Air New Zealand repart à Osaka, s’allie à United Airlines

@Montague-Smith

@Montague-Smith

La compagnie aérienne Air New Zealand relancera à l’automne une liaison saisonnière entre Auckland et Osaka, trois ans après l’avoir suspendue. Et elle annonce la création d’une coentreprise avec United Airlines, couvrant les liaisons transpacifiques ainsi que des routes en Nouvelle Zélande et aux Etats-Unis.

De novembre 2016 à mars 2017 sous réserve d’approbations gouvernementales, la compagnie nationale néo-zélandaise proposera trois vols par semaine entre sa base d’Auckland et l’aéroport d’Osaka-Kansai, opérés en Boeing 767-300ER pouvant accueillir 24 passagers en classe Affaires et 206 en Economie. Les départs sont programmés mercredi, vendredi et dimanche à 10h25 pour arriver à 18h00, les vols retour quittant le Japon à 21h00 pour se poser le lendemain à 12h05 (durée de vol moyenne onze heures). Air New Zealand sera sans concurrence sur cette route, qui devrait être ouverte à la réservation le mois prochain.

La compagnie de Star Alliance avait délaissé Osaka en 2013 pour renforcer Tokyo-Narita, où elle propose dix rotations hebdomadaires en 787-9 Dreamliner. Rappelons qu’elle partage ses codes avec ANA (All Nippon Airways) depuis 2012. Selon le directeur Stratégie et Alliances d’Air New Zealand Stephen Jones, cette ligne devrait être populaire, permettant « aux Kiwis d’explorer les régions culturelles et historiques due l’ouest du Japon, en particulier Kyoto » et de répondre à la demande croissante de voyage vers et depuis le Japon. Ce dernier est le cinquième marché touristique de la Nouvelle Zélande : en 2015, le nombre de visiteurs japonais y a augmenté de 7,6% (86.328 au total), tandis que le nombre de Néo-Zélandais se rendant au Japon est passé à 19.800 (+17%).

air-journal_united airlines 787 flightAir New Zealand a d’autre part annoncé la création d’une coentreprise avec United Airlines, sa partenaire d’alliance : valable à partir du 1er juillet, quand la compagnie américaine inaugurera sa nouvelle liaison entre San Francisco et Auckland, l’accord de partage des revenus impliquera une coordination resserrée sur les ventes et le marketing « afin d’offrir à leurs clients communs plus d’options de voyage entre les Etats-Unis et la Nouvelle Zélande, et vers d’autres destinations dans leurs réseaux respectifs ». Les programmes de fidélité ne seront pas affectés. Dans un communiqué commun, le CEO d’Air New Zealand Christopher Luxon se dit ravi de « travailler toujours plus étroitement avec ce partenaire de longue date, afin de développer le potentiel du marché américain », et accueillir « toujours plus de visiteurs américains venu découvrir l’expérience unique du tourisme kiwi ». Chez United Airlines, le directeur Revenus Jim Compton souligne que la coentreprise permettra « d’optimiser les horaires transpacifiques et d’offrir un choix plus ample à nos clients dans les deux pays ». Air New Zealand opère vers quatre aéroports américains : Los Angeles, San Francisco, Houston et Honolulu (plus Vancouver au Canada). Le partage de codes actuel entre les deux pays couvre des lignes intérieures dans les deux pays, plus des liaisons vers l’Amérique du nord et centrale, Londres, l’Australie et les îles du Pacifique.

http://www.air-journal.fr/2016-03-11-air-new-zealand-repart-a-osaka-sallie-a-united-airlines-5159384.html

Commentaire(s)

  1. Bimbo
    Publié le 11 mars 2016

    11.00 ds un 767.
    L’horreur absolue ds des zincs sans âge.

  2. Il reste encore des 767 dans la flotte d’Air New-Zealand ? Je croyais qu’ils s’en étaient débarrassés au profit de 777ER et de 787…

  3. Le mieux pour 11h de vol. Il y a que sa de vrai le 747 le confort absolue.
    Dieu qu’il me manques.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter