Simply, le régional presque low cost d’Air Caraïbes

©Laurent-Errera

©Laurent-Errera

La compagnie aérienne Air Caraïbes a lancé vendredi Simply, sa nouvelle marque dédiée à l’activité régionale, pour relancer le trafic inter-îles aux Antilles.

Le communiqué du 11 mars 2016 de la compagnie basée à l’aéroport de Pointe-à-Pitre précise les trois piliers stratégiques de Simply : à commencer par une nouvelle politique tarifaire, plus agressive, pour « dynamiser le trafic entre les îles de la région et ouvrir les voyages à tous les Antillais ». Des tarifs à partir de 59 € aller-simple seront désormais disponibles, et le passager pourra également enrichir son voyage de nombreuses d’options comme le choix du siège ou le bagage en soute. Air Caraïbes admet que cette stratégie est « inspirée du modèle low-cost, une tendance de transport qui se généralise dans le monde de l’aérien et qui est aujourd’hui plébiscitée par les voyageurs ». Le parcours client est également revu pour le rendre plus lisible, donc plus simple : la signalisation des Bornes Libre Services sera accentuée, et la reconnaissance du client entre tous les différents canaux de ventes sera également mise en place permettant la simplification de la réservation et un meilleur suivi.

Air Caraïbes Simply entend se focaliser sur le réseau court et moyen courrier, le « cœur de son activité », en l’occurrence les liaisons entre Fort-de-France, Pointe-à-Pitre et Saint-Martin, mais aussi Sainte-Lucie et Saint-Barthélemy. De nouvelles fréquences seront ajoutées en période de pointe sur ces axes, « pour proposer encore plus de souplesse à nos clients ». Olivier Besnard prendra la direction du réseau dès le mois de mai ; sa nomination « correspond à la volonté de fournir encore plus d’autonomie de gestion à l’activité régionale et ainsi gagner en réactivité », souligne Air Caraïbes.

Enfin le troisième pilier de la stratégie est la modernisation, avec l’arrivée d’un nouvel ATR 72 – 600 dès novembre (la flotte régionale comptera alors quatre ATR), et un meilleur accès au wifi en salle d’embarquement « pour faciliter notamment le téléchargement de la presse » sur iZipress, le produit de presse dématérialisée d’Air Caraïbes. Ce wifi sera par ailleurs « bientôt proposé » à bord des ATR de Simply.

En 2015, Air Caraïbes a « réalisé une excellente activité » sur le réseau régional (+36 620 passagers), et a maintenu sa position de leader sur un marché régional stable (330.000 passagers transportés) : 54% entre Fort-de-France et Pointe-à-Pitre, 59% entre les Antilles et Saint-Martin Grand Case. Rappelons que sa low cost transatlantique sera présentée jeudi.

 

http://www.air-journal.fr/2016-03-14-simply-le-regional-presque-low-cost-dair-caraibes-5159509.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 14 mars 2016

    Vive Air Caraïbes.. Petit clin d’œil a FILS DE..

  2. Publié le 14 mars 2016

    Année charnière pour TX , avec l’arrivé en fin d’année du 1er A350, d’un 4eme ATR 72-600 et sans oublier la création de French blue avec la reception du A333 flambant neuf!!!!!!!

    Bravo à cette petite compagnie, qui s’en sort mieux que ses concurrents.

  3. A bon? HOP est « Une compagnie régionale presque Low Cost » alors d’après toi?
    Ok, c’est toi qui l’avoue..

  4. Voilà une Cie qui n’est pas handicapée par des syndicats passéistes lorsqu’il s’agit de se réformer et remettre en cause son produit. On remet tout à plat et on voit comment on peut affronter la concurrence.
    Une leçon pour ceux qui continuent à penser que le moteur du transport aérien n’est pas la demande du consommateur mais les privilèges du personnel.

  5. Tres belle manoeuvre de Air Caraibes.
    Vision, remise en question, plan d’action… la réussite est souvent le résultat

  6. Avions neufs = Loyers élévés, charges qui ne viennent pas de l’autre bout de l’europe, j’aimerai comprendre comment ils font du low cost ?

  7. 59 euros pour un aller simple pour des vols de 30 mi,utes c est encore cher .
    Air caraibes est une tres bonne compagnie , qui devrait ettoffer son reseau depuis et vers ses hubs afin de concurrencer la Liat dans les antilles.
    Et dire qu a sa naissance le chef d escale d’AF a FDF ne leurs donnait pas un an avant de faire faillite; maintenant il montre l exemple d’une bonne gestion et du respect du client.

    • Chez AF tout çe qu’ils savent et peuvent c’est prendre la concurrence de haut:
       » nous on est les meilleures , les plus forts »…. Et bla blabla …et quelques années plus tard ils se prennent leur arrogance en pleine poire comme un boomerang…
      Vive Air Caraibes…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum