Aéroport de Bâle-Mulhouse : 4 nouveautés cet été

©Fanny-Schertzer

©Fanny-Schertzer

L’EuroAirport proposera pendant la saison estivale environ 690 vols par semaine vers plus de 90 aéroports, dont quatre nouvelles destinations, Bristol, Pise, Heringsdorf et Varsovie, et le retour des routes vers Figari et Prague.

L’aéroport de Bâle-Mulhouse-Fribourg rappelle dans un communiqué qu’avec l’entrée en vigueur des horaires d’été du 27 mars au 29 octobre 2016, quatre nouvelles liaisons voient le jour : Bristol (5x/semaine) et Pise (3x/semaine) avec la compagnie aérienne low cost easyJet, Heringsdorf (île d’Usedom) avec SkyWork Airlines (1x/semaine) et Varsovie (2x/semaine) avec Wizz Air. De plus, deux destinations vont à nouveau être desservies: Figari (2x/semaine) et Prague (3x/semaine) avec là encore easyJet. Autre nouveauté, Aldi Tours Suisse initie un vol hebdomadaire en charter vers Rostock, destination de vacances très prisée sur la mer Baltique. Comme l’été dernier, Montréal sera desservi par un vol long-courrier chaque semaine avec Air Transat.

Sur « les destinations les plus appréciées », l’offre de sièges à l’EuroAirport augmente en moyenne de +8% par rapport à l’année dernière. Le trafic des vols vacances vers la Bulgarie, la Corse, la Grèce, l’Espagne, l’Italie et le Portugal affiche même une hausse de +14% sur l’offre de sièges. En ce concerne les grandes métropoles, Manchester s’attribue la première place avec plus de +30% de sièges en plus, suivie par Londres-Heathrow avec +17%. Par ailleurs, il y a davantage de vols vers Amsterdam, Bruxelles et Prague, trois villes européennes très populaires.

Un total de 23 compagnies aériennes proposera cet été des liaisons vers plus de 90 aéroports en vols directs réguliers depuis l’EuroAirport. Ceci correspond à environ 690 départs par semaine. Le programme de vols charters comprendra environ 23 destinations soleil, proposées par plus de 50 voyagistes en France, Allemagne et Suisse.

De janvier à fin février 2016, plus de 800.000 passagers sont passés par l’EuroAirport, soit une hausse de +8% par rapport à la même période l’an dernier. Pendant le même laps de temps, le nombre de mouvements aériens liés au trafic commercial (décollages et atterrissages des avions de ligne et vols charters) a augmenté de 2% ; au total, le nombre de mouvements (y compris les vols de fret et le trafic non commercial) croît de 3%. Pour l’année entière, l’EuroAirport table sur une augmentation du nombre de passagers d’environ 8% pour atteindre 7.6 millions.

http://www.air-journal.fr/2016-03-23-aeroport-de-bale-mulhouse-4-nouveautes-cet-ete-5160077.html

Commentaire(s)

  1. pour avoir une hausse de 8% il faudrait plus de nouveautés…fin 2017 on sera a 8 millions si tout va bien..

  2. Et pendant ce temps, 6 destinations en moins à l’aéroport de Strasbourg…

  3. Publié le 23 mars 2016

    Et ben on sent de plus en plus le souffle Bâle-mulhousien à Toulouse-Blagnac. Déjà Bâle-Mulhouse a talonné Blagnac en 2015 et en 2016 Bâle-Mulhouse prévoit une augmentation de +8% en 2016 vs 4,5% pour Blagnac.

  4. cm69
    Publié le 23 mars 2016

    Quelqu’un a déjà eu l’occasion, sur ce site, de faire remarquer à juste titre, que le trafic de Bâle-Mulhouse ne peut pas être comptabilisé comme les autres aéroports de métropole : un tiers seulement (environ…) de ses passagers proviennent de France.
    Si cet aéroport ne recevait que du trafic de France, il dégringolerait illico dans les classements.
    Il ne s’agit pas de faire une comparaison infantile du genre « t’es moins fort que moi », mais bien de comparer ce qui est comparable.
    L’Allemagne et la Suisse, à meilleur niveau de vie, à plus forte demande de voyages aériens, à plus gros potentiel industriel et économique, apportent fort logiquement la majorité des passagers.

    • @cm69: exact.
      Le trafic d’EAP est très majoritairement celui de/vers la ville de Bâle.
      Mulhouse a beaucoup moins d’industries qui s’exportent (si Mulhouse a les constructions auto, Bâle est la capitale des groupes pharmaceutiques entre autres!). Quant à Freiburg, c’est le Petit Poucet….
      Si seule Mulhouse alimentait cet aéroport, peu probable qu’on y trouve un trafic supérieur à celui de SXB.

  5. A l’attention de CM69 , il faut différencier l’escale de BSL et celle de MLH. Au départ de MLH il ne reste que 5 destinations : ORY par AF, ALG/CZL/ORN/QSF avec ZI et enfin CZL avec AH !! tout les autres vols sont au départ de BSL ! On peut dire que MLH c’est environ 100 000 PAX et BSL 7 000 000 , tout est dit.
    Encore une fois , 50 % des PAX locaux sont suisse , 25 % allemands et 25 % français en balayant les départements : 68/67/90/70/25/57/54/88 quasiment tout l’Est de la France.
    C’est bien français que de se vanter d’avoir un APT d’une telle capacité et dynamique !! Cocorico !!
    Les compagnies au départ de BSL sont sous droite trafic Suisse , 90 % des salariés ont des contrats de travail suisse , et la majorité des sociétés sont suisses et payant leur impôt en Suisse …. Cocorico vive la France !!

    • Et encore...
      Publié le 25 mars 2016

      conviendrait il de ne pas trop inclure le département 57 dans votre balayage de chalands pour l’aéroport de MLH….Je ne sais pas si vous avez des chiffres précis de l’apport du 57 a MLH, mais ma belle famille vit à Metz et d’après ce que je vois/sais , il me semble que quasiment 100% de la clientèle aérienne issue du 57 utilise les aéroports de MetzNancyLorraine ( où il n’y a quasiment rien d’ailleurs) et surtout LuxembourgFindel…il ne doit y avoir que des miettes sur MLH. Peut être un peu plus sur BSL car, comme vous dites, la grande majorité des vols partent officiellement de MLH et donc cela donne plus de choix pour tout le monde, y compris depuis la France, quitte à sortir de France pour aller prendre un vol officiellement à BSL…

  6. Vous avez raison , il s’agit en majorité de PAX qui partent avec ZI ou encore AH et …. quelques vols charters.. Bon faut dire que le pouvoir d’achat dans certains départent ….

  7. Rectificatif sur votre post, la majorité des vols partent de BSL … la DGAC n’a d’ailleurs pas grand chose à dire et il n’y a jamais d’impact de grève au départ par la DGAC à cause de cette spécificité.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter