Rapport annuel du Médiateur Tourisme et Voyage

aj_passagers_aeroport

Dans le cadre du Salon mondial du Tourisme qui s’est tenu cette semaine à Paris, Jean-Pierre Teyssier, le Médiateur du Tourisme et Voyage a présenté le bilan de l’année 2015.

La mission du Médiateur est d’arbitrer les conflits entre usagers et acteurs de l’aérien et du tourisme en cas d’annulation et autres problèmes qui peuvent entraîner des dédommagements. « L’arrivée des nouveaux adhérents à la Médiation Tourisme et Voyage et une meilleure visibilité du dispositif, grâce aux actions de promotion des pouvoirs publics, des associations de consommateurs et des médias ont provoqué mécaniquement une augmentation du nombre de demandes de médiation de 20% en 2015 par rapport à 2014 », indique le Médiateur.

En 2015 donc, la Médiation Tourisme et Voyage (MTV) a reçu 2705 demandes de médiation. 900 dossiers étaient non recevables (essentiellement pour des saisines concernant des professionnels non adhérents ou des procédures de saisine non respectées par le demandeur). 1805 dossiers ont été ouverts et traités, avec 1449 avis rendus et 339 résolutions de litiges avant avis. Les dossiers traités en 2015 ont porté sur des vols secs (53.53%), des forfaits (43.89%), de l’hébergement sec (1.72%), du transport sec – hors aérien (0.45%), de la location de voitures (0.33%) et de la prise en charge aéroport (0.08%).

Rappelant que, depuis le 1er janvier 2016, le recours à une médiation sectorielle était devenu obligatoire, le Médiateur s’est félicité du choix d’acteurs d’envergure du tourisme et des services liés aux voyages d’adhérer à la Médiation Tourisme et Voyage élargissant son champ de compétences et gage d’une vraie reconnaissance du secteur du tourisme et du voyage. Après Armateurs de France, l’Union des Transports Publics et Ferroviaires (UTPF) et de la Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV) en 2015, ce sont l’Union des Aéroports Français (UAF), l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH), l’Union Nationale des Associations de Tourisme et de plein air (UNAT), le Syndicat National des Espaces de Loisirs, d’Attractions et Culturels (SNELAC), les Casinos de France et le Groupement des Exploitants Professionnels du Parachutisme (GEPP) qui ont adhéré à la MTV depuis début 2016 et sont venus ainsi rejoindre les premiers membres fondateurs.

Fort d’un taux d’acceptation élevé de ses décisions de médiation (de 89,66% en 2014 à 92,24% en 2015), le Médiateur a précisé qu’il voyait dans la généralisation de la médiation « sa reconnaissance comme outil de pacification et d’apaisement social, de plus en plus utilisé par les professionnels et les consommateurs. Il est heureux que le secteur du tourisme, du voyage et du transport puisse bénéficier de cette procédure, à la pointe d’une société moderne. » Pour rappel, le champ de compétences de la Médiation Tourisme et Voyages : transport aérien, transports urbains et routiers, transport maritime, hébergement, prise en charge aéroportuaire, voyage et tourisme, restauration et loisirs.

http://www.air-journal.fr/2016-03-19-rapport-annuel-du-mediateur-tourisme-et-voyage-5159735.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter