Norwegian à Paris : moins à JFK, plus en Floride cet hiver

air-journal_Norwegian 787-8 close

Le programme d’hiver de la compagnie aérienne low cost Norwegian Air Shuttle au départ de Paris va évoluer, New York perdant une de ses quatre rotations hebdomadaires au profit de Fort Lauderdale. Elle annonce d’autre part une nouvelle route entre Londres et Las Vegas.

A partir du 30 octobre 2016, la spécialiste norvégienne du vol pas cher proposera trois vols par semaine entre Paris-Charles de Gaulle et l’aéroport de New York-JFK, opérés par sa filiale long-courrier Norwegian Long Haul en Boeing 787-8 Dreamliner pouvant accueillir 32 passagers en classe Premium et 259 en Economie (inauguration de cette route le 29 juillet). Les départs sont programmés mardi, jeudi et vendredi à 19h05 pour arriver à 21h30, les vols retour quittant les USA à 23h30 pour se poser le lendemain à 12h45. Norwegian sera en concurrence directe sur cette route avec Air France, XL Airways, American Airlines et Delta Air Lines, et indirectement avec Air France encore (Orly – JFK à partir du 6 juin), United Airlines (Newark – CDG) et OpenSkies (Orly – JFK). Les tarifs sur Paris- JFK débutent (à l’automne) à 179 euros l’aller simple.

Norwegian inaugurera le 4 aout un vol tous les jeudis entre Paris-CDG et Fort Lauderdale, mais en ajoutera un second le 30 octobre, au même tarif d’appel : le 787-8 décollera alors lundi et vendredi à 16h25 pour arriver à 20h45, et repartira de Floride à 22h45 pour atterrir le lendemain à 13h05. Pas de concurrence directe cette fois, mais Paris est également reliée à Miami par Air France, XL Airways et American Airlines.

La liaison entre Roissy et Los Angeles conservera ses deux rotations hebdomadaires, mais les départs seront programmés pendant la saison hivernale mercredi et samedi à 15h10 pour atterrir à 18h00, les vols retours quittant la Californie à 20h00 pour arriver le lendemain à 15h40. Norwegian sera face sur cet axe à Air France, Air Tahiti Nui et XL Airways (à partir du 1er juin). Elle indique un tarif à partir de 199€ aller-simple.

Thomas Ramdahl, Directeur commercial chez Norwegian, déclare dans un communiqué que la mise en vente hier des vols long-courriers pour l’hiver au départ de Paris « prouve l’engagement de Norwegian dans sa volonté de développer son réseau des vols long-courriers à bas coût depuis la France ». Il ajoute que les vols d’été « ont reçu de part et d’autre de l’Atlantique, un excellent accueil en termes de ventes, ce qui prouve que Norwegian propose une offre peu exploitée pour le moment et ce au profit des deux pays », avant de conclure qu’il espère être « de retour très bientôt avec de nouvelles annonces qui permettront d’accroître à la fois les possibilités pour les touristes américains et français ». Avec l’ajout à son réseau de Paris Charles-de-Gaulle le 29 juillet prochain, Norwegian exploitera 31 lignes au départ de douze aéroports français : Paris-CDG et Orly, Ajaccio, Bastia, Biarritz, Bordeaux, Grenoble, Marseille-Provence, Montpellier, Nice, la Guadeloupe et la Martinique. La low cost a transporté l’année dernière en France 967.000 passagers (soit une augmentation de 4,4% par rapport à 2014), dont 385.000 depuis/vers l’aéroport de Paris Orly (+ 8,8%).

air-journal_Norwegian-787-9-firstNorwegian a d’autre part annoncé hier le lancement le 31 octobre d’une quatrième route vers Las Vegas-McCarran, cette fois au départ de Londres-Gatwick : départs en Dreamliner lundi et jeudi à 12h10 (arrivée 15h00) et retours du Nevada à 17h00 (arrivée le lendemain à 10h50), face à la concurrence de British Airways. LA low cost dessert déjà Las Vegas au départ de Stockholm et Copenhague, et inaugurera le 1er novembre une liaison depuis Oslo. Cela porte à neuf le nombre de routes vers les Etats-Unis annoncées pour cette année, et Thomas Ramdahl évoque une « addition fantastique à notre réseau transatlantique depuis la Grande Bretagne ». Gatwick est déjà reliée par Norwegian à Boston, Fort Lauderdale, Los Angeles, New York-JFK, Oakland, Orlando et San Juan à Puerto Rico, et elle y a mis en vente cet été 425.000 sièges.

Avec 25.75 millions de passagers transportés en 2015, Norwegian est la troisième plus grande compagnie low-cost en Europe et la sixième au monde. Fondée en 1993, la compagnie exploite 439 lignes vers 133 destinations en Europe, aux États-Unis, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et en Asie du Sud-est. Elle possède la flotte « la plus jeune d’Europe (avec un âge moyen des avions inférieur à quatre ans) », composée de 111 avions dont 101 737-800, huit 787-8 et deux 787-9. Au cours des prochaines années, Norwegian prendra possession de plus de 250 nouveaux avions (cent Airbus A320neo, cent 737 MAX 8, 29 737-800, trente 787-9, sans compter les options, « ce qui représente la plus importante commande de l’histoire de l’aviation européenne ».

http://www.air-journal.fr/2016-05-24-norwegian-a-paris-moins-a-jfk-plus-en-floride-cet-hiver-5163463.html

Commentaire(s)

  1. Horaires de départs depuis Paris vers les US intéressants puisqu ils partent plus tard que la majorité des vols actuels desservants ces destinations (Floride et LAX)

  2. Publié le 24 mai 2016

    Les horaires pour la rotation Cdg-jfk ne sont pas intéressants… Un vol en début d’après-midi aurait été plus intéressant.. Une arrivée tardive à JFK n’est pas là meilleure chose qui soit… Un positionnement le matin aurait pu être une bonne option mais cela supposait un long parking à JFK… En faisant une simul, avec boisson et bagages, on arrive sur le même tarif qu’AF en promo.. Pour avoir fait la ligne plusieurs fois par an et sur différentes compagnies, AF est quand même de loin la meilleure suivie de Delta. On verra avec l’arrivée des appareils rétrofités d’AA..

  3. Publié le 24 mai 2016

    A peine lancée, déjà réduite. Ils pensaient vraiment faire leur trou face à 6 concurrents sur Paris-NY, 7 en comptant La Compagnie?

  4. pilote
    Publié le 25 mai 2016

    Reduction? Redéploiement de la flotte. Ils pourraient mettre un vol quotidien si ils avaient les avions. 30 789 seront délivrés avant 2020 et 50 sont à suivre.

  5. Publié le 25 mai 2016

    Si la ligne marchait si bien, ils trouveraient des solutions pour maintenir les quatre vols Paris-NY.

  6. Publié le 27 mai 2016

    Si c’était Emirates, il y aurait eu au moins 20 commentaires dont au moins un de notre Vincent national s’offusquant contre les Gulf Sisters, et leurs prétendus fonds illimités d’Etat.

    Doubles standards. Sacré Vincent.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter