Air Berlin lance quatre routes européennes

air-journal_Air Berlin Q400

La compagnie aérienne Air Berlin aura inauguré d’ici la fin du mois quatre nouvelles liaisons au départ de Berlin, vers Jerez en Espagne, l’ile de Jersey, et vers Dubrovnik et Split en Croatie.

Depuis le 6 mai 2016, la compagnie privée allemande propose un vol tous les vendredis entre sa base à Berlin-Tegel et l’aéroport de Jerez de la Frontera-La Parra, opéré en Airbus A321 pouvant accueillir 210 passagers en classe Economie. Les départs sont programmés à 6h05 (arrivée à 9h15), les vols retour quittant l’Andalousie à 10h20 (arrivée à 13h45). Pas de concurrence pour Air Berlin sur cette route, sa seule vers Jerez où elle se posait jusqu’à fin mars en provenance de Palma de Majorque (avant son abandon des vols intérieurs en Espagne).

Vers l’aéroport de Jersey, la compagnie de l’alliance Oneworld propose jusqu’au 24 septembre une rotation tous les samedis au départ de la capitale allemande, opérée en Dash-8 Q400 de 76 sièges : départ à 12h35  (arrivée 14h05), et retour des îles Anglo-Normandes à 19h25 (arrivée à 22h45). Pas de concurrence sur cette quatrième route saisonnière vers Jersey, après celles au départ de Düsseldorf, Hanovre et Stuttgart.

En Croatie, Air Berlin dessert Dubrovnik du 21 mai au 8 octobre avec un vol tous les samedis en Boeing 737-800 de 186 places : départ de Tegel à 6h25 (arrivée 8h25), et retour à 9h10 (arrivée à 11h10). Elle fait cette fois face à Croatia Airlines, easyJet et Eurowings.

Enfin du 22 mai au 9 octobre, le Berlin – Split est opéré face à la même concurrence tous les dimanches avec départ en A320 de 180 places à 6h05 (arrivée à 7h50) et retour de Croatie à 8h35 (arrivée à 10h25). Une seconde rotation le mercredi sera mise en place le 29 juin, avec départ en 737-800 à 11h35 et retour à 14h05.

Air Berlin opère cet été « plus de 800 vols par semaine à Berlin-Tegel vers 66 destinations autour du monde », déclare dans un communiqué le CEO Stefan Pichler, rappelant que sa compagnie détient 50% de parts de marché dans son hub. Elle y a déjà inauguré cette année des vols quotidiens vers Sofia, et proposera en outre en juillet et août de nouveaux vols vers Zadar, Rijeka et Pula.

http://www.air-journal.fr/2016-05-17-air-berlin-lance-quatre-routes-europeennes-5163136.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 17 mai 2016

    Donc si je comprends bien Air Berlin dispose au moins d’A321, de B737-800 et de Q400. Moi qui pensait que les compagnies cherchaient à uniformiser leurs flottes. Si évidemment le q400 ne peut être comparé à un A321 ou B737-800 avoir ces deux derniers type d’avion m’étonne.

    • Publié le 17 mai 2016

      Uniformiser sa flotte est une nécessité économique pour une flotte de faible importance. À partir d’un certain volume d’appareils d’une même catégorie, permettant de minimiser les coûts de maintenance et de formation, cette règle cesse d’être impérative. Il peut même être jugé intéressant de diversifier ses fournisseurs pour éviter d’être trop dépendant d’un seul d’entre eux. C’est une question de stratégie de développement, de contenu des contrats commerciaux initiaux, de capacité de financement d’achats en nombre (qui conditionnent le montant des ristournes), etc…

      Air Berlin possède 18 Boeing 737 (modèles 700 et 800), près de 90 Airbus (familles A320 et A330) et une vingtaine de Q400 (source: Wikipedia). Ces derniers étant des turbopropulseurs régionaux, ne peuvent être comparés aux moyens porteurs de Boeing et Airbus, ils traitent un marché différent. La répartition de la flotte n’a rien d’incohérent.

      À noter en outre : Air Berlin possède une filiale de maintenance, opérant pour le groupe aussi bien que pour des clients externes (en général, il s’agit de petites compagnies aériennes n’ayant pas les moyens de disposer de leur propre service technique). Donc, pas de souci sur les volumes d’activités permettant d’optimiser le retour sur investissement dans la formation des techniciens.

  2. Publié le 17 mai 2016

    La flotte d’Air Berlin ressemble à du grand n’importe. Autant d’A321 que de 737-800, autant d’A319 que de 737-700, une cinquantaine d’A320…

    Mais bon, c’est l’héritage de sa fusion avec LTU qui avait une flotte 100% Airbus.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter