Air Serbia célèbre son premier avion long-courrier

Air-Journal_Air Serbia A330

La compagnie aérienne serbe, partenaire d’Etihad Airways, a annoncé avoir réceptionné le 11 mai dernier à l’aéroport Nikola Tesla de Belgrade, l’A330-200 pris en leasing chez Jet Airways.

Ce premier avion long-courrier au sein de la flotte d’Air Serbia, accueilli sous les canons à eau sur son hub de Belgrade, sera déployé vers New York-JFK à partir du 23 juin prochain, ce qui réintroduira dans un même temps le premier vol direct entre les Etats-Unis et la Serbie depuis 24 ans. Siniša Mali, président d’Air Serbia, s’est félicité de ce qui représente «une étape décisive pour Air Serbia et pour (notre) nation ». « Voir notre Airbus A 330 parée de notre livrée atterrir à Belgrade pour la première fois était un moment de fierté pour nous tous, montrant que Air Serbia continue d’investir dans l’avenir de la compagnie aérienne et dans la Serbie elle-même. L’A330, notre premier avion à fuselage large, et le plus grand cousin de nos A319 et A320, est un choix d’investissement judicieux qui va reconnecter la Serbie et les Etats-Unis dans quelques semaines, ouvrant la voie à de nouveaux canaux de tourisme et de commerce pour l’économie », a-t-il ajouté.

Le nouvel avion doit maintenant être enregistré auprès de la Direction de l’aviation civile serbe avant de repartir à Abu Dhabi pour l’aménagement final de ses cabines intérieures. Il faut dire que l’arrivée de ce premier avion long-courrier a été facilitée par Etihad Airways, qui a à la fois investi dans Air Serbia et Jet Airways qui lui loue l’avion.

L’A330-200 configuré pour accueillir 18 passagers en classe Affaires et 238 en Economie, reconnectera les Etats-Unis le 23 juin prochain à raison de 5 liaisons hebdomadaires. Mais auparavant, c’est Alitalia, autre partenaire d’Etihad Airways, qui se chargera de l’entraînement des pilotes d’Air Serbia.

Outre ce nouvel avion, Air Serbia dispose d’une flotte de huit A319, deux A320 et six ATR 72 (plus quatre Boeing 737-300 pour le charter) lui permettant de desservir 39 destinations en Europe et au Proche-Orient, parmi lesquelles Paris-CDG, Bruxelles ou Zurich. Son carnet de commandes comprend dix A320neo, devant être livrés à partir de 2018.

http://www.air-journal.fr/2016-05-15-air-serbia-celebre-son-premier-avion-long-courrier-5163048.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 15 mai 2016

    Il y’a une grande communauté de Serbes aux Usa et plus particulièrement sur la côte Est des Usa ce qui est un bon point. Ce vol va aussi permettre au passagers de l’Est qui veulent ce rendre à New York via Belgrade. Les prix sont abordables par exemple un Zagreb-New York via Belgrade coûte 560 euro tandis qu’une escale àvec Lufthansa ou Austrian coûte environ 680 euro pour le mois de Août. Mais un A330-200 est peut être trop imposant pour cette Axe J’aurais plus vu un 757-200 et part la suite une commande pour un A321CEO afin de remplacer le 757.

  2. @gravity
    Le 330 semble sur dimensionne mais il se revelera surement etre le meilleur choix pour les eventuelkes ouvertures de lignes plus lointaines non accessible en vol direct par un 757.
    L’A330-200 quoiqu’un peu viellot vis a vis d’un 350/787 mais il est parfait pour ce genre de petites compagnies.

  3. Il ne faut pas voir que la capacité de siege pour choisir un avion.
    Dans ce cas si l’A330 va permettre :
    – un confort supérieur pour les pac qu’un narrow body
    – une capacité cargo nécessaire sur cette ligne. Dans certains cas l’utilisation d’un avion plus grand peu etre rentabilisé sur le cargo meme avec des sieges vides
    – une cohérence d’appareil dans la flotte Airbus
    – ne pas oublier l’appui et le support de EY qui vol avec des A330. Economie de pour les formations, la maintenance, etc.
    – Air Serbia n’a qu’un A330, elle pourra donc compter sur un A330 de remplacement en cas d’immobilisation (check, panne) de EY ou Jet Airways avec aucune modification pour les ops sol (loading, procedures, equipment) ou flight ops (crew, etc)

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter