El Al repasse dans le vert en 2015

air-journal_El Al Israel 737-900ER

La compagnie aérienne israélienne El Al a annoncé un profit de 106,5 millions d’euros en 2015, un résultat à comparer aux 28 millions de dollars de pertes sur son exercice précédent.

Les charges d’exploitation de la compagnie aérienne basée à Tel Aviv ont chuté de 12 % en 2015, à 1,6 milliard de dollars, en raison d’une réduction de 32 % de son poste carburant, consécutive à la baisse constante du prix du baril de pétrole. Le nombre de passagers transportés (4,9 millions) s’accroît quant à lui de 7,6 % par rapport à l’année précédente, pour un taux d’occupation de 82,6 %. On note cependant une baisse légère (1 %) des revenus annuels qui s’élèvent à 2 milliards de dollars, en raison d’une baisse du revenu par passager, et sur les vols cargo.

David Maimon, PDG d’El Al, s’est félicité de cette « amélioration spectaculaire », ajoutant que l’efficacité opérationnelle et les coûts de carburant réduits étaient les facteurs déterminants ayant permis d’obtenir ces excellents résultats.

La flotte en propriété exclusive d’El Al comptait à la fin de l’année six 747-400, huit 737-900ER, un B737-700, six 737-800, six 777-200ER et deux 737-300ER, avec un âge moyen de 12 ans. Les avions pris en leasing par El Al au 31 décembre, 2015, consistaient en neuf 737-800 et cinq 767-300ER, ce qui coûte à El Al environ 64,2 millions de dollars en frais de location à l’année.

En octobre dernier, elle a surtout signé avec Boeing la plus importante acquisition d’avions de son histoire, avec neuf 787-8 et 787-9 Dreamliner en direct auprès de Boeing, plus des options pour 13 autres Dreamliner supplémentaires (a priori des 787-10). En outre, la compagnie israélienne va louer six 787 (en versions 8 et 9) notamment auprès de l’Américain Air Lease Corporation (ALC). Ils remplaceront à terme sa flotte de 747-400 sur les routes vers New York JFK  et Newark, ainsi que ses Boeing 767 sur ses routes vers Boston et Toronto. Le renouvellement de la flotte est prévu de commencer au troisième trimestre de 2017, selon El Al.

http://www.air-journal.fr/2016-03-26-el-al-repasse-dans-le-vert-en-2015-5160279.html

Commentaire(s)

  1. Bravo El Al… avec la consommation qu elle doit faire pour contourner les pays arabes qui n’accepte pas le survol de leur territoire.. sur les vols destination Asie.. BRAVO

  2. « La flotte en propriété exclusive d’El Al[…]deux 737-300ER,[…]Les avions pris en leasing par El Al […] cinq 737-300ER » Il s’agit plutôt des 767-300ER car El Al ne dispose pas de 737-300

  3. C’est bien de voir qu’ils ont pu redresser les finances de LY. La création de UP avec des prix plus compétitifs et la baisse du pétrole àpnt dû contribuer à cette amélioration. Les 787 vont sans aucun doute l’aider aussi avec plus de vols Long-courriers vers plus de routes sans être pénalisé par le coût d’exploitation comme le 747 ou le 772. Bon choix d’El Al. espérons que les syndicats n’en profitent pour demander des hausses de salaires ou de faire grêve !

  4. Publié le 26 mars 2016

    Il vont à Genève en 747-400

  5. EPL 1986
    Publié le 26 mars 2016

    Je ne sais pas comment fait cette compagnie, avec les surcouts très importants liés à la sécurité des vols.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum