Brexit : les recherches de vols vers le Royaume-Uni en hausse de 130 % depuis la France

Air-journal-aeroport gatwick-londres

Kayak, leader mondial des recherches de voyage en ligne, a analysé ses données afin d’évaluer l’impact du référendum sur les recherches de vols entre les pays de l’Union Européenne et le Royaume-Uni. Résultat : le Brexit a entraîné une forte hausse des recherches de vol… jusqu’à 130 % pour celles depuis la France.

Les recherches de vols entre le Royaume-Uni et les autres pays de l’Union Européenne et vice versa ont grimpé en flèche le jour où les résultats du référendum britannique ont été annoncés. Kayak.fr, le moteur de recherche dédié au voyage, a analysé ses données afin d’évaluer l’impact sur les voyageurs et sur le Royaume-Uni en tant que destination et se demande si « les citoyens européens seraient soudain pressés de visiter le Royaume-Uni ? »

La perte de valeur de la livre suite au vote du Brexit semble avoir augmenté l’intérêt des touristes pour le Royaume-Uni, souligne son communiqué de presse. Ainsi, le 24 juin 2016, le jour de l’annonce des résultats, les recherches de vols entre l’UE et le Royaume-Uni se sont envolées – une augmentation de 42 % en moyenne par rapport à la moyenne obtenue les autres vendredis du mois de juin. Les recherches de vols depuis la France vers le Royaume-Uni arrivent largement en tête, avec une augmentation de 130 % entre le 23 et le 24 juin, et de 105 % entre le 24 et le 25 juin.

La veille de l’annonce des résultats, le 23 juin, il y a eu une hausse significative de 39 % dans les recherches de vols entre les pays européens et le Royaume-Uni. Les pays qui ont affiché les plus impressionnantes augmentations sont la République Tchèque (117 %) et la Belgique (92 %). Le seul pays qui n’a pas connu de hausse dans ses recherches de vols vers le Royaume-Uni est l’Italie qui enregistre même une baisse de 6 % ce jour-là.

Il est intéressant de noter que le 17 juin, une semaine avant que le référendum n’ait lieu, certains pays européens ont affiché des baisses visibles dans les recherches de vols vers le Royaume-Uni : la Grèce (-23 %), la Roumanie (-27 %) et la Suède (-27 %). Toutefois, la plupart des autres pays affiche un nombre de recherches positif, avec une augmentation de 27 % comparé à la moyenne des autres vendredis du mois.

Depuis le Royaume-Uni vers les autres pays de l’UE

« Les Britanniques souhaitent-ils visiter les autres pays européens avant que de nouvelles restrictions ne s’appliquent ?», se demande Kayak.fr. Le 24 juin a également enregistré un important pic dans les recherches de vols depuis le Royaume-Uni vers les pays européens : une augmentation de 42 % en comparaison aux autres vendredis de juin. Entre le 23 et le 24 juin, les plus grosses augmentations ont pu être observées sur les recherches de vols vers la France (+134 %), la Roumanie (+111 %) et les Pays-Bas (+107 %).

Le 23 juin, veille des résultats, on a pu constater une augmentation générale de 35 % dans les recherches de vols depuis le Royaume-Uni vers l’UE. La Suède occupe le haut du tableau avec une hausse de 77 % des recherches de vols, suivie par le Portugal (+61 %) et les Pays-Bas (+57 %). Seul la Hongrie affiche des chiffres en baisse, avec une diminution de 25 %.

Le cas particulier des Etats-Unis

Probablement du fait de la baisse du cours de la livre sterling face au dollar, les recherches depuis les Etats-Unis vers le Royaume-Uni ont aussi augmenté de 54 % le 24 juin par rapport aux autres vendredis du mois de juin.

Parallèlement, le Royaume-Uni enregistre une hausse de 42 % dans ses recherches de vols vers les Etats-Unis. S’agissant du prix des billets d’avion, kayak.fr observe une augmentation de 31 % pour les vols du Royaume-Uni aux Etats-Unis par rapport au vendredi dernier (17 juin).

« Les résultats montrent une augmentation significative de l’intérêt pour les vols depuis et vers le Royaume-Uni, commente John-Lee Saez, directeur régional Kayak pour la France, l’Espagne et l’Autriche. L’impact semble aussi dépasser les frontières de l’Union Européenne, comme le montre la forte hausse des recherches de vols entre les Etats-Unis et le Royaume-Uni, peut-être en réponse à la baisse du cours de la livre. Il en va de même pour les Français qui semblent massivement étudier la possibilité de se rendre au Royaume-Uni pour profiter de ces cours favorables. »

Les données sont basées sur des recherches de vols effectuées sur KAYAK.fr entre le 1er mai et le 25 juin 2016 pour des dates de voyage entre le 1er juin et le 25 juin 2016.

http://www.air-journal.fr/2016-07-02-brexit-les-recherches-de-vols-vers-le-royaume-uni-en-hausse-de-130-depuis-la-france-5165745.html

Commentaire(s)

  1. Aucun intérêt ! De toute façon toute et fait en ce moment pour ne pas respecter le choix du peuple ! Grâce des compagnes de désinformation pour le discréditer le choix souverain qu’à fait le peuple britannique !

    Comme la menace qui ont déjà reçu à l’épique pour la monnaie unique ! Ont leurs a dit que si il vote non à la monnaie cela serait la catastrophe pour eux et bein ils ont voté non et aujourd’hui leur monnaie va bien !

    70% des exportations britanniques et hors EU ! Ils non rien à perdre a partir de cette technocratie de banquier et de comptable non élu et trees bien payé autant qu’un président ( avec notre argent) et donc les britanniques auront moins de contraintes et de réglementation européenne complètement stupide! Du type la taille standard que doit avoir un concombre !

    En résumé les britanniques ont pris une descisons logique qu’ils leurs permettra d’encore mieux développer leurs échanges à l’international !

    • Mon pauvre ami, il faut sérieusement aller vous renseigner avant de publier ce genre de chose. Juste quelques exemple: leur monnaie va mal et tres mal, la livre s’est effondrée depuis le Brexit et elle est revenue a son niveau d’il y a 20 ans, les Ecossais menacent de prendre leurs indépendance pour se rattacher a l’Europe ce qui ferait perdre 40% du territoire du Royaume Uni et toutes les ressources pétrolières, les grandes institutions financières de Londres comme HSBC sont déjà en train de préparer des plan de rapatriement de leurs centres financiers londoniens sur le continent (on parle de 20000 emplois perdus sur la City), Easy-Jet va se relocaliser sur l’Europe, etc…. et vous appelez cela des bonnes nouvelles ?????? Il serait temps d’aller faire quelques études d’économie avant d’écrire….

    • A350
      Publié le 2 juillet 2016

      Retourne jouer donc ton bac à sable avec Marine et Donald et laisse la géopolitique pour les autres Fiston.

      On s’en tape de ce que tu penses et arrete de boire les discours de Boris Johnson et Nigel Farage. Eux memes ont déjà trahi leur électorat en affirmant que certaines promesses, notamment celle qui consistait à verser l’argent pour l’UE à la sécurité sociale. Et Boris Johnson est étrangement devenu plus clément avec l’UE depuis le résultat. Les pro-Brexit ne s’attendaient pas à ce résultat et eux-memes ne savent pas quoi faire ou dire. La preuve, Johnson a lui-même renoncé au poste de PM qui lui tendait quasiment les bras.

      J’ajouterais qu’aujourd’hui même, alors qu’une pétition pour un nouveau référendum a rassemblé plusieurs millions de signatures (et comme le veut la loi ici au R-U, toute pétition de cette ampleur doit être débattue au parlement), 40 000 personnes ont protesté contre la sortie de l’UE.

      Enfin, il n’est pas rare de lire que certaines personnes regrettent d’avoir voté pour le Brexit et d’avoir cru aux mensonges. Et n’oublie pas que la courte majorité de « Leave » vient des personnes de plus de 50 ans. En-dessous, le Remain a une écrasante majorité.

      Alors petit, arrête de troller A-J avec tes propos de cours de maternelle. En tout cas ici au R-U, ton avis n’est que du vent.

      • A350
        Publié le 2 juillet 2016

         » Eux memes ont déjà trahi leur électorat en affirmant que certaines promesses, notamment celle qui consistait à verser l’argent pour l’UE à la sécurité sociale »… , qui était le principal argument du « Leave », ne seront pas tenues.

      • « Johnson a lui-même renoncé au poste de PM qui lui tendait quasiment les bras. »

        Cette affirmation est très contestable. Boris Johnson a renoncé à se présenter car après la candidature de Theresa May, puis celle de Michael Gove, il n’avait quasiment aucune chance d’être élu à la tête de son parti, où il n’a jamais fait l’unanimité.

        Ce qui n’est pas nécessairement contradictoire avec, en effet, un embarras certain face à la difficulté de se sortir du piège dans lequel il s’était enfermé en laissant certains de ses proches faire des promesses électoralistes inconsidérées. Mais devoir trahir ses promesses ne suffit que rarement à arrêter un politicien ambitieux, au Royaume-Uni comme en France. Les électeurs trahis par Hollande, Sarkôzy ou Chirac peuvent témoigner de cette cynique réalité.

    • robert
      Publié le 2 juillet 2016

      Cette histoire du concombre n’est plus valable depuis 2006.
      Aujourd’hui aucune norme sur le concombre.

      Faut arrêter d’écouter votre pote Sarko raconter ses âneries…

    • voleur de pseudo 🙂

      un peu de réflexion et des fausses fautes d’orthographe dans ce dernier paragraphe, pas de doute tu es un usurpateur. Pas bien !

      le vrai troll ‘fils de…’ n’a pas 2 neurones pour avoir un semblant de réflexion^^

    • Jeune homme, vous n’êtes qu’un sombre imbécile qui ne connait rien à rien et qui est juste bon à sortir des conneries.

    • Chopin14000
      Publié le 2 juillet 2016

      N’implorte quoi tant sur le fond que sur la forme !

  2. Voici une de mes sources le point de vue des britanniques !

    https://youtu.be/aVcJyKR_lHg

  3. Pet
    Publié le 2 juillet 2016

    « Etude, analyse, conclusion »
    Tant de hâte à idéaliser un résultat qui a surpris jusque ses vainqueurs ..
    Baisse de la £ qui engendrerait des départs massifs vers le UK.
    Comme d’habitude, un complet délire prévaut. Infondé, injustifié.
    Rien de sérieux n’est établi mais on conclue..
    Et Winbledon ds les astres vs l’avez vu?
    Dommage parce ça draine bcp de monde, tous les ans..

  4. hydrofix@magic.fr - 2 juillet 2016 à 16 h 53 min
    hydrofix@magic.fr
    Publié le 2 juillet 2016

    Merci pour ce cours d’orthographe et de géopolitique!

  5. Vince
    Publié le 2 juillet 2016

    Oui les gens réservent leurs vacances voilà tour plus l’été approche plus les requêtes augmentent plus les prix montent. Normal quoi.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum