737 MAX : le réacteur LEAP-1B de CFM doublement certifié

Air-Journal_Boeing-737 MAX

Le nouveau moteur LEAP-1B de CFM International, destiné aux 737MAX a obtenu le 4 mai les « Type Certificates » délivrés simultanément par l‘Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) et par l’Administration fédérale américaine de l’aviation civile (FAA), ouvrant ainsi la voie à l’entrée en service commercial en 2017.

CFM est ainsi le seul motoriste à obtenir une double certification de la part des deux agences, sans suivre la procédure habituelle consistant à obtenir une première certification type auprès d’une agence, qui est ensuite validée par la seconde. Ce succès reflète la double structure de CFM en termes de conception et de fabrication, qui connait un grand succès depuis plus de 40 ans, explique le communiqué de CFM International. « C’est un nouveau jalon majeur pour le programme LEAP et pour toute notre équipe  », commente Allen Paxson, directeur exécutif de CFM International. « Qu’il  s’agisse  du  développement, de la production ou de nos fournisseurs, tout le monde a accompli un travail remarquable pour respecter le calendrier du programme et pour livrer un moteur qui tient tous nos engagements. »

Le moteur LEAP-1B a volé pour la première fois le 29 janvier 2016 sur Boeing 737 MAX.  Deux autres avions sont venus rejoindre le programme d’essais au mois de mars et, à ce jour, les trois appareils ont cumulé plus de 100 vols d’essais, dont les tests en haute altitude réalisés récemment à La Paz, en Bolivie. « Nous sommes pleinement satisfaits du comportement de ce moteur », a expliqué de son côté François Bastin, vice-président exécutif de CFM International.  « Boeing enregistre un nombre impressionnant d’heures d’essais en vol, et les premières indications mettent en évidence des performances totalement conformes à nos attentes. »

CFM met en avant les «  technologies les plus avancées du secteur » pour son moteur LEAP-1B, avec notamment des aubes et un carter de soufflante en fibres de carbone tissées 3D ; un système de rejet des débris de conception unique ; une aérodynamique 3D de 4e génération ; une chambre de combustion annulaire TAPS (Twin-Annular Pre-Mixing Swirler) dotée d’injecteurs de carburant réalisés en fabrication additive ; des composites à matrice céramique (CMC) pour la turbine haute pression et des aubes de turbine basse pression en aluminure de titane (Ti-AI).

Le moteur offrira aux opérateurs une réduction à deux chiffres en termes de consommation de carburant et d’émissions de CO2, par rapport aux meilleurs moteurs CFM actuellement en service, ainsi qu’une diminution drastique des émissions d‘oxyde d’azote  et des nuisances sonores. Toutes ces technologies « se combinent avec la fiabilité et les faibles coûts de maintenance légendaires des moteurs CFM », conclut le motoriste, co-entreprise à 50/50 entre le Français Snecma (Safran) et l’américain General Electric.

A fin mars 2016, le LEAP-1B avait été sélectionné pour équiper 3 090 Boeing 737 MAX commandés par 64 opérateurs. CFM a reçu des commandes portant au total sur plus de 10 500 moteurs LEAP, dans ses trois versions.

Air-journal-Leap-1B CFM

http://www.air-journal.fr/2016-05-07-737-max-le-reacteur-leap-1b-de-cfm-doublement-certifie-5162646.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter