L’aéroport de Munich inaugure un nouveau satellite

Air-journal_Satellite Terminal Francfort

L’aéroport de Munich inaugurera mercredi 26 avril prochain un nouveau Terminal « satellite », faisant passer  la capacité du Terminal 2, utilisé par Lufthansa et ses partenaires de Star Alliance, de 11 millions à 36 millions de passagers par an.

Ce « satellite » est « un des mieux équipés au monde, offrant aux passagers un vaste choix de boutiques et de restaurants, dans des espaces spacieux et inondés de lumière naturelle« , indique le communiqué de l’aéroport. Les voyageurs auront également le choix entre cinq nouveaux lounges Lufthansa.

Ce nouveau « satellite » n’est pas desservi directement par les transports terrestres. Les opérations d’enregistrement s’effectueront dans le terminal 2. Les passagers passeront ensuite la douane et la zone de contrôle de sécurité avant d’emprunter le métro de l’aéroport qui les conduira jusqu’au « satellite », en une minute environ. Une fois arrivés, ils bénéficieront d’une « qualité de service exceptionnelle », indique l’aéroport. Ils auront accès au réseau Wi-Fi de l’aéroport et pourront brancher leurs appareils dans des prises électriques et des ports USB mis à leur disposition dans les zones d’attente.

Au sein du nouveau terminal, les passagers auront accès à de nombreuses options de restauration et de shopping, avec 15 magasins, 7 restaurants et cafés ainsi que 3 zones duty-free, dans un espace de 7 000 mètres carrés. L’architecture ainsi que les restaurants seront le reflet du mode de vie bavarois et de la personnalité unique de la ville de Munich. Le « satellite » proposera également de nombreux services à même de satisfaire les voyageurs les plus exigeants : des zones « silence » avec des sièges inclinables, des espaces de jeux pour les enfants, des tables à langer dans les toilettes homme et femme, ainsi que quatre douches. Tous ces services sont situés au centre du bâtiment permettant un accès rapide par l’ensemble des passagers. Les cinq lounges de Lufthansa se situent à quelques pas seulement de cette zone. Bâtis sur une surface de 4 000 mètres carrés, ils doublent la capacité des lounges existants dans le Terminal 2. Les clients auront à accès à une terrasse sur le toit, des fenêtres panoramiques et un bar surplombant les pistes.

La zone commerciale est située au cœur de ce nouveau terminal passager et bénéficie d’une belle exposition à la lumière naturelle. Des stands lui donnent l’apparence d’un marché, qui fait écho au Viktualienmarkt, le marché en plein-air emblématique de Munich.

L’ouverture du « satellite » s’accompagne de la mise en place de nouvelles normes environnementales et énergétiques. Des matériaux innovants ainsi que des dispositifs de chauffage, de climatisation et d’éclairage à la pointe, permettent de réduire au minimum la consommation d’énergie. Des façades à haute efficacité énergétique (« climate-optimized facades »)  permettent de réduire de 40% les émissions de CO2, par rapport aux autres bâtiments de l’aéroport.  Ces espaces de séparation de 4,5 mètres de large constituent de véritables zones-tampon climatiques, permettant d’isoler l’intérieur du bâtiment climatisé/chauffé de l’extérieur. Ces espaces sont aussi un espace utile puisqu’ils abritent les escalators à disposition des passagers.  La façade est composée d’un nouveau type de verre, doté d’un revêtement spécial permettant aux rayons du soleil de pénétrer dans le bâtiment sans le réchauffer.

Air-journal Munich -LufthansaMichael Kerkloh, PDG de l’aéroport de Munich, s’est félicité de cette nouvelle infrastructure : « Avec le satellite, nous ne nous contentons pas de maintenir notre bonne réputation en matière de qualité de service. Nous allons plus loin en élevant encore nos standards, à commencer par le grand confort des zones d’attente, la qualité de la zone commerciale, avec un vaste choix de restaurants et 27 passerelles d’embarquement qui, dans la plupart des cas, éviteront aux passagers un transfert en bus ». De son côté, Carsten Spohr, PDG de Lufthansa, estime de son côté que le nouveau satellite contribuera « à rendre les compagnies du groupe Lufthansa encore plus attractives pour les passagers du monde entier ».

L’ouverture de ce « satellite » s’inscrit dans la continuité d’un partenariat fructueux entre l’aéroport de Munich et Lufthansa. Comme pour le Terminal 2, les deux partenaires ont uni leurs forces pour concevoir, bâtir et financer ce nouveau bâtiment, sur une base 60/40. Le cabinet d’architecture munichois, Koch + Partner, avait été sélectionné pour la conception du bâtiment et la mise au point du planning des travaux.  Le montant des investissements total pour ce projet s’élève à 900 millions d’euros, comprenant les coûts de construction du bâtiment, l’agrandissement de la zone de tri des bagages et les opérations de construction des voies de circulation et des passerelles d’embarquement. Les travaux préparatoires à la construction de ce nouveau bâtiment avaient débuté à l’été 2011. La première pierre avait été déposée le 23 avril 2012 et la cérémonie de lancement organisée le 12 septembre 2013. Les opérations de construction se sont achevées à l’automne 2015. Elles ont été suivies d’une phase opérationnelle de test, impliquant plus de 3 000 passagers témoins.

http://www.air-journal.fr/2016-04-23-laeroport-de-munich-inaugure-un-nouveau-satellite-5161849.html

Commentaire(s)

  1. Bonjour.
    Les services de l’aéroport de Munich sont excellents pour les pax en transit internationaux (ne connaissant pas les transferts européens) . boissons chaudes gratuites, espaces larges, grands duty free bien éclairés, transfert rapide…
    ADP, vous êtes des profiteurs. Le CDG 1 se reconstitue mais la structure reste la même. On casse et on refait, mais c’est impossible dans l’état. Pour le 2, étant membre de star alliance, je l’utilise peu à part Air Canada qui est basé sur CDA et B (pas top du tout)

    • Vincent
      Publié le 23 avril 2016

      Je pense que tout le monde est d’accord sur ce point : Roissy est une catastrophe en comparaison de la plupart des aéroports de taille comparable.

    • Pet
      Publié le 24 avril 2016

      À Munich, en transit il ft presque une OysterCard entre ttes les navettes.
      Vendu comme génial, cet apt traîne des galères jamais dites.

    • Lysanxia
      Publié le 24 avril 2016

      La structure reste la même, car bien pensée initialement ! Si chaque bâtiment de ce type exigeait sa destruction tous les30 ans que diriez vs de son archi? Qu’il n’a pas envisagé son développement. Soyez logique.

  2. Freddy
    Publié le 23 avril 2016

    Une fois arrivés, ils bénéficieront d’une « qualité de service exceptionnelle », indique l’aéroport. Ils auront accès au réseau Wi-Fi de l’aéroport et pourront brancher leurs appareils dans des prises électriques et des ports USB mis à leur disposition dans les zones d’attente.

    Waoo exceptionnel mais tous les aéroports ont le wifi et des prises

    • Oui, mais à Munich les voyageurs bénéficieront aussi d’un éclairage électrique au plafond, de toilettes avec chasses d’eau et de miroirs au-dessus des lavabos pour une expérience de transit inoubliable !

    • Jeremy
      Publié le 23 avril 2016

      Le wifi à Roissy est un cauchemar. Il s’interrompt toutes les cinq minutes, fonctionne très mal. On se bat pour trouver une prise de libre que ce soit dans les zones public sous douane, ou même dans les salons Air France (d’ailleurs aux salons AF du 2F, les prises sont « défoncées » sorties de leur bloc et ne fonctionnent pas)… Bref, trouver une prise de libre à Roissy (notamment au 2F, et au 2A, B (fermé), C ou D, relève du parcours du combattant.. et pourtant c’est le minimum… Même au salon AF du 2E porte M, le plus « moderne », il n’y a pas assez de prises… on croit rêver… D’ailleurs la dernière fois que je l’ai emprunté (la semaine dernière), il n’y avait quasiment plus de places assises et on faisait entre 7 à 10mn de queue pour avoir accès aux toilettes (en nombre totalement insuffisant). C’est joli de voir les gens faire la queue dans le salon pour aller aux toilettes… Bref ADP n’a rien compris s’agissant de l’espace, toujours des m2 manquant…

      • H-E-U-R-E-U-X !!!!!!! - 24 avril 2016 à 9 h 06 min
        H-E-U-R-E-U-X !!!!!!!
        Publié le 24 avril 2016

        À lire de tels posts sans arrêt, à entendre des gens ronchonner du soir au matin et du matin au soir, sans arrêt…et souvent sns raison, toujours nombrilo-centres, visages éteints sourire inconnu.,jamais contents de rien,en recherche constante de LA micro-chose absente ou en panne,sans relativisation aucune de sa situation reelle et de l’importance relative de certaines choses, sans notion ou conscience de l’essentiel et du superflu….bref…je réalise combien je suis HEUREUX depuis que j’ai quitté le frontline du transport aérien et meme tout le monde du transport aérien : c’est devenu un gigantesque essaim de frustrés et d’en vieux d’autrui en tout genre, et ce quels que soient les types de clientèles et les classes dans lesquelles ces gens voyagent….souvent à vomir!!!!

      • Bimbo
        Publié le 24 avril 2016

        J’éspère que vos petits ennuis gastriques sont résorbés.
        vous semblez avoir affronté d’énormes difficultés dans cet affreux aéroport étriqué.
        Permettez moi un conseil,
        Postulez! Non, pas comme dame-pipi, mais comme chef de l’aéroport. Au moins avec vous ça marcherait, j’en suis certaine, le le sens. Comme une intuition.

        Au moins, ça vous occuperait et nous éviterait votre prose de bricolo qui cherche une prise ( tous les deux sièges ds tous les salons, et tous les trois/quatre sièges ds les halls d’embarquement, ts terminaux CDG confondus)

        Pour le reste, évitez les glaçons et ne partez pas sans Imodium Duo lingual. En vente au T1et 2F.
        La pharmacie du 2F est mieux achalandée, et très sympa.

  3. Pet
    Publié le 24 avril 2016

    Ha ha ha ! Münich !
    Le nouveau terminal met il fin au rodéo des bus bleus ou bien est ce simplement une nouvelle destination du maillage local??

    Les duty free. On en rêve encore, certains en tt cas .. Quitter Fra ou Munich hors StarAlliance vs relègue ds un coin des terminaux sans aucun magasin (l’emplacement du salon AF à Fra en est édifiant.)

    Quant aux rengaines sur la médiocrité de cdg, il conviendrait de rappeler que le T1 a été pensé ds les années 60 et que sa dernière rénovation confirme bien que 50 ans plus tard son efficacité est avérée, ayant encaissè une sérieuse augmentation de trafic.
    A ceux qui voyagent devant leur écran, l’évolution des T 2 est identique.

    10 mn de queue aux toilettes de cdg ? Vs aviez ts une dysenterie??
    Chaque semaine à Roissy (T1 2F 2E) je n’ai jamais VU les scènes énoncées plus haut. Wifi hors d’accès etc.. Prises défoncées??? On ne dt pas visiter les mêmes endroits. Même au minable G, tt fonctionne.

    Pour les fanas du jardin voisin où l’herbe est nécessairement plus verte:
    Quid du brouillard à Munich ? Pas de fermeture cet hiver ??
    En cas de pépin majeur type météo, testez les services LH. Imparables. Vs vs souviendrez alors de la prise en charge du staff AF au lieu d’être largués ds la nature par la compagnie jaune et bleue.

    • Fabien
      Publié le 24 avril 2016

      Laissez tomber.
      Il y a sur ce site des professionnels du AF et CDG « bashing » qui ne doivent jamais prendre l’avion et sont frustrés.
      J’ai encore vu des commentaires sur un article à propos de Transavia et des vols vers DXB en 737-800 : ces fins connaisseurs se plaignaient que 6h dans un tel avion est insupportable. Ils oublient de regarder ce qui se passe par exemple aux USA où des vols entre les deux côtes et qui durent autant sinon plus se font dans les mêmes avions.
      Même chose ici : ça critique CDG mais ça ne connait pas le terminal à MUC où sont parquées les compagnies hors Star Alliance.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum