Toulouse-Blagnac : pléiade de nouveautés cet été

air-journal_Air France easyJet Toulouse©Philippe Garcia

L’aéroport de Toulouse-Blagnac affiche « une pléiade » de nouveautés cet été dont sept de la part de la compagnie aérienne low cost easyJet, une base de Volotea, des avions plus gros pour Air France ou Brussels Airlines, et une offre de vols charter en forte progression.

Dans son communiqué du 17 mars 2016, l’aéroport de la Ville Rose annonce que l’offre en sièges de son programme estival qui débute le 27 mars est en hausse de +4,5% par rapport à 2015, avec 6.831.453 sièges à la vente (220.369 sièges par semaine en moyenne). La progression est particulièrement sensible sur le réseau international régulier (+8,6%). L’offre low cost, qui progresse de 14,5%, représente 29,3% de l’offre totale en vols réguliers. Trente compagnies aériennes assureront 19 liaisons nationales et 47 internationales en vols réguliers ; sur le segment charter, 11 compagnies aériennes proposeront 40 destinations aux vacanciers.

Toulouse-Blagnac met en avant dans la présentation la low cost Volotea, qui « monte en puissance » avec l’ouverture d’une base et quatre nouvelles destinations : Brest (lundi et vendredi à partir du 25 mars), Prague (les lundis et jeudis ou vendredi à partir du 25 mars), Malaga (les mardis et samedis dès le 16 avril) et Split (le dimanche à partir du 17 avril, et les jeudis et dimanches à partir du 24 juin). La ligne sur Strasbourg, ouverte en novembre 2015, sera maintenue et passera à 5 fréquences hebdomadaires en moyenne. Ce printemps, Volotea devient ainsi la troisième compagnie à Blagnac en nombre de destinations (12).

La Britannique easyJet augmente également son offre à Toulouse, avec pas moins de sept nouvelles destinations, à commencer par Berlin (les mardis, jeudis et samedis à partir du 10 mai), Faro (les lundis, mercredis et samedis dès le 17 avril) et Milan-Malpensa (les lundis, mercredis, vendredis et dimanches à partir du 10 juin). Ces lignes ouvertes à l’année seront complétées par quatre liaisons saisonnières : Mahon (Minorque, les mardis et samedis du 6 juillet au 27 août), Olbia (Sardaigne, les mardis et samedis du 2 juillet au 27 août), Pula (Croatie nord, les jeudis et dimanches du 3 juillet au 28 août) et Dubrovnik (Croatie sud, les mardis et vendredis du 1er juillet au 30 août). Autre nouveauté du côté d’easyJet, le lancement d’une 7e fréquence quotidienne sur Paris-Orly dès le 28 mars, et des horaires optimisés pour les voyageurs d’affaires (départ de Toulouse à 07h20). Enfin, la low cost offrira une 6e fréquence hebdomadaire vers Rome, le mardi, du 4 juillet au 29 août ; une fréquence hebdomadaire supplémentaire vers Figari (du 3 juillet au 28 août) ; deux fréquences hebdomadaires supplémentaires vers Palma de Majorque (du 4 juillet au 29 août) : et une fréquence hebdomadaire supplémentaire vers Porto à partir du 2 avril.

Enfin, dans le programme des vols réguliers, la low cost Air Arabia Maroc ouvre une ligne vers Fès, « la capitale culturelle et spirituelle du Maroc », chaque mardi et vendredi à partir du 27 mars.

L’autre grande nouveauté de ce programme Printemps-Eté est signée Marmara/TUI : le 1er groupe touristique européen base un avion de sa filiale Jetairfly à l’aéroport de Toulouse-Blagnac et en profite pour « densifier très fortement son offre estivale ». A partir du mois d’avril, il offrira aux Toulousains un accès direct à 15 destinations, dont 8 nouvelles : Ibiza (le dimanche, du 8 mai au 9 octobre), Olbia (le vendredi, du 22 avril au 30 septembre), Palma (le jeudi, du 14 avril au 20 octobre), Lanzarote (le vendredi, du 8 avril au 21 octobre), Corfou (le mardi, du 12 avril au 04 octobre), Lamezia Terme (la Calabre, desservie pour la première fois au départ de Toulouse le lundi, du 02 mai au 19 septembre), Split (le samedi du 7 mai au 8 octobre) et Ténériffe (le mercredi, du 20 avril au 19 octobre). Une augmentation de plus de 200% avec 35.000 sièges en plus par rapport à 2015, soir une offre totale de 49.000 sièges.

air-journal_aéroport toulouse« L’offre au départ de Toulouse progresse fortement ce printemps », confirme Jean-Michel Vernhes, président du directoire d’Aéroport Toulouse-Blagnac. « Les habitants de la nouvelle région vont disposer d’un catalogue de destinations très varié, offrant de nombreuses possibilités pour composer leurs vacances d’été ou pour découvrir, le temps d’un week-end, les plus belles villes d’Europe et du pourtour méditerranéen. Cette montée en puissance traduit les ambitions de notre aéroport pour faire de Toulouse une porte ouverte sur le continent et, dans les années à venir, sur le monde, avec le développement des vols long-courriers directs ».

Au chapitre des augmentations de fréquences, la compagnie canadienne Air Transat « forte du succès de sa liaison entre Toulouse et Montréal » proposera une troisième fréquence hebdomadaire, le jeudi, du 23 juin au 29 septembre, en complément des vols assurés les mardis et dimanches ; elle propose désormais des vols en correspondance vers Toronto et Québec. Après avoir ouvert la ligne pendant 4 mois à l’été 2015, ASL Airlines France (ex-Europe Airpost) reprend plus tôt l’exploitation de sa liaison bihebdomadaire vers Vienne, avec un premier départ pour les vacances de Pâques (15 avril) et un dernier départ le 30 septembre ; les rotations seront assurées les lundis et vendredis. Chez Aegean Airlines, le programme de vols réguliers vers Athènes s’intensifie avec la reprise des vols bihebdomadaires (mardi et samedi) dès le 27 mars. La Crète sera quant à elle mieux desservie avec la mise en place d’une deuxième fréquence hebdomadaire le jeudi, à partir du 11 avril. A compter du 2 juin, Aer Lingus proposera une cinquième fréquence hebdomadaire vers Dublin, avec des vols tous le s jours sauf mardi et samedi ; British Airways La compagnie britannique proposera un vol supplémentaire chaque vendredi soir, du 1er juillet au 2 septembre, en complément de ses 3 fréquences quotidiennes.

De plus gros avions seront également déployés sur certaines lignes vers et depuis Toulouse cet été : Air France augmente son offre en sièges cet été sur les deux aéroports parisiens, grâce à des Airbus A321 offrant 5% de capacité de plus que les A320 utilisés jusqu’alors.
Brussels Airlines augmente également sa capacité en sièges (+30%), avec l’arrivée d’A319 en lieu et place d’un Avro RJ100, et TAP Portugal (3 vols par jour depuis Lisbonne) mettra en service progressivement des Embraer 190 chez sa filiale TAP Express, ex-Portugalia. Enfin KLM proposera davantage de sièges sur sa ligne depuis Amsterdam, avec notamment la mise en place d’un Boeing 737-700 de 129 sièges sur la rotation quotidienne de fin d’après-midi ; elle assure en été jusqu’à 4 vols quotidiens sur cette route.

Rappelons que Ryanair a annoncé son arrivée à l’aéroport de Toulouse-Blagnac en novembre, avec 7 destinations : Berlin (4 vols par semaine), Bruxelles-Charleroi (1 vol par jour), Fès (2 vols par semaine), Londres-Stansted (1 vol par jour), Madrid (2 vols par jour), Malte (2 vols par semaine) et Varsovie (2 vols par semaine).

http://www.air-journal.fr/2016-03-18-toulouse-blagnac-pleiade-de-nouveautes-cet-ete-5159692.html

Commentaire(s)

  1. Onsereveille
    Publié le 18 mars 2016

    De quoi atteindre les huit millions de pax avant l’arrivée de Ryanair et des Chinois

  2. Pet
    Publié le 18 mars 2016

    Et le nouveau proprio? On l’a retrouvé? La Ex ministre qui a signé la vente a t elle de ses nouvelles??

  3. Et Ben!
    Publié le 18 mars 2016

    À lire ce programme tel qu’il est présente, on a l’impression que la crise est finie dans la région!!!! Chanceux Toulousains alors……Ca sent bon une certaine  » atmosphère positive »: excellent pour le moral….

  4. viatjador33
    Publié le 18 mars 2016

    Que 47 liaisons régulières à l’international ?
    Il y en a 56 à Bordeaux.

  5. fred06
    Publié le 18 mars 2016

    Quelle tristesse que Emirates ou Qatar ne puissent y venir, eux qui apportent des milliards et des dizaines de milliers d’emplois à l’économie régionale..jusqu’à Figeac…!

    • Vincent
      Publié le 18 mars 2016

      Pas des milliards, des billiards !

      Et pas des centaines de milliers d’emplois, des milliards d’emplois !

      Il sort d’où, celui-là ?

    • fred06
      Publié le 18 mars 2016

      Si simplement moins d’un quart du prix d’un A380 reste en France, celà fait 100 millions d’€ et pour les 140 A380 d’Emirates….14 milliards d’€ sans compter la très probable nouvelle commande de 100 A380 +100 options, et en plus une nouvelle commande de 70 A350 qui seront annoncés à Farnborough..rien que pour EK !

  6. Emirates finira bien par y envoyer un 330..

  7. Publié le 19 mars 2016

    Dommage que Twinjet supprime la liaison Toulouse-Zurich dès le 25 mars. La ligne n’aura duré que trois mois…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum