Boeing prévoit la suppression de 4 000 emplois

air-journal_Boeing-737-MAX-FAL-2

Anticipant une baisse de l’activité de sa division Boeing Aviation Commerciale, l’avionneur américain prévoit de supprimer 4000 emplois au deuxième semestre de cette année.

Boeing ne prévoit de ne livrer qu’entre 740 et 745 appareils en 2016, soit jusqu’à 22 avions en moins comparé à 2015 (762 appareils au totel). « Notre division Boeing Aviation Commerciale poursuit son plan annoncé le mois dernier consistant à réaliser des changements fondamentaux pour être plus compétitif à long terme, financer sa croissance et fonctionner comme une entreprise saine« , a indiqué Boeing dans un communiqué daté du 30 mars.

« Les réductions d’effectifs d’ici le milieu de l’année devraient atteindre environ 4.000 départs volontaires, dont des centaines de cadres supérieurs et managers« , a ajouté le communiqué. Il n’y aura des « licenciements » qu’en « dernier recours« , a précisé Boeing, misant sur des départs volontaires et à la retraite.

Ce rétrécissement de la division Boeing Aviation Commerciale représente 5% des effectifs : fin février, elle employait 82.310 personnes pour un total du groupe de 159.250 employés.

 

http://www.air-journal.fr/2016-04-02-boeing-prevoit-la-suppression-de-4-000-emplois-5160652.html

Commentaire(s)

  1. Eh monsieur fils de CDB , quelques chose a dire

  2. Pet
    Publié le 2 avril 2016

    « Consistant à réaliser des changements….comme une entreprise saine »
    On devrait envoyer qques syndiqués aiguilleurs ou pilotes.
    pt être noteront ils qques notions de gestion d’entreprise?

  3. Erik de Nice
    Publié le 2 avril 2016

    Ça commence..
    A force d’adopter la culture du mono-produit et de vouloir tout miser sur le 787 (tous les autres programmes ont entre 26 ans pour le 777 à 52 ans pour le 737), le Constructeur Américain, se croyant encore dans les années 80/90’s, va rapidement se retrouver dans une situation extrêmement fragilisée et pourrait devenir la proie d’investisseurs étrangers tels que la Chine ou d’autres plus « opaques ».
    A ce croire le Maître du Monde…
    PS : Airbus recrute.

  4. La baisse des livraisons ne devrait pas durer avec la monté en cadence des 787 et des 737max.

    • Oui, enfin...
      Publié le 2 avril 2016

      Plutot qu’à la montée en cadence, les hausses des livraisons ( comme des cadences de fabrication) sont plutot liées à la montée des ventes….et de ce côté là, ces dernières années, ca pêche plutôt chez Boeing…pour mémoire entre 737MAX et 320NEO, c’est globalement 1/3 des ventes totales pour Boeing et 2/3 pour Airbus…et côté 787 versus 350, si le 787 parti plus tôt dans la course et donc vendu depuis plus longtemps a engrangé à ce jour plus de commandes que le 350, depuis quelques temps deja avec l’arrivée de ce dernier sur le marché , le rapport des nouvelles ventes s’est inversé au profit du 350….
      Boeing sait tout cela,et à bien conscience de l’impasse ( ou le corner pour faire plus sport!!) dans laquelle sa gamme de produit est engagée….tout comme des sommes d’idées et de dollars qu’il lui faudra trouver pour en sortir !!!

  5. Observateur
    Publié le 2 avril 2016

    Comme d’habitude, le salarié reset la variable d’ajustement d’un système capitaliste malade, pas question par contre de rogner sur les dividendes des actionnaires…

  6. Heureusement pour Boeing, il reste le créneau de marché lucratif du 777 où la firme américaine domine encore. Mais va devoir partager de plus en plus, car la carrière de l’A350 n’en est qu’à ses débuts et le biréacteur longue distance européen a encore un gros potentiel de développement dans la diversification.

    Sur le créneau des très gros porteurs, qui reste un marché d’avenir quoi qu’en disent ceux qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, Boeing est durablement sorti de la course. Le 747 a eu son heure de gloire, c’est désormais un avion du passé, définitivement surclassé par l’A380.

    Sur la gamme des monocouloirs, le 737 n’est plus compétitif techniquement, et ne se vend encore relativement bien que grâce à des marges commerciales réduites et à l’incapacité d’Airbus à produire et livrer la famille A320 à une cadence correspondant à la demande.

    En termes de gestion, Boeing a raison de vouloir ajuster sa voilure.

    • Ce qu’il ne faut pas lire parfois….

      « Le creneau des tres gros porteurs qui reste un marché d’avenir…. C’est sur vu le nombre d’A380 vendu au cours des dernières années…. Ce creneau a un seul gros client; Emirates… Sans cette compagnie, les ventes d’A380 resteraient marginales….

      L’avenir, ce sont les bi-reacteurs de capacité un peu moins importantes, plus faciles a remplir tout au long de l’année…. L’A350, 787 et 777X….
      Il n’en reste pas moins comem vous le soulignez justement que le 747 lui est bien mort…

      Sur les monocouloirs, jamais un constructeur n’aura un monopole, les compagnies n’ont d’ailleurs rien a y gagner… D’une part, aucun constructeur ne pourrait fabriquer assez d’avion et d’autres part, il pourrait fixer le prix a sa convenance….

      Le 737 comme l’A320 ont leurs qualités et sont plus performants que l’autre suivant comment on l’utilise… Un client Boeing obtient de bons prix car il fait jouer la concurence avec l’A320 et inversement pour un client Airbus….

      Franchement, vous connaissez beaucoup de clients du 737 qui se disent, j’ai pris ca par defaut car je ne pouvais pas avoir d’A320? Chaque achat est etudié par les compagnies et s’ils choisissent tel avion c’est parce que c’est celui qui convient le mieux a leurs besoins….

      Oui, l’A320 classique et le 737NG sont bradés en ce moment car il faut occuper la chaine jusqu’a ce que les chaines puissent produirent les NEO et MAX a pleine cadence… Mais je doute que ces MAX et NEO soient bradés, ce sont des pouls aux oeufs d’or pour Boeing et Airbus

  7. Vivement la mise en production du 787-10 et du best seller 777-9 et 8 !
    Vive le groupe aéronautique number 1 Boeing !

  8. Les temps ne sont pas faciles pour Boeing en ce moment, ils paient cash les décisions stratégiques erronnees prises il y a plusieurs années et masque par l’effet 787 – 737NG. En effet en dehors de ces 2 programmes, ils se sont assis sur leurs lauriers et n’ont lance aucun programme digne de ce son notamment pour les autres gammes (je pense entre autre au 747 et 757 arrêtes et au 767 qui est loin d’être un carton) alors que de l’autre cote, son compétiteur monte petit a petit un gamme complete avec homogène. C’en est dommage et c’est un exemple représentatif du gâchis generes par la prise de contrôle d’une entreprise technique par des financiers purs et durs, uniquement focalises sur le cours de l’action et les ROI a cours terme……

  9. Erik de Nice
    Publié le 2 avril 2016

    LH à commandée quelques 777 mais ne s’est pas risquée sur la « cafetière »..
    Le triple 7 est un très bon avion mais lorsque le nouveau programme 777 8/9 effectuera son premier vol, l’âge de sa conception remontera à plus d’un quart de siècle..
    LA gamme 350 (du 900 au 1100) est,semble-t-il la gamme idéale et d’avenir pour nombre de Compagnie Européennes, Américaine,Sud Américaines et Asiatiques.
    D’ou un avenir qui se complique pour le moins pour son concurent Américain..

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum