La JAL Sky Suite dans les 777-200ER de Japan Airlines

air-journal_Japan Airlines 777-200ER

La compagnie aérienne Japan Airlines va rénover les cabines de ses Boeing 777-200ER, avec de nouveaux sièges en classe Affaires et en Premium. La route entre les aéroports de Tokyo-Haneda et Bangkok sera la première à en profiter dès le mois de juillet.

Dans un communiqué du 22 mars 2016, la compagnie nationale japonaise annonce que le 777-200ER sera le cinquième type d’appareil de sa flotte à bénéficier de la JAL Sky Suite, après les Dreamliner (SS8 en 787-8 et SS9 en 787-9), 777-300ER (SS7) et 767-300ER (SS6). La dernière venue adoptera le nom de code SS2, et la configuration des 777-200ER de Japan Airlines passera à 42 places en classe Affaires, 40 en Premium et 154 en Economie (contre 56+40+149 ou 28+0+284 dans les onze 200ER actuels).

air-journal_Japan Airlines JAL Sky Suite affaires 200EREn classe Affaires, arrangée en 1+2+1 avec accès au couloir à toutes les places, le nouveau siège-lit plat JAL Sky Suite III sera large de 51 à 52 cm, et une fois déplié mesurera environ 198 cm de long sur 74 de large. Il sera équipé d’un écran de 17 pouces (9 à 10,4 dans les modèles actuels), de nouveaux espaces de rangement, de panneaux d’intimité coulissants et de prises USB et de courant. Les voyageurs d’affaires auront en outre droit à des toilettes Toto Washlet.

air-journal_Japan Airlines JAL Sky Suite premium 777-200EREn classe Premium, aménagée en 2+4+2, le siège sera comme sur les 300ER et Dreamliner de Japan Airlines large de 48 cm avec un espace entre rangées de 107 cm, et aura un écran de 12 pouces ; le dos du siège sera fixe pour ne pas ennuyer le passager assis derrière, avec là encore un panneau coulissant à hauteur de tête, et une nouvelle table.

En classe Economie, le siège Sky Wider sera comme dans les 767 et 777-300ER large de 47 cm (18,5 pouces) avec un pitch de 84 à 86 cm (33 à 34 pouces) ; le plus intéressant est la nouvelle configuration en 3+4+2, censée faire plus plaisir aux familles avec enfants et aux couples. Il comportera des prises courant et USB.

Tous les passagers des 777-200ER réaménagés de Japan Airlines bénéficieront en outre du nouveau système de divertissement embarqué MAGIC-VI, l’écran tactile reconnaissant les swipe. L’accès à internet via le wifi sera progressivement installé dans tous ces appareils. Le premier avion reconfiguré doit faire son apparition en juillet sur la liaison entre Tokyo-Haneda et Bangkok ; ce sera ensuite au tour de Singapour, puis de Honolulu cet hiver.

Rappelons que la compagnie de l’alliance Oneworld dessert Paris-CDG cet été deux fois par jour au départ de Tokyo, en 777-300ER depuis Haneda et en 787-8 depuis Narita – tous équipés de la Sky Suite, en concurrence avec Air France et ANA (All Nippon Airways).

http://www.air-journal.fr/2016-03-24-la-jal-sky-suite-dans-les-777-200er-de-japan-airlines-5160153.html

Commentaire(s)

  1. ben
    Publié le 24 mars 2016

    L’illustration du nouveau siege business n’est pas correcte. Il s’agit en fait d’une adaptation du cirrus de Zodiac, à l’image d’AF, CX, etc.

  2. Publié le 24 mars 2016

    Super la config en eco. Tout le monde peut trouver son bonheur. Bravo Japan Airlines

  3. Publié le 24 mars 2016

    Question bête, ca pose pas un pb d’équilibrage d’avoir une config asymétrique?
    C’est l’avion qui compense par lui même l’assiette?
    Cela n’a t’il pas un impact technique, économique ou autre qu’il compense en permanence?
    Merci pour vos réponses.

  4. L'amélioration continue... - 24 mars 2016 à 15 h 31 min
    L'amélioration continue...
    Publié le 24 mars 2016

    Il semblerait que la config 1+2+1 en Affaire sur 777 créée par AF commence à se répandre.. ce devait donc pas être une si mauvaise idée que ça!
    Par contre bravo à JAL de rester à 9 de front en 777 ( pas comme AF et certains autres du coup)… et en plus avec un aménagement plus qu’original qui devrait pouvoir satisfaire le plus grand nombre…et permettre d’introduire plus facilement des options diverses payantes sur le choix des sièges..Bien vu « marketinguement » parlant…

  5. Pour la configuration en classe éco, c’est à double tranchant.

    Tout d’abord, le 3-4-2 ne satisfera les cibles visées (couples et familles) que si celles-ci enregistrent suffisamment tôt leur choix de sièges. À moins que ce soit encore une astuce commerciale pour faire payer en supplément le choix des sièges ordinaires comme cela tend à se généraliser par ailleurs chez les compagnies low-cost…

    Une configuration 3-3-3, quant à elle, offre l’avantage de permettre au maximum de passagers de pouvoir s’allonger sur 3 sièges lorsque le taux de remplissage de la cabine est faible.

    Plus généralement, pour avoir plusieurs fois voyagé avec JAL en 777, j’ai trouvé le service relativement décevant, bien que de bon niveau dans l’absolu. Très inférieur à Air France et à Turkish Airlines en tout cas quant à la qualité de la restauration et des vins à bord. Et pas du tout meilleur au niveau de l’accueil, ce qui surprend quand on connait les standards japonais en ce domaine.

    Et puis, les tarifs de JAL pour les vols internationaux sont toujours assez élevés. Plus du tout compétitifs avec la plupart des compagnies européennes (Air France, ou encore Turkish Airlines, British Airways, Austrian, Alitalia…) pour les vols entre la France et le Japon. Sauf éventuellement si le billet inclut une correspondance avec un vol intérieur japonais à Haneda. Par exemple, si votre destination finale est Sapporo ou Okinawa, JAL peut être une option intéressante. En revanche, si votre trajet aérien s’arrête à Tôkyô ou Ôsaka, les tarifs et le service d’Air France sont toujours bien meilleurs.

    • Responsable yield management - 24 mars 2016 à 19 h 43 min
      Responsable yield management
      Publié le 24 mars 2016

      Votre point numéro 2 est de l’ optimisme-nombrilisme d’un passager béât . Croyez vous sincèrement que l’objectif d’une compagnie en Éco soit  » d’offrir la possibilité au passager Eco de dormir allongé sur 3 sièges »??? C’est d’un ridicule à pleurer de rire…
      Et si ca doit arriver une fois toutes les…tant mieux pour vous: mais le job d’une compagnie n’est pas la…et surtout pas en Eco…
      Concernant les tarifs, JAL est confronté vis à vis des compagnies européennes au meme probleme que ces mêmes compagnies européennes vis à vis de celles du sud est asiatique ou d’Amerique du Sud: les couts…Le Japon est un pays extrêmement cher et pour toute société japonaise le prix de revient des choses fabriquées au Japon est beaucoup plus élevé que celles faites en Europe ou AMS…les productions industrielles se rattrapent sur la fabrication , mais les productions de service ne peuvent pas jouer cette carte…donc JAL ne peut contenir ses couts au niveau europeen et ne peut donc s’engager dans une guerre des prix…compagnie locale leader sur son marché, elle fixe le niveau des tarifs ( comme le font toutes les compagnies leaders sur leurs marchés), et les autres se placent juste en dessous..sans non plus baisser trop car l’essentiel est d’être un peu moins cher, sachant que ces niveaux élevés sont bons pour leurs recettes globales…

      • Je me doute bien que l’objectif d’une compagnie n’est pas que les passagers s’étalent sur 3 sièges en classe éco. Ce qui est ridicule, c’est que vous ayez pu penser que je pensais cela. Sauf que je suis passager, pas responsable marketing de Japan Airlines ni de quelque autre compagnie !

        Que certains consommateurs se croient systématiquement, en tant que consommateurs, tenus de se positionner du point de vue de leur fournisseur alors qu’ils sont clients ne fait que révéler leur état de soumission « béate », comme vous dites. J’entends bien les motivations économiques des compagnies, sauf que moi, je suis consommateur, donc je m’exprime en tant que consommateur, et je choisis mes fournisseurs en fonction de mon intérêt de consommateur.

        Donc, Je soupçonne JAL de se préparer à faire payer les choix des sièges les plus ordinaires en classe économique, en enrobant cela sous un habile discours marketing, ainsi que le font déjà nombre de compagnies low cost. C’est sans doute judicieux du point de vue économique pour JAL, mais c’est bien plus contestable du point de vue de l’intérêt du passager.

        Si votre déformation professionnelle de formateur en management vous incite à faire vos achats quotidiens en vous positionnant du point de vue de votre fournisseur plutôt que sur votre propre intérêt de consommateur, vous devriez confier cette mission à un autre membre de votre famille. Vous réaliseriez de substantielles économies sur le budget familial, je vous assure. 🙂

  6. Alain 45
    Publié le 24 mars 2016

    (Cette configuration existe depuis longtemps sur A330, A340 et 777 chez Etihad, Qatar l’adopte aussi sur ses A350 et 787.
    D’autres compagnies ont cette disposition sur A330.)
    JAL bon service mais le prix est en conséquence….Leur site de réservation est d’ailleurs assez complexe au niveau des tarifications et plein de restrictions.

  7. « En revanche si votre trajet aérien s’arrêté à Tokyo ou Osaka, les tarifs et le service Air France sont toujours meilleurs »
    Ahahahahahahahah…tu ferais rire un cheval de bois!!!
    Je commence même à me demander si tu y es allé plus d »une seule fois et bien sûr, c’était avec AF, ton baptême de l’air, sinon, tu ne raconterais pas autant de….

  8. Lufthansa et Finnair sans compter Emirates font des prix bien plus compétitifs, la majorité du temps, pour KIX au départ de NCE avec le suprême avantage de nous faire éviter CDG..
    Idem pour Tokyo.

    • Lufthansa est parfois compétitive en termes de tarifs, c’est vrai. Mais pas systématiquement. Cela dépend des dates et du taux de remplissage. Mais moi, je préfère le service d’Air France à celui de Lufthansa. J’ai le droit ?

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum