Le 28 avril 1933 dans le ciel : Le ministère de l’Air italien annonce avoir retrouvé l’hydravion Beyrouth – Marseille

air-journal-hydravion-cams-air-orient

Histoire de l’aviation – 28 avril 1933. Le dimanche 23 avril 1933, disparaissait un hydravion français, à savoir un appareil officiant sur la ligne d’Extrême-Orient, qui était en charge d’assurer la liaison de Beyrouth (Liban) à Marseille (France). Depuis cette date, les instances aéronautiques étaient sans nouvelles, les recherches n’ayant rien donné, l’inquiétude était grandissante. Qu’était-il donc arrivé à cet appareil ? Ce vendredi 28 avril 1933, dans la matinée, on est enfin fixé sur le sort de ce dernier.

En effet, une patrouille de carabiniers a finalement retrouvé l’appareil, a fait savoir ce 28 avril 1933 le ministère de l’Air italien, via un télégramme. A Sciparello, dans la commune de Saracena, l’hydravion a fait une chute de 1 000 mètres et s’est écrasé dans une forêt d’une zone de montagne calabraise. Un tragique accident qui sera meurtrier puisque pas moins de cinq personnes perdront la vie parmi lesquelles le mécanicien Guilleceau ou encore le pilote Carouge.

Un trou d’air serait à l’origine de la catastrophe qui ne comptera donc que trois rescapés, à savoir le radiotélégraphiste Callot, Mme Gigandet qui n’est autre que la nièce du président d’Air-Orient et M. Etève.

 

 

 

http://www.air-journal.fr/2016-04-28-le-28-avril-1933-dans-le-ciel-le-ministere-de-lair-italien-annonce-avoir-retrouve-lhydravion-beyrouth-marseille-5160392.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter