Chine : Capital Airlines veut aller à Lisbonne

air-journal_Beijing_Capital_Airlines_A330-200@YBen

La compagnie aérienne Capital Airlines prévoit de lancer en décembre une nouvelle liaison entre Hangzhou et Lisbonne via Pékin qui deviendrait la première route directe entre la Chine et le Portugal. Une fois que sa maison-mère le Groupe HNA aura finalisé son entrée dans le capital de TAP Portugal.

Le jeu compliqué se poursuit autour de l’actionnariat de TAP Portugal, dont l’état est de nouveau actionnaire majoritaire depuis février dernier. Le consortium Atlantic Gateway, mené par David Neeleman le fondateur d’Azul et de JetBlue Airways, annoncé avoir trouvé un accord avec le groupe chinois (Hainan Airlines, Aigle Azur, et justement Azul entre autres) : le Groupe HNA aura « un actionnariat indirect de 13% dans TAP Portugal via la conversion par Azul de titres convertibles, qui pourra atteindre 20% », a déclaré en conférence de presse Humberto Pedrosa, dirigeant de la compagnie de bus portugaise Barraqueiro Group (autre membre du consortium Gateway). Selon le magazine Espresso, cette transaction ne se fera qu’une fois les actions privées transférées à l’état suite à la « renationalisation partielle » de TAP Portugal, probablement autour du mois d’aout.

Les vœux du gouvernement portugais – une liaison directe avec la Chine – devraient donc être exaucés : Capital Airlines, filiale de Hainan Airlines, a déposé une demande d’autorisation auprès de l’aviation civile chinoise pour opérer deux vols par semaine à partir de décembre entre l’aéroport de Hangzhou-Xiashian, la capitale chinoise et Lisbonne-Humberto Delgado. Ces vols seraient effectués en Airbus A330-200 pouvant accueillir 33 passagers en classe Affaires et 178 en Economie. Rappelons que Capital Airlines est déjà présente en Europe avec des routes vers Copenhague et Madrid, et projette une desserte de Birmingham ; elle serait donc la première à voler en direct entre la Chine et le Portugal.

http://www.air-journal.fr/2016-05-30-chine-capital-airlines-veut-aller-a-lisbonne-5163754.html

Commentaire(s)

  1. flyrelax
    Publié le 30 mai 2016

    HNA (qui est déja présent en France chez Aigle Azur comme le mentionne le post) continue sa progression en Europe, après avoir visiblement manqué sa tentative de prise de controle d’ Air Europa

  2. serge.gva
    Publié le 30 mai 2016

    On peut se réjouir de l’appétit du Groupe HNA. Avec Emirates et Etihad, ça fait 3 grands groupes qui cassent le marché bien confortables des trois alliances.

    • Pet
      Publié le 30 mai 2016

      l’argument ne tient pas:
      – les deux GS ayant intérêt à se taper dessus pour survivre.
      – HNA récupèrera les morceaux ds qques temps.

      Qt aux trois alliances, leurs résultats vont croissant, malgré les GS etc..

      • RealVision
        Publié le 30 mai 2016

        On ne peut pas blamer le gouvernement des Émirats de « laisser » Etihad et Emirates se faire concurrence, c’est bon pour l’économie de l’Émirat et les passagers. Sans compter que Emirates a clairement été avantagé dans son développement vis-à-vis d’Etihad.

        HNA essaie de répliquer la stratégie d’Etihad avec un succès mitigé. Aigle Azur est loin de briller. Azul souffre terriblement au Brésil. HNA a une myriade de compagnies qui se font concurrence entre elles. HNA doit son existence, ou sa survie, grâce à la volonté des politiciens chinois. Tout ira bien tant qu’HNA trouve grâce à leurs yeux.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter