Attentat à Istanbul : 44 morts et des terroristes étrangers

air-journal_Istanbul terrorisme aeroport2

Le bilan de l’attentat à l’aéroport d’Istanbul-Atatürk le 28 juin a atteint 44 morts dont 19 étrangers et plus de 230 blessés, les autorités turques affirmant avoir identifié les trois terroristes – un Russe, un Ouzbek et un Kirghize. Treize personnes hier ont été interpellées dans le cadre de l’enquête.

Le ministre de l’Intérieur Efkan Ala a déclaré le 30 juin 2016 que le bilan provisoire de l’attaque contre le principal aéroport du pays mardi soir était passé à 44 victimes, 19 étrangers figurant parmi les morts de l’attentat de mardi et 94 des plus de 230 blessés demeurant hospitalisées. L’information demeurant verrouillée, c’est un dirigeant réclamant l’anonymat qui a indiqué aux médias locaux la nationalité des trois terroristes, un Russe, un Ouzbek et un Kirghize ; un quotidien turc affirme que le Russe viendrait de Tchétchénie et que le commanditaire de l’attaque serait Akhmed Chatayev, un terroriste tchétchène recherché. Selon l’agence Dogan, le Russe était arrivé il y a un mois, un quotidien affirmant qu’il faisait partie d’une cellule de sept hommes ayant loué une maison du quartier Fatih à Istanbul. Seize perquisitions sont été menées hier à travers la ville, menant à l’interpellation de 13 personnes dont on ne sait rien si ce n’est de supposés liens avec l’EI, toujours soupçonné d’être responsable de l’attentat qui n’a pas été revendiqué.

air-journal_Istanbul terrorisme aeroportPeu de nouveaux détails sur le déroulement de l’attaque ont été révélés hier, seul le ministre de l’Intérieur affirmant que les explosifs utilisés étaient « de qualité militaire » (une mixture de RDX, TNT et PETN)  – sans en préciser la provenance. Selon certains témoignages, les trois terroristes auraient été repérés par les forces de l’ordre en raison des blousons qu’ils portaient malgré la chaleur pour cacher leurs armes.

Le trafic était normal hier à l’aéroport Atatürk, même si de nombreuses vitres portaient encore les traces d’impact de balles. Le renforcement de la sécurité promis par le gouvernement était peu visible selon des témoins.

On notera qu’un Boeing 737-800 de la compagnie aérienne low cost Pegasus Airlines a percuté un avion privé près de la piste en fin d’après-midi à Atatürk, sans faire de blessés mais endommageant sérieusement le petit appareil. Les passagers ont été transférés vers un autre avion et ont atterri à Bodrum avec un peu plus de trois heures de retard.

http://www.air-journal.fr/2016-07-01-attentat-a-istanbul-44-morts-et-des-terroristes-etrangers-5165669.html

Commentaire(s)

  1. C’est l’amour qui frappe, la tolérance qui explose, la paix qui irradie. Une fois de plus.

  2. czl
    Publié le 1 juillet 2016

    Quand on joue avec le feu, on fini par s’y brûler

  3. Kenzi
    Publié le 1 juillet 2016

    Un russe…un kirghize…un ouzbek…au lendemain de l’accord turco-sioniste……
    Quand putine éternue…la Turquie tremble…

  4. roupettesdelapin - 2 juillet 2016 à 8 h 24 min
    roupettesdelapin
    Publié le 2 juillet 2016

    On crois mourir pour la patrie en réalité on meurt pour les industriels et leur laquais les politiciens….

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter