Etihad Airways renouvelle son partenariat avec l’Opéra de Sydney

Etihad Partnership

Dans le cadre du renouvellement de leur au partenariat, Etihad Airways restera le partenaire majeur de l’Opéra de Sydney dans les cinq prochaines années.

La compagnie nationale des Émirats arabes unis soutiendra la programmation de l’Opéra en faisant voyager des artistes et des troupes de spectacle vers Sydney, à travers son réseau de 116 dessertes internationales. Elle renforcera également son investissement dans le tourisme australien -par le biais de son partenariat avec Tourism Australia- pour acheminer plus de visiteurs à Sydney et à l’Opéra de Sydney.

« Le partenariat avec l’Opéra de Sydney, une des merveilles architecturales du monde, est particulièrement important pour Etihad Airways», déclare Sarah Built, General Manager Australie et Nouvelle-Zélande d’Etihad Airways. Et d’expliquer : « Avec le contrat de cinq ans, d’un montant de 30 millions de dollars, que nous avons signé avec Tourism Australia l’année dernière, nous multiplions nos efforts pour promouvoir le voyage vers l’Australie et présenter Sydney comme l’une des grandes destinations touristiques et culturelles du monde dans nos marchés clés. Cela augmente également notre investissement dans le secteur culturel de l’Australie, nous permettant de soutenir la programmation d’expériences artistiques et de divertissement qui enrichissent tant la vie des citoyens locaux que celle des visiteurs. Ce partenariat est un choix naturel car les deux organisations partagent plusieurs valeurs communes, incluant la passion de l’excellence et d’expériences client inspirantes. »

http://www.air-journal.fr/2016-04-02-etihad-airways-renouvelle-son-partenariat-avec-lopera-de-sydney-5160723.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 2 avril 2016

    Les compagnies du Golfe pas subventionnées? Achats d’avions avec des puissances de financement jamais vues nulle part ailleurs, aéroports flambants neufs et grandissants à des vitesses hallucinantes, sponsoring sans limites, services supplémentaires gratuits et le tout sur des lignes à faibles rentabilités, concurrence forte et souvent faibles remplissages. Laisser accéder ce genre de compagnies au marché unique est une folie pure. Quand BA, Air France, KLM ou Lufthansa font un spot publicitaire tous les 10 ans pour 2 millions d’euros, on saute au plafond. Là ils mettent 30 millions d’euros sur 5 ans simplement pour l’opéra de Sydney. Après il y a les clubs de foot etc etc… De la folie pure. Ce ne sont pas des sociétés mais des agences de propagande. Et pendant ce temps là les politiques européens viennent parler d’efficacité au travail, d’impôts etc… Londres vient d’augmenter encore son Air Passenger Duty à près de 130€/billet éco. Tout est normal en Europe. Lamentable.

  2. Pet
    Publié le 2 avril 2016

    Vous avez raison, Epau.
    Mais comme ds les meilleures histoires, il y a une fin. Y compris ds les principautés d’opérette.
    Les cycles économiques sont à cet égard redoutables..
    L’entracte a débuté. Plus qu’à attendre la fin.

  3. RichieRSA
    Publié le 2 avril 2016

    Ne vous en déplaise PET et EPAU, les Emirats sont assis des fortunes gigantesques en terme de resources naturelle et cash flow accumules au fils des ans. Ce fait quand meme bien rigoler des voir les réactions outres des personnes comme vous sur la stratégie business des Emirats alors que notre pays et les autres les ont exploites et colonises pendant des centaines d’années… moi j’appelle cela le juste retour de choses. On les a tenu dans la misère pendant des siècles sous couvert de « civilisation » et on s’offusque maintenant qu’ils profitent de leurs dus…. a décidément, jalousie quand tu nous tiens !!!!

    • Pet
      Publié le 2 avril 2016

      Jalousie. Seul mot pour contrer l’évidence.
      Vous connaissez bien l’Afrique du Sud, qui comme les autres Brics devait emmener ces pays vers un développement assuré. Moins de 10 ans plus tard, la déconfiture est totale.
      Les richesses entassées par le Golfe se retrouvent ds la detre abyssale de Dubaï.
      « Retour des choses » c’est enfantin..

      • RichieRSA
        Publié le 2 avril 2016

        Hormis l’Afrique du Sud qui aujourd’hui se porte mal a cause de l’incompétence du président actuels, les autres pays de la zone SADEC se portent plutôt bien. Pour les Emirats, c’est la met chose: Dubai n’est pas en forme mais les autres Emirats n’ont aucun souci a ce faire pour des dizaines et dizaines d’années, ils sont des réserves financières a rendre jaloux toute l’Europe et des réserves naturelles équivalente. Donc, parler de retour de chose, me semble bien prématuré et arrogant !!! Ce qui est sur est qu’ils rigolent bien en voyant nos problemes financiers en Europe et comment on le gère

  4. Trevor
    Publié le 2 avril 2016

    Abu Dhabi et le theatre de Sydney … ou le jeu des 7 differences. Un état sans culture, sans âme, ne respectant nullement les droits de l homme, émergeant d’un desert aride ou ne vivaient que des éleveurs de chèvres, qui vient se la jouer « Culturel » à Sydney… Pathétique.

    • Bimbo
      Publié le 2 avril 2016

      Les extrêmes s’attirent, c’est presque gagné sous cet angle.
      Sauf erreur, il y a même un opéra à Mascate.

      J´aime bien celui du Caire. Mais on ne joue pas ds la même catégorie. Le Caire ce n’est pas Disneyland.

  5. Des pays incultes qui se paient la culture ! Ils pensent tout pouvoir se payer avec les pétrodollards , certes ils ont un developpement stupéfiant qu’ils se payent grâce aux cerveaux occidentaux … Mais ces monarchies du golf ne sont ni la Chine et ni l’Inde !!

    • Parce que la « culture » australienne serait plus ancienne et plus riche que celle des Émirats ?…

      S’il y a bien sur cette planète un pays inculte, c’est l’Australie. Ne renversons donc pas les rôles. Je ne parle pas des aborigènes, qui ont été quasiment exterminés et sont une culture éteinte.

      Etihad sponsorise l’opéra de Sydney, parce que le développement du tourisme en Australie sert ses intérêts commerciaux. C’est de son point de vue plutôt pertinent. Les routes entre l’Europe et le Pacifique sud et l’océan Indien sont les cibles logiques des compagnies du Golfe. Absolument pas l’Asie du nord, n’en déplaise à certains.

  6. RichieRSA
    Publié le 2 avril 2016

    En tout cas et a la lecture de certains commentaire, je ne peux que leurs recommander de se cultiver un peu avant d’annoncer des stupidités du type pays inculte, etc… et de regarder ce très intéressant reportage sur ARTE sur HD Cheikh Zayed, une légende arabe: https://www.youtube.com/watch?v=I0DddQZpTT0
    Respectez les autres et ils vous respectons !!

    • Bimbo
      Publié le 3 avril 2016

      Oui. Nous allons regarder Arte et nous instruire ce soir.
      C’est certainement trèèès intéressant. Ce serait d’ailleurs LA chaine culturelle émergeant de la soupe de nouilles que nous offre le panorama mondial télévisuel.
      Nous y apprendrons combien douce est la vie ds une monarchie totalitaire.
      Auriez vous autre chose d’instructif à proposer?

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum