Air France : des stewards gays veulent refuser l’Iran

air-journal_equipage_air-france

Une pétition a été lancée par des stewards gays de la compagnie aérienne Air France désirant pouvoir se désister des vols entre Paris et Téhéran, au motif que l’homosexualité y est illégale et passible de la peine de mort.

Le succès des hôtesses de l’air de la compagnie nationale française, qui ont obtenu le droit de refuser les vols vers l’Iran puisqu’une fois sortie de l’avion il leur est demandé de se conformer aux lois et traditions locales dans leur habillement, fait des envieux. Un certain Laurent M. a lancé sur change.org une pétition adressée au secrétaire d’Etat des transports et au PDG D’Air France Frédéric Gagey, pétition qui avait reçu ce 11 avril 2016 à l’aube près de mille soutiens. La décision du retour d’Air France en Iran n’est pas contestée en tant que telle, mais le texte reproche à la direction de ne pas avoir consulté les PNC avant de la prendre. Il demande donc d’accorder aux stewards gays le même droit que les hôtesses (« la cause féministe étant souvent bien vue, les médias se sont emparés du débat et les hôtesses ont obtenu – ce qui aurait semblé logique dès le départ – le droit de refuser cette destination »). L’auteur reconnait que la sexualité « n’est pas écrite sur les passeports et ne change pas la façon des membres d’équipage de travailler », mais juge « inconcevable pour des raisons autant morales qu’humaines » de forcer quelqu’un à se rendre « dans un pays où ses semblables sont condamnés pour qui ils sont ».

Egalement inconcevable éthiquement selon la pétition, demander à des gens qui se sont battus dans leur pays, dans leur environnement voire même dans leur famille pour être reconnus pour qui ils sont « de mettre un foulard dessus hors de leur frontière, et ce pour leur profession ». La pétition demande donc à Air France de montrer qu’elle « croit en l’éthique, et non seulement pour son image publique », et d’accorder aux membres d’équipage gays le droit de refuser de se rendre dans un pays où ils pourraient être tués pour qui ils sont.

La présidente du syndicat UNAC Florence Arrighi a déclaré à Metronews tout ignorer de cette pétition, mais elle précisé que la demande de pouvoir se soustraire (aux vols vers L’Iran) avait été portée « pour l’ensemble du personnel naviguant de la compagnie, sans discrimination de sexe ou d’orientation sexuelle », Air France ne l’ayant accordée qu’aux hôtesses.

Pas de réaction officielle de la compagnie, dont le DRH rappelait la semaine dernière qu’à Air France comme chez toutes les compagnies aériennes, le principe de base est que les PNC « ne choisissent pas leur destination » (tout en reconnaissant une « sensibilité particulière » à l’Iran). Rappelons que la compagnie de l’alliance SkyTeam reprend le 17 avril après huit ans d’absence ses vols entre Paris-CDG et l’aéroport de Téhéran-Imam Khomeiny, à bord d’Airbus A330-200 (deux pilotes et huit PNC) ou d’A340-300 (deux pilotes et dix PNC). On ne peut que souhaiter bonne chance aux responsables du planning à Air France : la semaine prochaine, les PNC anti-peine de mort demandent le droit de refuser les vols vers les USA ou la Chine, les anti-communistes vers le Vietnam, les anti-paradis fiscaux vers le Panama etc.

http://www.air-journal.fr/2016-04-11-air-france-des-stewards-gays-veulent-refuser-liran-5161259.html

Commentaire(s)

  1. webby
    Publié le 11 avril 2016

    Avec cette nouvelle demande, on tombe dans le tragi-comique….. et demain cela sera quoi ??? Le club des PNC souhaitant faire du sein nus sur les plages qui vont demander a ne pas aller sur les USA car c’est interdit la bas ???

    Il faut arrêter ce cirque et les personnes qui ne veulent pas des contraintes des voyages a cause des réglementations de certains pays doivent simplement chercher un autre job !!!!

  2. swift56
    Publié le 11 avril 2016

    On ne sait si on doit en rire ou en pleurer. En attendant,s’il faut que tous les personnels navigants soient en accord philosophique avec les lois, les coutumes ou les gouvernements de toutes les destinations où ils sont amenés à faire escale, la gestion des plannings va devenir très compliquée !

  3. tsuper
    Publié le 11 avril 2016

    Là, on n’est pas loin du sommet…ces revendications confinent au ridicule. De Juniac a eu raison de partir en courant. Diriger Air France est un challenge pour dingues.

  4. Publié le 11 avril 2016

    Mon premier fou rire de la journee… Merci AJ

  5. bob
    Publié le 11 avril 2016

    De plus en plus grotesques les fausses polémiques air france.

  6. TH64
    Publié le 11 avril 2016

    Comme dans le monde de la culture, le PNC masculin des compagnies aériennes est à dominance gay. C’est un constat qui s’appuie sur des faits précis, concrets, réels et vérifiables et je vous renvoie aux récents articles à ce sujet ainsi qu’aux statistiques établies par les services médux.

  7. Cette entreprise est une honte…

  8. Boeing 777-300ER - 11 avril 2016 à 7 h 27 min
    Boeing 777-300ER
    Publié le 11 avril 2016

    « Éthiquement irresponsable ». Sont-ils éthiquement responsables quand ils voyagent vers le Maroc où l’homosexualité est passible de 3 ans de prison ferme ou aux États-Unis qui espionne son peuple et essaye de tuer des hommes courageux comme Edward Snowden ou même en France qui assigne à résidence des militants écologistes au prétexte de la menace terroriste dont on sait très bien qu’ils sont complices ?Je refuse le deux poids, deux mesures.

  9. sebseb
    Publié le 11 avril 2016

    Et aprés, ce sera quoi ??? Les pilotes gauchers qui refusent puis ensuite les copilotes qui zozotent… faut qu’ils arrêtent leur cinema chez AF!!!

  10. Une sacrée bande de homophobes certains lecteurs de Air Journal…
    Le problème ne vient pas des PNC mais de la compagnie qui d’un point de vue ethique ne devrait pas proposer des vols vers les destinations ou les droits des femmes et des hommes ne sont pas respectés …
    Et ce problème trouve sa source dans la demande pour cete destination : des PAX qui voyagent vers ces pays où les droits sont bafoués. Il faudrait en quelque sorte boycotter la destination… mais l’argent est plus fort que tout … et les petits PAX qui veulent partir en vacances à tout prix et qui doivent transiter par certains de ces hubs (DXB IST ou DOH pour ne citer que les plus connus) contribuent d’une certaine façon à soutenir (voir financer) ces droits bafoués
    TH64 quel est l’intérêt de votre commentaire ? A t on on besoin de faire des statistique sur les orientation sexuelles des PNC ? Que va nous apporter le résultat ? Le mode de la culture est large et représente à lui seul un échantillon important de la population : on y trouve de tout.

  11. Publié le 11 avril 2016

    Ils peuvent aussi refuser Madagascar !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum