Alitalia : renfort à Montpellier et navette à Milan

air-journal_Alitalia A319 new vol

La compagnie aérienne Alitalia va mettre en place un troisième vol par semaine entre Rome et Montpellier, et une navette en bus entre les deux aéroports de Milan– Malpensa et Linate.

A partir du 1er mai 2016, la compagnie nationale italienne proposera une troisième rotation hebdomadaire entre sa base à Rome-Fiumicino et l’aéroport de Montpellier-Méditerranée., opérée en Airbus A319 pouvant accueillir 21 passagers en classe Affaires et 90 en Economie. Les départs d’Italie seront programmés jusqu’à la fin de la saison estivale mardi et jeudi à 15h00 (arrivée 16h25) plus dimanche à 10h00 (arrivée 11h25), les vols retour quittant la France mardi et jeudi à 17h15 (arrivée 18h40) plus dimanche à 12h15 (arrivée 13h40). Alitalia reste sans concurrence directe sur cet axe.

La compagnie de l’alliance SkyTeam fête en 2016 le troisième anniversaire de sa présence à Montpellier, un communiqué de ce dernier expliquant qu’elle renforce ainsi « les correspondances « vers le nord et le sud de l’Italie, mais aussi les USA vers New York et Boston, l’Amérique du sud vers Rio, Santiago, Buenos Aires, le Moyen Orient vers Tel Aviv et l’Europe de l’est vers Moscou, Budapest, Bucarest et bien sûr Athènes » pour cet été, « avec des temps de transfert inferieurs à trois heures à Rome ». L’aéroport rappelle au passage qu’Alitalia inaugure cet été des vols vers Mexico et Santiago du Chili, et passe en quotidien sur Téhéran ; elle « offre aux habitants du Languedoc Roussillon / Midi Pyrénées l’avantage d’avoir une compagnie au départ de leur région avec une flotte d’avions refaite à neuf, d’excellentes correspondances et des tarifs compétitifs. Par ailleurs, afin de promouvoir cette offre, un service commercial est dédié au sud de la France depuis l’automne 2015 ».

Le nombre de billets d’avion vendus en France (hors site internet Alitalia) au départ de Montpellier de janvier à décembre 2015 a été « supérieur à 10.000, soit une croissance de plus de 60% par rapport à la même période en 2014, avec un chiffre d’affaire supérieur à 1 250 000 € », précise encore l’aéroport. La destination Italie représente 80% des ventes, Rome pesant pour 75%, avec ensuite la Grèce (6%) et d’autres destinations telles que l’Amérique latine, Europe de l’est, Malte, Tel Aviv (1%). La clientèle Alitalia au départ de Montpellier « reste une clientèle Loisirs et Groupes », même si elle espère aussi attirer une clientèle Affaires sur ses nouvelles classes Business et Premium, récemment retravaillées sur le court et moyen-courrier et sur le long courrier.

air-journal_Alitalia navetteA Milan, Alitalia lancera le 18 avril Aerobus, une navette reliant les aéroports Malpensa et Linate, afin de faciliter les correspondances entre son réseau long-courrier (y compris les vols en partage de codes sur d’autres compagnies) et la trentaine de routes intérieures ou régionales opérées depuis l’aéroport le plus proche du centre-ville (dont celle vers Paris-CDG, Orly ou Bruxelles). Un minibus de 9 places effectuera chaque jour trois allers-retours entre les deux aéroports. La mise en œuvre du service AereoBus « confirme les engagements d’Alitalia pour assurer à ses passagers la meilleure expérience de voyage », déclare la compagnie dans un communiqué.

http://www.air-journal.fr/2016-04-07-alitalia-renfort-a-montpellier-et-navette-a-milan-5161028.html

Commentaire(s)

  1. Un minibus de 9 places trois fois par jour … quel trafic !

  2. Publié le 7 avril 2016

    Bonne nouvelle pour MPL qui est sur une dynamique très positive avec 11% de progression de son trafic au premier trimestre. Quant à la navette Linate-Malpensa: trois fréquences quotidiennes avec un minibus de 9 places soit 27 passagers par jour dans chaque sens! C’est mieux que rien mais pas de quoi s’extasier.

  3. LX - AH
    Publié le 7 avril 2016

    Aerobus navette, les pauvres !

  4. C’est une excellente nouvelle pour les Montpelliérains car Alitalia a un bon réseau de vols intercontinentaux à partir de MXP et FCO, à des tarifs souvent intéressants. Pour des correspondances pratiques, il vaudra mieux éviter d’atterrir à Linate.

    Alitalia offre une excellente restauration à bord de ses longs courriers.
    Si vous avez une carte Flying Blue, elle est plus généreuse qu’Air France sur l’attribution de miles en classe éco. De plus, le vol initial comptera comme vol qualifiant (ce qui n’est pas le cas des vols intérieurs AF).

    Le seul gros reproche que j’adresserais à Alitalia, c’est le manque de rigueur dans l’acheminement des bagages, surtout lors des courtes correspondances.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter