Japan Airlines renouvelle ses menus et le site internet

air-journal_Japan Airlines menu Kurogi

La compagnie aérienne Japan Airlines a dévoilé pour la classe Affaires de nouveaux menus du chef Jun Kurogi, des Mos Burgers pour la Premium et l’Economie, et un choix halal au départ de Kuala Lumpur. Elle a d’autre part mis en ligne un nouveau site internet, plus un autre permettant de choisir sa place pour mieux admirer le Mont Fuji.

Depuis le 1er juin 2016, les passagers de classe Affaires de la compagnie nationale japonaise ont droit au service « restaurant in the sky » sur plus de routes intercontinentales, et aux nouveaux menus créés par le chef Jun Kurogi. Kunpu summer breeze, soba aux œufs de poisson, poulpe mijoté, sashimi de dorade, anguille au vinaigre, langue de bœuf figurent parmi les mets réservables sur les routes au départ du Japon jusqu’au 29 octobre prochain. Ces menus seront entre autres servis sur les vols de Japan Airlines entre ses bases à Tokyo-Haneda ou Narita et Paris-CDG (des menus plus occidentaux restent évidemment disponibles).

air-journal_Japan Airlines mos burger saladToujours depuis mercredi mais cette fois pour les passagers en classe Premium ou Economie, la compagnie de l’alliance Oneworld propose un Air Mos Salad Burger, sa sixième collaboration avec la chaine de restauration rapide : le sandwich inclut du riz brun, des sauces miso et au sésame (plutôt que la sauce aurora originale), et peut être arrangé par le voyageur à sa guise. Il est il est servi par exemple entre Narita et Roissy.

Les passagers musulmans ont de leur côté droit à des plats certifiés halal sur tous les vols internationaux de Japan Airlines au départ du Japon, ainsi que tous ceux au départ de Kuala Lumpur – quelque soit la classe de voyage. Ces plats sont en outre servis dans des assiettes et avec des couverts recyclables, précise la compagnie dans un communiqué.

air-journal_Japan Airlines nouveau sitePour les services en ligne, Japan Airlines vient de dévoiler deux nouveautés : la première refonte de son site Web depuis 3 ans met l’accent sur la facilité d’utilisation. Il a été « remodelé grâce aux commentaires des visiteurs et aux enquêtes menées auprès des utilisateurs », est plus intuitif et agréable à consulter, dans la lignée de son « principe fondamental : fournir un service inégalé à chaque instant à nos clients ». Le tout nouveau design a été conçu pour offrir aux passagers « une expérience sereine et confortable, avant même leur réservation ». La fenêtre de recherche de vol a en particulier été complètement restructurée, avec une mise en page plus aérée qui rend l’accès ultra simple depuis une tablette. Les changements apportés à cette zone, comme la couleur de l’arrière-plan des menus déroulants passant du rouge au blanc lorsque ceux-ci sont étendus en cliquant sur le bouton “Afficher”, permettent de consulter la disponibilité des sièges « de manière sereine, en toute facilité ». Le site, disponible en 12 langues et présent dans 26 régions du monde, reflète la philosophie de JAL qui « poursuit l’objectif de devenir la compagnie aérienne la plus réputée au monde et le premier choix des voyageurs, et de rendre possible la venue de touristes étrangers toujours plus nombreux au Pays du Soleil Levant ».

Plus insolite, le mini-site que Japan Airlines vient de mettre en ligne permet de savoir à l’avance où vous placer en cabine pour observer dans les meilleures conditions le Mont Fuji, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis juin 2013, lorsque vous voyagez à bord de ses appareils desservant des lignes intérieures. Pour cela, il suffit de saisir le nom des aéroports de départ et d’arrivée ainsi que la période dans la journée (matin, journée, soirée, nuit) et le site dira automatiquement de quel côté de la cabine il faut réserver « pour admirer depuis les airs l’icône du Japon ». Une série de question-réponses en dit également plus, comme notamment où se positionner dans la cabine pour le meilleur panorama possible (en évitant les places au-dessus des ailes).

air-journal_Japan Airlines Mont Fuji

air-journal_Japan Airlines_A350-900_A350-1000

http://www.air-journal.fr/2016-06-03-japan-airlines-renouvelle-ses-menus-et-le-site-internet-5163992.html

Commentaire(s)

  1. nykeeo
    Publié le 3 juin 2016

    Une bonne chose de faite car l’ancien site était peu pratique

  2. Publié le 3 juin 2016

    Bien besoin de simplifier leur site !
    Pour les réservations, certainement le site le plus compliqué que j’ai utilisé !

  3. Pet
    Publié le 3 juin 2016

    Le site précédent décourageait toute volonté de poursuite et n’était certainement pas le meilleure pub pour le Japon.

  4. News de dernière minutes - 3 juin 2016 à 16 h 16 min
    News de dernière minutes
    Publié le 3 juin 2016

    Pauvres passengers en éco ! Mos burger ! de tous les burgers mangés , ILS SONT DE LOIN les plus INFECTES ! et je pèse mes mots …..La sauce n’est qu’un cache misère. Vraiment dommage, car c’est une des top 10 airlines. Le repas reste toutefois très correct pour la version Japonaise en Y. En W, le repas est exactement le même qu’en Y….

    • Publié le 4 juin 2016

      Je confirme : les burgers de la chaine Mos sont absolument infects. Je n’avais pas percuté à la première lecture, déplorant seulement qu’on puisse servir des burgers dans un avion, mais je me souviens à présent avoir tenté, en vain, d’avaler une de ces horreurs dans je ne sais plus quel village perdu du pays du soleil levant. En général, je m’efforce toujours de terminer mes repas par politesse, mais là, impossible, c’était juste dégueulasse ! En comparaison, Burger King, c’est du caviar.

      Quant à Japan Airlines, désolé mais cette compagnie ne fait pas partie du Top 10 mondial. C’est une compagnie traditionnelle de bon niveau, sans plus, comparable à British Airways par exemple. Pour les vols entre l’Europe et le Japon, je préfère largement Turkish Airlines ou Air France, dont la qualité de service est au moins équivalente et les tarifs généralement beaucoup plus intéressants.

  5. Publié le 3 juin 2016

    Seul un crocodile peut ouvrir la bouche assez largement pour manger cet hamburger…Un humain risquerait de mettre à rude épreuve sa fente buccale pour y parvenir…

  6. Publié le 3 juin 2016

    Autre site compliqué à réviser à mon avis : celui de Brussels Airlines. En plus d’être lent, la page de réservation n’est pas directement disponible à la page d’accueil. Il faut ensuite aller à une autre page et parfois devoir cliquer plusieurs fois avant d’arriver au résultat escompté. Autre site à rénover : Celui de Corsair qui manque vraiment de convivialité. Revoir le design serait une bonne chose.

  7. Publié le 3 juin 2016

    Les inscrits au programme de fidélité JMB (que j’utilise – de plus en plus rarement – pour mes vols One World) ont reçu un mail de pub pour leur gadget sur le Mont Fuji.

    Après quelques tests de leur nouveau site, je ne vois que l’aspect esthétique qui ait vraiment changé. Leurs bridages en fonction du pays d’origine sont toujours en vigueur, et je trouve ça agaçant. Par exemple, pour réserver un vol intérieur, il faut renoncer au site francophone (bon, ça encore, ce n’est pas trop gênant, au moins ils ont une page d’accueil francophone, saluons l’effort), et se connecter sur la page d’accueil Japon, la seule qui propose un onglet pour les vols domestiques. En outre, on ne peut toujours se connecter avec son numéro de client JMB que sur le site du pays dont on est résident, lequel site n’autorise à réserver des vols qu’à partir de ce pays. Pour l’ergonomie, il faudra repasser !

    Pour les burgers en classe éco, non merci, sans façon.
    Quant à la classe affaire chez Japan Airlines, elle est toujours hors de prix.
    D’ailleurs, même en éco, JAL est toujours aussi peu compétitive sur les tarifs des vols intercontinentaux. On trouve certes des prix relativement attractifs sur leur site… mais uniquement en partage de code sur des vols opérés par leurs partenaires d’alliance (BA et AY notamment).

    Bref, rien de nouveau sous le soleil levant: Japan Airlines est une compagnie de niveau convenable (sans plus, on pourrait a priori s’attendre à mieux d’une compagnie japonaise), mais chère. ANA est bien plus compétitive sur les vols long courrier. Sur les vols intérieurs, elles se valent à peu près. En revanche, sur les tarifs, aucune des deux ne peut rivaliser avec Peach… qui fournit il est vrai un service particulièrement low cost (à côté, EasyJet fait figure de haut de gamme).

  8. Il était temps pour leur site internet qui était INUTILISABLE!!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum