Air France : Rennes – Amsterdam et nouvelles pubs (vidéos)

air-journal_Air France is in the air 2016

La compagnie aérienne Air France a inauguré une nouvelle liaison entre Rennes et Amsterdam, sa seconde route vers un hub d’Air France-KLM après celle vers Paris-CDG. Elle a d’autre part dévoilé une série de nouvelles publicités pour la télévision.

Depuis le 27 mars 2016, la compagnie nationale française propose un vol quotidien entre Rennes-Bretagne et l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol, opéré par sa filiale régionale HOP! en Embraer ERJ145 de 50 places. Les départs sont programmés à 11h35 pour arriver à 13h10, les vols retour quittant les Pays-Bas à 14h40 pour se poser à 16h05. Air France est sans concurrence sur cette route, proposée à partir de 75 euros TTC aller simple (réservation 40 jours avant le départ).

Ces horaires des vols sont pensés pour permettre des correspondances fluides et rapides vers l’ensemble du réseau long- et moyen-courrier de KLM à Amsterdam, souligne la compagnie de l’alliance SkyTeam dans un communiqué. La desserte quotidienne est « adaptée à la fois aux voyageurs à motif affaire et touristique, vers l’une des destinations les plus attractives d’Europe. Grâce à cette nouvelle ligne, Rennes s’ouvre encore un peu plus au monde, avec un accès facile aux deux grands hubs internationaux que sont Amsterdam-Schiphol et Paris-Charles de Gaulle », ajoute Antoine Biton, directeur régional Ouest du groupe Air France-KLM. Rappelons que HOP! Air France opère 21 vols par semaine entre Rennes et Roissy cet été, tandis que les aéroports Charles de Gaulle et Schiphol sont reliés entre eux 12 fois par jour, pour un réseau commun de 320 destinations dans 114 pays à travers le monde (par Air France, KLM, HOP! et Transavia).

Au départ de la région Ouest, Air France assure, avec sa compagnie régionale HOP! Air France 485 vols hebdomadaires, dont 85 au départ de Rennes.

La campagne publicitaire « France is in the air » dispose désormais de nouvelles vidéos illustrant l’art du voyage à la française, en vol comme à l’aéroport selon l’agence BETC qui les a conçues (mais avec la même musique).

 

http://www.air-journal.fr/2016-04-04-air-france-rennes-amsterdam-et-nouvelles-pubs-videos-5160824.html

Commentaire(s)

  1. Bien les pubs , mais quoi de neuf pour la classe éco….rien

  2. swift56
    Publié le 4 avril 2016

    Après Lyon-Clermond, Rennes-Amsterdam en Embraer ERJ145 de 50 places. Y a pas à dire, c’est du violent.

  3. Brigitte teinturel - 4 avril 2016 à 7 h 58 min
    Brigitte teinturel
    Publié le 4 avril 2016

    » voyage : un moment privilégié, évocateur et enchanteur »
    AF continue dans un délire qui lui est très défavorable. En effet, le contraste entre la promesse de la pub et la réalité est saisissant. Lors de mon dernier voyage CDG-IAH un vieux 777-200 carrément sale, un équipage inexistant (tout le vol à bavarder au fond de l’avion), repas éco servis en premium etc. Nouveauté en ce moment, les annulations de vols pour cause de trop faible niveau de réservation: je viens d’en expérimenter 3 sur la liaison CDG-LJU. Compagnie régulière, vous avez dit? Une visite sur le site Skytrax donne idée de l’étendue du problème avec des dizaines d’évaluations circonstanciées catastrophiques.
    Ma recommandation, des pubs reflétant mieux la réalité du voyage avec AF et peut être, moins de pub et plus de travail!

    • « le contraste entre la promesse de la pub et la réalité est saisissant »
      S’il fallait que la publicité reflète fidèlement la réalité, beaucoup de « marketeux » iraient pointer à pole emploi.
      La com’ est là pour nous (sur)vendre, pas pour nous informer.
      C’est bien malheureux mais c’est ainsi…

  4. sidonie
    Publié le 4 avril 2016

    Je reviens d’un A/R CDG-GIG il y a 3 jours.
    Personnel inexistant et désinvolte. Sièges déchirés et écrans individuels qui ne marchent pas sur plusieurs rangées. Repas vraiment light et sans gout.

    -> Quand la Pub rime avec mensonges, nous vous souhaitons la bienvenue chez Air France <-

    • Yenamarre
      Publié le 4 avril 2016

      Le côté inexistant du personnel revient trop souvent dans les critiques…et sur mon hkg cdg c’était malheureusement vrai…sur la Thaï le personnel passe avec une bouteille d’eau tous les quarts d’heure, font un check up des toilettes toutes les demies heure…AF rien.

  5. franckie v
    Publié le 4 avril 2016

    Ces pubs, particulièrement pour ceux qui voyagent en classe bétaillère, servent surtout à promouvoir un produit complètement en décalage avec services et conforts !

  6. Publié le 4 avril 2016

    Comme vous l’aurez remarqué c’est de la publicité pour la première classe et « éventuellement » la Classe Affaire. Il n’y a aucun décalage entre la publicité et le service : je trouve même qu’elles sous vendent les prestations. Quant à la classe économique comme dirait De Juniac les passagers veulent du Low Cost donc on va leur donner ce qu’ils attendent.

  7. Vincent
    Publié le 4 avril 2016

    « France is in the air » : ça, c’est du Français ! ! !

  8. Air France est en plein delire schizophrenique entre marketing et realite, ce qui est considere en management xomme une situation de detresse grave.
    Meme si des progres spectaculaires sont en cours a tous niveaux, les produits restent en moyenne : i) en dessous des standards mondiaux ii) tres en dessous de la promesse commerciale iii) emailles du plus fort taux d’anomalies de l’industrie faute de maitrise des process

    Ces publicites en sont la preuve. Elles ne montrent pas le produit mais sont de pure image et n’ont aucune retombee commerciale. Dans le jmarketing on appelle cela des publicites d’ego, dont le but est surtout de flatter les cadres et dirigeants. Expression d’une vanite sans egale et d’une pretention a faire sourire.

    Il y a en effet un decalage terrible et cinglant entre l’image que le marketing veut projetter et la realite, meme si encore une fois AF n’est pas la pire de toute et si des progres sont en cours.

    Comment brandir une campagne de publicite faisant reference implicite aux produits BEST alors que ceux ci ne sont meme pas finis d’etre en mis en place deux ans apres leur presentation, et SURTOUT qu’ils ne concernent au total pour l’instant que moins de 40 avions sur 120 long courrier. Seuls certains 777 sont concernes (pas les COI par exemple), pas de mise en place sur 380 ou 330 avant 2 ans et surtout pas de projet sur les 340 qui vont encore voler au moins 7 ans.

    Et enfin, prenons l’exemple du service Ultra Business reserve a 8 lignes BEST. Il y aura donc 5 protocoles differents de service en J selon l’appareil et la ligne (BEST ultra, BEST, standard, COI plus et COI).
    Incomprehensible.
    La probabilite de voler en J sur un appareil refletant « l’image et les concepts » de ces publicites est de l’ordre de 33%.

    Au lieu de gaspiller de l’argent dans des publixites hautaines et destinees a flatter les cadres, investissez donc dans les avions, les prestations et meme les salaires des categories qui ont fait d’enormes efforts.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum