El Al escortée par des avions de chasse suisses

air-journal_EL AL F18 suisse

Un Boeing 747-400 de la compagnie aérienne El Al a été escorté par deux F/A-18 de l’Armée de l’air suisse, suite à une alerte à la bombe. L’avion parti de New York a poursuivi sa route vers l’aéroport de Tel Aviv, où il s’est posé sans autre incident.

Les deux avions de chasse suisses ont été dépêchés le 5 juillet 2016 vers 8h30 pour contacter visuellement l’avion de la compagnie nationale israélienne, parti de l’aéroport de New York-JFK, où la fausse alerte à la bombe « près de la cuisine » a été reçue. Selon certaines sources, le 747-400 avait déjà été accompagné par des avions de chasse français lors du survol de l’espace aérien hexagonal. L’Armée de l’air suisse a confirmé que les deux F/A18 ont établi un contact visuel avec les pilotes d’El Al au-dessus du canton de Schaffhausen, après avoir passé le mur du son, et « l’ont accompagné sur son plan de vol habituel » jusqu’à la sortie de l’espace aérien. Des avions de chasse auraient également été envoyés pour escorter le 747 par l’Allemagne et la Bulgarie.

Le vol est arrivé à l’heure à l’aéroport de Tel Aviv-Ben Gurion, ont confirmé les autorités israéliennes. Aucune bombe n’a été découverte à bord.

On se souvient qu’en février 2014, un détournement d’avion par le copilote d’un vol Ethiopian Airlines vers Genève avait révélé au grand jour la bizarrerie de l’organisation militaire suisse : l’armée de l’air suisse ne travaillait qu’aux heures de bureau, de 8h à midi et de 13h30 à 17h, par « manque de moyens et de personnels » expliquaient-ils alors, en soulignant que des accords ont été passés avec les pays voisins encas de problème à des heures indues… D’ici 2020, les F/A-18 seront « alertables » 24 heures sur 24.

 

 

http://www.air-journal.fr/2016-07-06-el-al-escortee-par-des-avions-de-chasse-suisses-5165915.html

Commentaire(s)

  1. C’est vrai que cette histoire de défense aérienne assurée par l’armée suisse uniquement pendant les heures ouvrables était très drôle

  2. Publié le 6 juillet 2016

    Nous on a le VAB de la gendarmerie qui escorte les zincs d’El Al à Roissy.

  3. superyoda86
    Publié le 6 juillet 2016

    Quelqu’un en voudrait à l’État illégal? ça m’étonnerait ! quand même , quand même ! ^^

  4. jean-luc
    Publié le 6 juillet 2016

    Toujours moins drôle que la chasse autrichienne qui eu longtemps que des Saab d’entraînement…
    Comme beaucoup de pays qui ont réduit les budgets des armées…

  5. Le problème de la Force Aérienne Suisse avait été dévoilé avec l’affaire Ethiopian Airlines, mais il faut savoir que ce pays n’a plus que 31 F/A-18 trois aéronefs ayant été détruit dans divers crashs. Quand on connait l taux de disponibilité d’un avion de chasse, on peut se dire qu’il n’y a pas la moitié qui est opérationnelle, pour le Forum de Davos des F-5 Tiger de la Patrouille Suisse on été utilisé pour la police du ciel et la sécurisation du périmètre.
    L’achat de nouveaux avions ayant été bloqué par le refus à un référendum à repoussé le renouvellement et l’augmentation de la flotte de chasseurs.
    Alors oui c’est drôle aux yeux des voisins de la Suisse, mais je trouve ça plutôt désolant qu’ils soient dans un tel déficit matériel. Une permanence H-24 c’est au minimum 12 hommes par jours avec les contraintes que ça implique donc il faut considérer 24 hommes en réalité pour avoir deux patrouilles de 2 avions, en sachant que le salaire annuel d’un pilote militaire suisse est de 135’000€/an on est à plus de 3,2mio € juste pour la partie pilote, donc sans les mécaniciens, ni les contrôleurs militaires, ni le centre d’alerte, ni la permanence de piste et autres.
    Il est vrai que c’est tentant de diminuer les frais et de sous-traiter aux autres pays, mais à quel prix? Une perte de souveraineté nationale.

    Pour la partie concernant El Al

    El Al est une compagnie qui doit se protéger contre les attaques terroristes depuis sa création, la situation se dégradant avec la multiplication des attaques terroristes en Europe et dans le monde un effort accru doit être déployer afin d’assurer la sécurité aux passagers.

    Je me pose une question concernant les avions d’El Al en cas de détournement, en considérant que les terroristes puissent neutraliser la sécurité à bord et accéder au cockpit, le système de flare anti-missiles obligerait en cas de situation avéré que l’avion servirait d’engin de destruction à devoir abattre l’avion en tir canon.

    Et Superyoda86, je ne vois pas de quel état tu parles? L’état islamique peut-être? Car ici on parle du seul pays démocratique et stable de la péninsule arabique.

    • La grande question au-delà de l’état de la défense suisse est celle des accords passé avec les pays voisins. Dans quelles conditions? selon quelle contrepartie financière ? Je doute fort que ces accords soient publics.
      Manifestement les citoyens suisses estiment que la souveraineté de leur espace aérien ne doit pas se faire à n’importe quel prix. (on peut penser qu’ils savent compter). Même en ayant choisi l’appareil le moins cher le Gripen suédois, les militaires ont vu leur projet retoqué.
      Quant à affirmer que les appareils sont au top du top, il y a un pas que je ne franchirais pas.
      La principale protection de la suisse, c’est sa « neutralité » politique qui fait qu’il est peu fréquent que le pays soit désigné comme cible.

  6. La Confédération Suisse gère très bien son système de défense et de sécurité, et les forces de l’armée suisse sont des professionnelles et font parties des meilleures au monde, les forces aériennes s’entraînent tous les jours de leur base à l’aérodrome de Payerne dans le canton de Vaud, patrouilles dans toute la Confédération, Berne, Sion, Schaffhouse, Zurich, Lugano en Suisse italienne. Concernant le matériel… Secret défense. La France meure de jalousie et aimerait copier tous les systèmes Suisse, parlez-vous de souveraineté, alors que vous oubliez que la Confédération Helvétique est souveraine depuis le 1 août 1832, et elle n’a pas à le prouver à quiconque, donc ne dites pas n’importe quoi. Merci

  7. @LX

    La bonne blague ! L’armée de l’air Française serait envieuse de l’armée de l’air Suisse !? Laisser moi rire! L’année de l’air française et la meilleure Armée de l’air d’Europe et la 3eme du monde !

    Franchement la France n’a rien a envié à la Suisse bien au contraire.

    • Publié le 6 juillet 2016

      Laissez tomber jeune homme. Certes la France à de beaux avions, certes elle commence timidement à les vendre (à voir les modalités… et les acheteurs) Mais de là à se gargariser et se voir plus gros que le bœuf, cela n’est malheureusement pas crédible. Je pense, qu’en Europe (Géographique pour être précis) la Royal Air Force n’a pas de complexe à avoir. Donc oui c’est une belle armée et non vous n’êtes pas n°3

  8. * 5ème du monde après les Etats-Unis, la Russie, Chine, Israël

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum