Oman Air arrive à Mashhad, veut aller à Manchester

air-journal_Oman Air 737-800

La compagnie aérienne Oman Air lancera le mois prochain une nouvelle liaison entre Mascate et Mashhad, sa deuxième destination en Iran après Téhéran. Et elle prévoit d’ouvrir une route vers Manchester au printemps 2017.

A partir du 1er juin 2016, la compagnie nationale du sultanat d’Oman proposera un vol quotidien entre sa base de Mascate et l’aéroport de Mashhad-Shahid Hashemi Nejad, opéré en Boeing 737-800 pouvant accueillir 12 passagers en classe Affaires et 150 en Economie. Les départs sont programmés à 1h24 pour arriver à 4h40, les vols retour quittant le nord-est de l’Iran à 5h40 pour se poser à 7h30. Oman Air sera sans concurrence directe sur cette route, l’aéroport de Mashhad étant également relié à Dubaï (par Emirates Airlines, Iran Air, Mahan Air et la low cost Flydubai), et à Doha (Qatar Airways) entre autres. Elle dessert la capitale deux fois par jour.

Oman Air a d’autre part annoncé son intention de lancer un vol quotidien entre Mascate et Manchester le 1er avril 2017, sans donner plus de précision. La compagnie se contente de rappeler que la Grande Bretagne a « toujours été l’un de ses principaux marchés », et reste l’un des cinq pays européens où elle est présente (avec Paris, Francfort et Munich, Zurich et Milan). Elle dessert déjà Londres depuis novembre 2007 (initialement Gatwick, puis Heathrow à partir de 2009), et vient d’y mettre en place une deuxième rotation quotidienne face à British Airways : les départs sont désormais programmés à 1h25 et 14h00 (arrivées 6h30 et 19h05), avec retour de Grande Bretagne à 8h25 et 20h50 (arrivées à 18h50 et le lendemain à 7h20). Ces vols sont opérés en Airbus A330-300 (6 places en Première, 20 en classe Affaires et 204 en Economie) ou A330-200 (20 places en classes Affaires, 196 en Economie). Cette deuxième rotation lui a coûté 75 millions de dollars en créneaux de vols, un investissement « en réponse à une demande débordante des voyageurs entre Mascate et Londres, et depuis l’Angleterre pour les vols vers l’Asie et le Moyen-Orient ».

Opérant une flotte de dix A330 et quatre des huit Boeing 787-8 Dreamliner attendus (dont deux pris en leasing chez Kenya Airways), Oman Air annonçait le mois dernier son intention d’ouvrir des discussions avec les deux avionneurs pour une douzaine d’A350-900, 787-9 (six commandés) ou 787-10. Les Airbus tiendraient la corde pour les routes long-courrier telles que Johannesburg, mais les Boeing auraient l’avantage de la commonalité du cockpit, expliquait alors le CEO Paul Gregorovitsch. La compagnie est en outre en négociations pour rejoindre une coentreprise (deux européennes et une asiatique seraient sur les rangs), et négocie un accord de partage de codes avec Lufthansa (comme celui passé avec Turkish Airlines ou KLM entre autres).

aj_oman air a330

http://www.air-journal.fr/2016-05-17-oman-air-arrive-a-mashhad-veut-aller-a-manchester-5163145.html

Commentaire(s)

  1. Bimbo
    Publié le 17 mai 2016

    Et côté finances?
    Les dernières infos ne donnaient pas vraiment de quoi pavoiser.

  2. Nce-aae
    Publié le 18 mai 2016

    J aimerai la voir débarquer à Nice !c est une compagnie qui essaye de tenir devant les requins du Golf (EK,QR )

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter