Air France : les pilotes annulent leur grève du 24 au 27 juin

air-journal_Air France 747 Adieu tarmac ADP

Les syndicats de pilotes SNPL, Spaf et Alter ont suspendu leur préavis de grève du 24 au 27 juin après avoir rencontré hier le futur PDG du groupe Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac.

Jean-Marc Janaillac prendra sa fonction officielle à la tête d’Air France-KLM seulement au 4 juillet, mais il a pris l’initiative de déminer dès maintenant le conflit avec les pilotes français. Hier, il a rencontré les syndicats de pilotes et leur a demandé de lever leur préavis  de grève et de ne pas « déclencher de nouveau mouvement (…) jusqu’au 1er novembre« , le temps pour lui de bâtir un nouveau « projet stratégique » tourné vers la croissance, selon un document interne obtenu par l’AFP. En contrepartie de cette trêve sociale jusqu’au 1er novembre, le futur PDG a promis de suspendre l’application de certaines mesures salariales dans le cadre du plan Transform, entrées en vigueur au 1er juin malgré l’opposition des syndicats.

Jean-Marc Janaillac replacera au 4 juillet Alexandre de Juniac qui prendra son poste de directeur général et CEO à l’Association du transport aérien international (IATA).

 

 

http://www.air-journal.fr/2016-06-22-air-france-les-polites-annulent-leur-greve-du-24-au-27-juin-5165225.html

Commentaire(s)

  1. Je me demande qui va etre concerné pour faire de double d’efforts vu que les pilotes arrivent toujours a avoir se qu’ils veulent ? je miserais pour le personnel de piste :/

  2. pluganal
    Publié le 22 juin 2016

    les années spinetta de retour, frocs baissés devant les TPMG !

  3. À voir......
    Publié le 22 juin 2016

    D’une certaine manière, ce JMJ : pas encore installé et deja démissionnaire……
    Est ce le retour de  » la croissance rentable » qui fleure bon le Spinetta des annees 2000?

    À voir dans les heures/ jours à venir si le cours de bourse reflètera la confiance en ce nouvel avenir ou bien si le sentiment dominant sera une fois de plus les pilotes / le SNPL imposent leurs lois et rien ne changera à leur niveau….

    L’ Air France de JMJ: reculer pour mieux sauter, ou grimper pour tomber de plus haut???

  4. juju
    Publié le 22 juin 2016

    Ils ont gagné ! le nouveau PDG (ami de promo de Hollande) a appliqué les consignes du gouvernement semble-il ??? pas de vagues … on reporte à plus tard les problèmes d’aujourd’hui …

  5. jailemanche
    Publié le 22 juin 2016

    une remarque : ce que Juniac n’a pas réussi à faire pendant ses années de règne, Janaillac y arrive avant même d’intégrer la compagnie : faire lever un préavis des pilotes. L’espoir renaît.

  6. Publié le 22 juin 2016

    Le 747 AF forever !!!!

  7. Publié le 22 juin 2016

    Le reste du personnel fait des efforts pour sauver AF.
    On renonce à ce que les PNT en fassent… pour éviter la grève et sauver AF!

  8. Et bien voilà, un pas fait de chaque côté, c’est une bonne chose! En tout cas, cela semble aller dans le bon sens! Après, la grève n’était pas suivie massivement…

  9. Toto
    Publié le 22 juin 2016

    Janaillac se montre plus intelligent que Juniac. On verra après le 1er Novembre si cette impression se confirme.

  10. Bob
    Publié le 22 juin 2016

    C’est normal, les économies qu’ils devaient et s’étaient engagés à faire au 1er juin sont suspendues…
    Pas sûr que le reste du personnel soit d’accord avec ce régime de faveur.
    C’est aussi l’ensemble du groupe qui refusera toutes nouvelles économies tant que les pilotes n’auront pas fait leur part d’efforts…

  11. Vincent 69
    Publié le 22 juin 2016

    Mince alors ! Ils vont devoir travailler ? Triste semaine pour les pilotes syndiqués d’AF ! Je dis bien « syndiqués », car l’on n’évoquent jamais la majorité silencieuse des pilotes non-grévistes.

    Mais rassurons-nous, le prochain préavis de grève ne saurait tarder ! D’ailleurs, il n’est ici que question que d’une suspension, et non d’une annulation de leur préavis de grève.

  12. M
    Publié le 22 juin 2016

    Comme quoi, avec un (futur) PDG qui affirme avant même sa prise de fonction vouloir promouvoir le dialogue, la négociation, et surtout le respect des accords existants (puisque les mesures de Transform non encore mises en œuvre par les pilotes ne l’ont pas été car la compagnie n’a pas respecté sa part du marché, à savoir équilibrer les effectifs entre les avions et faire voler plus les pilotes.. Si, ils l’ont demandé, la compagnie n’y arrive tout simplement pas), les syndicats, pas si obtus, peuvent montrer des signes d’avancées.

  13. Communiqué intersyndical (extraits):
    « …ce mardi 21 juin, il [JM Janaillac] nous a assuré de son ardente volonté de restaurer la confiance dans l’entreprise. Cette confiance qu’il souhaite construire notamment avec les pilotes, pourrait être de nature à positionner l’ensemble de l’entreprise dans une voie plus vertueuse que celle choisie par ses prédécesseurs.
    […]. L’étude attentive des dossiers dont il doit prendre connaissance, permettrait selon lui de “nous doter d’une ambition renouvelée fondée sur un projet collectif crédible”, un pacte qui permettra au Groupe de s’inscrire dans la dynamique de croissance que connaît le transport aérien. »

    Acceptons-en le bon augure… »
    « Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va. » (Sénèque)

  14. Publié le 22 juin 2016

    Le nouveau PDG du groupe n’a pas encore pris les commandes et déjà, il se met à genoux devant les seigneurs du ciel… Cela promet !!

  15. Publié le 22 juin 2016

    Bravo aux pilotes d’avoir remporter cette victoire historique !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum