Norwegian reliera la Guadeloupe à la Floride

aj_norwegian b737-800

Déjà présente entre les Antilles et la Côte Est des Etats-Unis, la compagnie aérienne low cost Norwegian Air Shuttle lancera en décembre une nouvelle liaison saisonnière entre Pointe-à-Pitre et Fort Lauderdale. Elle vise une augmentation de 26% de son offre en France cette année.

A partir du 17 décembre 2016, la spécialiste norvégienne du vol pas cher proposera deux vols par semaine entre Pointe à Pitre-Pôle Caraïbes et l’aéroport de Fort Lauderdale-Hollywood, opérés en Boeing 737-800 de 189 places. Les départs de Guadeloupe sont programmés mercredi et samedi à 10h10 pour arriver à 12h45, les vols retour quittant la Floride à 14h05 pour atterrir à 18h25. Pas de concurrence directe pour Norwegian sur cette route, mais l’aéroport guadeloupéen est déjà relié à Miami par Air France, American Airlines et sa filiale régionale American Eagle.

Il s’agira de la quatrième route de Norwegian à Pointe-à-Pitre, après celles inaugurées l’hiver dernier vers New York, Baltimore et Boston ; la compagnie précise dans un communiqué que les vols vers l’aéroport JFK passeront de trois à quatre vols par semaine dès le 11 novembre 2016 (lundi, mercredi, vendredi et dimanche). Ces trois mêmes aéroports sont également desservis depuis Fort-de-France en Martinique ; la low cost a confirmé son retour l’hiver prochain sur ces six routes, avec un avion basé dans chaque île pour la saison. Elle est aussi déjà présente à Fort Lauderdale, avec des vols opérés par Norwegian Long Haul depuis Copenhague, Londres-Gatwick, Oslo-Gardemoen et Stockholm–Arlanda, plus Paris-Charles de Gaulle à compter du 4 aout.

air-journal_Norwegian 787-8 pilote PNCRappelons que Norwegian s’installera dans le Terminal 1 du premier aéroport parisien dès le 29 juillet avec des vols vers New York-JFK puis vers Los Angeles dès le lendemain, opérés en Boeing 787-8 Dreamliner pouvant accueillir 32 passagers en classe Premium et 259 en Economie.  Un choix que le PDG de la low cost Bjorn Kjos expliquait hier : « le choix de Paris comme la cinquième capitale européenne de nos vols transatlantiques souligne notre engagement envers la France et le développement de la qualité du transport aérien dans le pays. Les actes parlent plus que les mots : cette année nous augmentons le nombre de siège disponibles en France de 26%, en passant de 1,13 million en 2015 à 1,41 million en 2016. Nous sommes impatients de lancer plus de lignes en France, pas uniquement à Paris mais aussi en région et dans les départements d’outre-mer. L’exemple concret est la mise en vente dès aujourd’hui de la nouvelle ligne reliant Pointe-à-Pitre en Guadeloupe à Fort Lauderdale/Miami ». Outre les trois nouveautés transatlantiques à Roissy, sur lesquelles elle proposera plus de 212.000 sièges pendant sa première année d’exploitation, Norwegian dessert Paris-Orly depuis Oslo, Bergen, Stockholm, Copenhague et Helsinki (sa demande de créneaux de vols intercontinentaux à Orly a échoué). Au total, Norwegian exploitera 32 lignes au départ de onze aéroports français : Paris-CDG et Orly, Ajaccio, Bastia, Bordeaux, Grenoble, Marseille-Provence, Montpellier, Nice, la Guadeloupe et la Martinique. L’année dernière, elle a transporté 967.000 passagers en France (soit une augmentation de 4,4% par rapport à 2014), dont 385.000 depuis/vers l’aéroport de Paris-Orly (+ 8,8%).

Norwegian se pose aujourd’hui dans huit aéroports américains : Baltimore, Boston, Fort Lauderdale, Las Vegas, Los Angeles, New York-JFK, Oakland et Orlando, ainsi qu’à San Juan à Puerto Rico et à St Croix dans les îles Vierges.

http://www.air-journal.fr/2016-06-28-norwegian-reliera-la-guadeloupe-a-la-floride-5165507.html

Commentaire(s)

  1. LSO
    Publié le 28 juin 2016

    comment ces liaisons sont-elles possibles ???
    norwegian a une base à PTP ????

  2. Great ce qui signifie que la compagnie va baser deux appareils en Guadeloupe car le premier volera quotidiennement vers le nord est américain.

    Par ailleurs le CEO a laissé entendre que le lancement de vols transatlantiques pourrait avoir lieu des l’an prochain. Autrement dit, il va y avoir de la casse : qui de corsair, xp airways ou Air caraïbes en fera les frais? Sans doute xl puisque 95% du trafic entre Paris et les Antilles françaises se fait de et vers Orly. XL partant de CDG.

    • @YYZTFFR ils envisagent de faire du Transatlantique de Londres vers les Antilles. En temps normal, je ne sais pas si ca aurait marché, ou marchera, car il va falloir payer un billet pour le transfert vers Londres, puis vol vers les Antilles, et tous les inconvénients que cela engendre. Bon ca c’était avant le Brexit. Maintenant … Wait and see.

  3. Publié le 28 juin 2016

    Dommage que ce soit pas une compagnie française qui ouvre ces lignes, avec un fort potentiel !

  4. EPL 1986
    Publié le 28 juin 2016

    De mémoire, AF a toujours exploité un vol Caracas / Miami / Caracas via FDF – PTP – PAP permettant de couvrir l’arc Caraïbes avec un B737 puis un A320.

    • Ca fait belle lurette qu’AF ne dessert plus Caracas depuis l’arc antillais; qui plus est c’était une route saisonnière. Depuis la base de PTP, ils dessevent FDF-CAY-MIA via PAP. Il est vrai qu AF aurait pu prendre quelques risques, avec des routes saisonnières, vers le Nord USA.
      Maintenant que Norwegian l’a fait j’aimerais bien voir si ils vont réagir ou dormir sur leur laurier.

      • Souvenirs….souvenirs... - 28 juin 2016 à 15 h 07 min
        Souvenirs….souvenirs...
        Publié le 28 juin 2016

        AF a éjà pris ce risque il y a très longtemps…En A 300 AF faisait des vols saisonniers Antilles-Montréal et Antilles New-York en hiver…Depuis Montréal, elles étaient nombreuses les Quebecoises toutes émoustillées sur le vol aller ( Montréal-Antilles) à l’idée d’aller voir de près..voire même de très très près..si l’équipement supposé des Antillais étaient conforme à l’idée qu’elles s’en faisaient…
        Et au retour, elles étaient encore plus  » débridées » en se montrant entre elles moultes photo des engins et de leurs propriétaires respectifs qu’elles avaient pu connaitre…
        Mais tout ça, c’était avant , quand les critères de rentabilité ne menaient pas le monde et que AF, bonne fille , obéissait à son propriétaire l’ Etat qui souhaitait  » favoriser le désenclavement économique et le rayonnement international des Antilles Françaises ( trémolo dans la voix recommandés à ce endroit!) »…

  5. Romain
    Publié le 28 juin 2016

    Si les syndicats de pilotes étaient moins bornes c’est transavia qui devrait assurer des liaisons et prendre le marché mais bon il ne faut pas rêver ! Bonne chance à Norwegian

  6. PAT
    Publié le 28 juin 2016

    Merci à Norwegian. Si Air France avait des prix corrects cela ne se passerait pas. PTP-MIA coûte 600 euros avec une ou deux escales à PAP et SDQ. Il faut casser Air France. Dommage que ce ne soient que des vols de novembre à avril.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum