Le 18 mars 1910 dans le ciel : Rougier renonce à venir à Nice à cause du temps

air-journal-rougier-avion-voisin-monaco

Histoire de l’aviation – 18 mars 1910. En ce mois de mars 1910, la ville de Nice est au cœur de l’actualité aéronautique, cette dernière ayant accueilli, le 17 mars 1910, une délégation de l’Aéro-Club de France venue présenter au ministre des travaux publics les bases d’un texte réglementaire concernant les usagers de l’air, pour que dans le ciel ne règne plus l’anarchie. Au lendemain de cette réunion, un événement intéresse davantage le grand public, à savoir la venue d’un aviateur qui devrait passer sur la ville.

L’aviateur en question n’est autre que le pilote Rougier et personne ne veut manquer sa venue : aux points stratégiques pour apercevoir son aéroplane, de nombreuses personnes se sont regroupées. Normalement, il devrait ainsi ce 18 mars 1910 quitter Monaco pour rejoindre Nice dans l’après-midi. Un vol qui suscite la curiosité de beaucoup et la déception sera d’autant plus grande, quand ils apprendront que Rougier ajourne sa visite…

A mi-parcours, Rougier va renoncer à poursuivre son voyage, la faute aux conditions météorologiques qui rendent l’évolution de l’aviateur très difficile pour ne pas dire périlleuse, le Mistral s’est invité et souffle avec force, procurant quelques frayeurs à Rougier, qui préfère assurer sa sécurité et stopper sa tentative, mais ce n’est que partie remise !

http://www.air-journal.fr/2016-03-18-le-18-mars-1910-dans-le-ciel-rougier-renonce-a-venir-a-nice-a-cause-du-temps-5158154.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter