’entrainement des équipages devraient se dérouler entre Pékin et Shanghai-Hongqiao puis vers Guangzhou, l’aéroport de Francfort étant sa première destination long-courrier à partir du 1er juillet, suivi par Rome-Fiumicino un mois plus tard. La compagnie a configuré ses 787-9 pour accueillir 20 passagers en classe Affaires, 24 en Premium et 229 en Economie (293 places au total). Rappelons qu’elle attend également pour sa flotte long-courrier dix A350-900, plus douze A330-300 et cinq 777-300ER supplémentaires.

air-journal_Air China 787-9 Dreamliner

http://www.air-journal.fr/2016-03-07-air-china-nouveaute-en-californie-et-787-9-5159156.html

Commentaire(s)

  1. 777OLIVIER
    Publié le 7 mars 2016

    Ah bah voila un pragmatisme à la chinoise le bon avion au bon endroit.

    Preuve qu’il y a bien de la place pour tout le monde. Même si le flou reste total quand à la configuration de l’A350-900.

    Il arrivent deja a caser 300 PAX dans le 787-9. A voir donc.

    Cela dit toujours heureux de savoir que le 747-8i est le vaisseau amiral de la compagnie avec un aménagement un peu étrange de la first. La encore tres pragmatique d’etre resté chez boeing avec le 747 pour du quadri-moteur tres gros porteur.
    Bravo à airbus/boeing d’avoir pu placer leurs produits sur toute la gamme !!

  2. Publié le 7 mars 2016

    Ca se bouscule a SJC ! J’utilise cet aéroport deux fois par mois et il est très pratique lorsque vous avez des rendez vous dans la South Bay et le Sud de la Silicon Valley. Beaucoup moins encombré que SFO et a l’abri du brouillard légendaire qui enveloppe San Francisco (et SFO), les retards y sont beaucoup moins rares.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter