British Airways retourne à Santiago du Chili

air-journal_British Airways 787-9 nez

La compagnie aérienne British Airways a annoncé pour janvier prochain son retour entre Londres et Santiago du Chili, après plus de seize ans d’absence. Cette route sera alors la plus longue de son réseau.

A partir du 3 janvier 2017, la compagnie nationale britannique proposera quatre vols par semaine entre sa base à Londres-Heathrow et l’aéroport de Santiago-Arturo Merino Benitez, opérés en Boeing 787-9 pouvant accueillir 8 passagers en Première, 42 en classe Affaires, 39 en Premium et 127 en Economie (216 sièges au total). Les départs sont programmés mardi, mercredi, vendredi et dimanche à 22h00 pour arriver le lendemain à 9h40, les vols retour quittant le Chili lundi, mercredi, jeudi et samedi à 18h45 pour atterrir le lendemain à 12h05 (durée de vol 14h40). British Airways sera sans concurrence sur cette route, Santiago étant également desservie depuis l’Europe par Air France, Alitalia, Iberia et KLM ; sa partenaire LATAM Airlines dessert de son côté Madrid, Milan et Francfort.

La compagnie de l’alliance Oneworld desservira alors six destinations en Amérique latine, après Buenos Aires, Sao Paulo, Rio de Janeiro, et depuis peu Lima au Pérou et San José au Costa Rica. Avec 11.645 kilomètres, la nouvelle route directe vers le Chili bat de 562 kilomètres celle vers l’Argentine, son précédent record de distance et de temps (13 heures et 50 minutes ; on notera que jusqu’en aout 2000, British Airways desservait Santiago via Buenos Aires). « L’ajout de Santiago du Chili à notre réseau garantira un nouveau lien important entre le Royaume-Uni et le continent sud-américain », souligne le PDG Alex Cruz, qui rappelle que la compagnie a récemment renforcé sa présence dans le continent latino-américain, en reflétant « la croissance continue pour les voyages d’affaires comme de tourisme ».

British Airways a commandé 21 Boeing 787-9 Dreamliner (cinq en service) ainsi que neuf 787-8 (huit en service) et douze 787-10.

air-journal_British Airways 787-9 Premiere

http://www.air-journal.fr/2016-05-19-british-airways-retourne-a-santiago-du-chili-5163250.html

Commentaire(s)

  1. AF Klm doivent vraiment prendre des mesures urgentes afin de lutter contre l’arrivé de BA dans tous ses bastions sud américain, apres Lima , c’est le tour de santiago!
    baisser un peu les prix et améliorer le service sur ces ligne tres long courrier qui meriteraient de beneficier des nouvelles cabines B§B et d’un service qui ne soit pas COI comme c’est le cas sur LIM pour AF , sinon ca va faire mal.

    • JUAN TRIPPE
      Publié le 19 mai 2016

      +1 (pour AZ et BA, SCL c’est une réouverture d’escale — ce n’est pas une nouveauté en soi). Oui, pour AF, il faudrait déjà que les PNC soient plus présents en cabine après les repas (ils passent une bonne partie du vol à se reposer, sans compter les temps de repos en escale qui sont largement supérieurs à ceux d’autres cies… (7 jours à Cancun !!) c’est sûr que les coûts augmentent dans ces cas et il est difficile de baisser les prix sans bourrer l’appareil avec plein de sièges en éco – B777-200).

      • Il ne tient qu'à AF... - 19 mai 2016 à 12 h 09 min
        Il ne tient qu'à AF...
        Publié le 19 mai 2016

        de multiplier les fréquences sur Cancún pour faire voler ses équipages…ce n’est PAS un  » temps de repos » réglementaire…il pourrait repartir le lendemain de son arrivée comme sur d’autres escales du coin…AF pourrait aussi les envoyer ailleurs  » en mise en place » pour récupérer un vol sur une autre destination…donc avant de parler à tord et à travers, voyez côté AF pour savoir pourquoi ils n’ont pas trouvé une solution plus économique pour eux de gérer cette escale….

        • Vincent 69
          Publié le 19 mai 2016

          « donc avant de parler à tord et à travers, voyez côté AF pour savoir pourquoi ils n’ont pas trouvé une solution plus économique pour eux de gérer cette escale…. »

          N’importe qui un tant soit peu informé vous dira que les repos des PNT et PNC lors des escales LC d’AF sont très très très éloignés des normes en vigueur, beaucoup plus restrictives.

          Quand on ne veut rien foutre, on ne fout rien : les syndicats appellent cela des avantages acquis, à l’exemple de la prime charbon toujours en vigueur pour les conducteurs de train SNCF !

          Vous avez perdu une excellente occasion de vous taire.

          • JUAN TRIPPE
            Publié le 19 mai 2016

            +1

            J’ai un ami PNC chez AF, donc je sais de quoi je parle. Au début, je croyais qu’il travaillait à mi-temps car entre chaque long-courrier il passe (en moyenne) presque 7-10 jours chez lui ! (et 3-4 nuits à l’étranger).

          • Il ne tient qu'à AF…. - 19 mai 2016 à 17 h 43 min
            Il ne tient qu'à AF….
            Publié le 19 mai 2016

            Sur un tel vol ,Cancun, le repos minimum règlementaire a l’arrivée doit être de 24H pour les PNT et 24 ou 36H ( je ne suis pas certain lequel..)pour les PNC. donc s’ils restent plus longtemps, ce n’est pas une question de repos, mais parce que AF n’a pas d’autres fréquences, ou n’a pas su créer une rotation plus dense ( avec par exemple un vol en mise en place vers XYZ puis retour en fonction sur CDG…Les PN en profitent bien sur ,mais ce n’est pas de leur fait s’ils restent là bas si longtemps…

            Et si certains ont des amis qui ont des amis qui ont des amis qui sont PN chez AF, très bien pour eux…Pour ma part, PN chez AF je l’ai été 29 ans, ( fini il y a 3 ans), donc je crois que je connais aussi…et pas « de source sure », mais de l’intérieur pour l’avoir vécu si longtemps…

    • Etat des lieux... - 19 mai 2016 à 12 h 03 min
      Etat des lieux...
      Publié le 19 mai 2016

      Les cabines B&B sur EZE et MVD…c’est déjà fait…depuis octobre 2015…sur Sao Paolo depuis fin 2015 ..et sur SCL aussi….depuis quelques jours….
      Reste effectivement Lima qui est aujourd’hui pas B&B, et Caracas Et Quito aujourd’hui desservies en Airbus 330 ou 340 non encore modifiés: ca commencera dans quelques mois pour les 330 et..jamais pour les 340 puisque ces derniers ( 9 exemplaires encore n ligne ) auront tous quitté la flotte d’ici deux ans…

  2. Publié le 19 mai 2016

    À partir du 3 janvier 2017…
    Et avec un avion hautement inflammable dont les moteurs ont l’habitude de s’arrêter en plein vol…

    Ha ha ha ha !
    Vu les tarifs pratiqués par British Airways, compagnie dont le niveau de prestation est en forte régression depuis la constitution du groupe IAG, je pense que ni Air France, ni même Alitalia n’ont à s’inquiéter d’un tel concurrent. BA s’aligne progressivement sur les standards de sa cousine Iberia, et ce n’est vraiment pas un progrès. Au train où ça va, il faudra bientôt payer pour bouffer du rosbeef industriel à la menthe arrosé de piquette ou de Coca-cola, des cookies écœurants et de la gelée chimique à bord des longs courriers d’IAG.

    Vers l’Amérique latine, je voyage toujours sur une compagnie Skyteam, en essayant si possible d’éviter Delta et son abominable escale d’Atlanta. En étant un peu malin, on trouve toujours des tarifs plus que compétitifs en regardant chez AF ou AZ. Et au moins, on mange de la vraie nourriture et on boit du bon vin.

    • Tony
      Publié le 19 mai 2016

      En parlant de Skyteam; j’ai voyagé en « business » depuis Quito sur Amsterdam samedi dernier avec KLM sur 777, au final un peu déçu, cabine vieillotte… mais bondée, disposition des sièges toboggans offrant peu d’intimité, quasi pas d’espaces de rangements; équipements minimales; « trousse » similaire à celle de la Turkish en éco ; bouffe peu appétissante et originale; j’y ai toutefois pas mal dormi…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum