Qantas : 737-800 contre Tesla (vidéo)

air-journal_Qantas 737-800 Tesla2

La compagnie aérienne Qantas a organisé un duel entre un de ses Boeing 737-800 et une Tesla S P90D. Si cette dernière accélère plus vite, elle ne peut toujours pas voler.

Sur la piste de 3000 mètres de l’aéroport d’Avalon, près de Melbourne, le monocouloir de la compagnie nationale australienne et la voiture électrique se sont affrontés : la Tesla est ses deux moteurs électriques peuvent atteindre 100 km/h en trois seconde, et le 737-800 a eu du mal à la rattraper – jusqu’au moment de décoller quand il a atteint 140 nœuds ou 259 km/h, soit plus que la vitesse maximale de la quatre-portes (250 km/h) qui reste tout de même selon Qantas la reine au niveau du sol.

air-journal_Qantas 737-800 Tesla3Dans son communiqué du 3 avril 2016, la compagnie de l’alliance Oneworld explique que ce défi avait de bonnes raisons d’être : d’une part mettre en avant des technologies extrêmes, et d’autre part annoncer un partenariat « pour faire avancer l’innovation au profit de leurs clients, et le développement durable dans le transport aérien ». Dans la pratique, cela se traduira surtout dans les prochains mois par des « évènements exclusifs pour les voyageurs fréquents de Qantas, qui pourront tester les Tesla », « une carte de membre au Qantas Club pour les propriétaires de Tesla S, et dans les aéroports de Sydney, Melbourne, Brisbane et Adelaïde « des prises de courant pour les Tesla au service de valet-parking ». Qantas deviendra en outre compagnie officielle de Tesla en Australie, et intègrera dans son Programme Future Planet les émissions en Australie du constructeur californien.

 

http://www.air-journal.fr/2016-04-04-qantas-737-800-contre-tesla-video-5160848.html

Commentaire(s)

  1. Tesla, la seule voiture qui m’intéresse et que je cautionne, Merci Elon Musk.
    vivement que les prix baissent (model 3…)

  2. A propos de Boeing - 4 avril 2016 à 14 h 12 min
    A propos de Boeing
    Publié le 4 avril 2016

    Sujet rien à voir avec Qantas ou Tesla..
    Il y a quelques jours sur AJ un article sur Boeing avait soulevé nombres interventions sur la bonne santé financiaro-industrielle de Boeing..Commentaires fermes sur cet article de AJ
    Pour ceux que ça interresse d’avoir une autre perspective sur la question, je leur recommande un article d’analyste financier paru dans le journal local de l’Etat du Washington, celui là même qui vit naitre Bieung: le Seattle Times..Cet article est repris ( en anglais) sur le site worldairlinenews len date du 2 avril sous le titre  » Price war,plane transition put financial crunch on Boeing »..belle photo du 737 MAX8 d’essai en ouverture d’article…
    Enrichissant comme lecture, entre autre sur l’aspect financier pour Boeing du 787…des surprises a venir pour certains des contributeurs d’AJ, je crois…et là ,on ne pourra pas dire que ce sont des gens qui n’y connaissent rien qui disent n’importe quoi…….Bonne lecture.

    • Merci pour cette info très intéressante qui va beaucoup plus loin que les reprises de dépêches des médias habituels.
      La liste est longue en effet des défis qui attendent Boeing pour recouvrer une compétitivité. Ne doutons ni des difficultés, ni des capacités de Boeing à les surmonter, dans une industrie où les mesures prise mettent du temps à faire effet.
      a noter ce commentaire concernant le prédecesseur de Mr Muilenburg: « That’s a little gift the previous CEO (Jim McNerney) left behind » Tout est dit…

    • Hyper interressant ... - 5 avril 2016 à 8 h 37 min
      Hyper interressant ...
      Publié le 5 avril 2016

      Ah oui vraiment : Merci pour l’info et le lien vers le site pour la lire in extenso!!!
      Des précisions sur le boulet financier qu’est devenu pour Boeing le programme 787 comme on ne les imaginait pas….mais de quoi Boeing va t il donc vivre dans les Annees à venir??????

    • Mais où sont ils passes??? - 5 avril 2016 à 11 h 15 min
      Mais où sont ils passes???
      Publié le 5 avril 2016

      ..les inconditionnels Boeing????
      J’attendais avec impatience leurs réactions et explications…mais rien..le calme absolu..
      Mais soudain un doute: et si de ces gens, supporters Boeing instruits, aucun ne parlait l’anglais???
      Grandeur et décadence!

      • Vincent
        Publié le 5 avril 2016

        Je ne comprends pas ce besoin de dualité AIRBUS v/ BOEING.

        Il s’agit de 2 compagnies aux philosophies très différentes, dont les appareils produits présentent des avantages et des inconvénients : pour résumer très grossièrement, on sait que BOEING laisse plus d’initiatives aux pilotes qu’AIRBUS qui privilégie un pilotage très assisté, si l’on peut encore parler de pilotage à ce niveau d’assistance.

        La préférence des pilotes est souvent marquée, mais cela n’a aucun intérêt pour le passager lambda, qui représente 99 % de la clientèle.

  3. Publié le 5 avril 2016

    « Sur la piste de 300 mètres de l’aéroport d’Avalon » Vous vouliez dire 3000 mètres plutôt non ?

  4. @FRANCK
    Publié le 5 avril 2016

    Oui, c’est bien 3000

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum