Oman Air: la classe Affaires « à prix fous »

air-journal_Oman Air classe Affaires

La compagnie aérienne Oman Air a lancé hier une promotion pour les vols en classe Affaires entre Paris et 35 destinations au Moyen-Orient, dans le sous-continent indien et en Asie du sud-est, avec des allers-retours à partir de 1099 euros TTC.

Valable jusqu’au 31 juillet 2016 pour des voyages d’ici le 15 décembre, la promotion porte selon la compagnie nationale du Sultanat d’Oman sur la quasi-totalité de son réseau, avec « des tarifs encore jamais vus ». Pendant la saison estivale et jusqu’en décembre, Oman Air propose « une occasion unique de faire découvrir au plus grand nombre sa Classe Affaires maintes fois primées grâce à un tarif exceptionnel ». Les clients pourront ainsi profiter « d’un produit sans-égal avec un service chauffeur depuis leur domicile et à leur destination (dans certaines escales dont l’aéroport de Paris-CDG), d’un siège transformable en lit entièrement plat, d’un service de divertissements à la demande comprenant de nombreux programmes en français et d’une cuisine gastronomique ».

Les destinations concernées par cette promotion sont Abou Dhabi, le Bahreïn, Bangkok, Bangalore, Chennai, Chittagong, Cochin (Kochi), Colombo, Dacca, Dammam, Dar es Salaam, Delhi, Djeddah, Doha, Dubaï, Goa, Hyderabad, Islamabad, Jaipur, Karachi, Katmandou, Khasab, Kuala Lumpur, le Koweït, Lahore, Manille, la base d’Oman Air à Mascate, Mashhad, Mumbai, Riyad, Salalah, Singapour, Téhéran, Trivandrum et Zanzibar.

Les salons Classe Affaires et de Première à Mascate et Bangkok, le salon Majan à Mascate, la réservation et l’enregistrement en ligne ainsi que les transferts en limousine « offriront aux clients un voyage agréable et luxueux du début à la fin », ajoute le communiqué.

Oman Air opère cet été six vols par semaine (sauf mercredi) entre sa base à Mascate et l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, en Boeing 787-8 Dreamliner pouvant accueillir 18 passagers en classe Affaires et 249 en Economie. Disposant d’une flotte de 40 avions, elle dessert 50 destinations en Moyen-Orient, Asie, Afrique et Europe, y compris 11 destinations en Inde. Elle est classée quatre étoiles par Skytrax.

http://www.air-journal.fr/2016-07-21-oman-air-la-classe-affaires-a-prix-jamais-vus-5166543.html

Commentaire(s)

  1. Ils doivent vraiment avoir du mal à les remplir ! Au rythme ou vous les promotions !!

    • Tui

      Tls

      Pas du tout ils ont juste les moyens de baisser le prix

      • Ben non....

        En l’occurrence, vous avez tord, car depuis plusieurs années Oman Air est financierement en négatif, et la baisse des prix de la classe Affaire n’est pas financée sur les moyens qu’ils ont, comme vous dites….c’est une opération promotionnelle  » classique » , c’est à dire dont on espère que le supplément de trafic attendu comblera le coût….à defaut, cette opération augmentera les pertes…
        Dans ces circonstances, il est légitime de penser que les faibles remplissages Affaire moyens de clients payant effectivement le tarif Affaire ( on peut toujours augmenter le remplissage global par surbooking en Écoute et déversement du trop plein sur la cabine Affaire!) est la motivation principale pour lancer une telle promotion…

  2. Tony

    Enfin la classe Affaires qui se démocratise, il était temps; une bonne chose pour ceux qui payent leur billet afin de bénéficier d’un peu plus de confort sans abimer son porte-monnaie…Les autres compagnies suivront, Gulf Air l’a fait la semaine dernière à des prix similaires mais sur moins de destinations…Qatar va pas tarder à réagir !

  3. @Tui

    Vous avez tort. Oman Air ont d’énormes problèmes de remplissage, d’où cette offre

  4. Oman Air est une compagnie « bétaillère » pour les travailleurs asiatiques basés dans les pays du Golfe. Le confort n’est pas leur priorité au contraire du remplissage des avions. Il n’y a qu’à voir l’espacement entre les sièges sur leurs 738…. pire que Royal Air Maroc 🙂

  5. Pet

    Encore en promo?
    TLS a bien raison, le remplissage à un taux profitable ( pas à 1000 € l’AR..) ne suit pas. Les pertes récurrentes sont oubliées d’année en année, comme les mauvais souvenirs dans les opérettes.

    @TUI, « les moyens » dans la réalité, supposent un profit. Si ce n’est pas le cas, ils s’agit de montages financiers bidons qui devraient être sanctionnés par une faillite. En d’autres termes, plutôt que d’investir dans des structures pérennes bénéficiant à sa population ( par ex traitement des eaux.., trottoirs qui ne soient pas casse pipe ds les villes.. La liste est longue) le roitelet local – au demeurant pas le pire de la région -,joue à l’enfant gâté ( yacht perso dans le port, palais bling) et s’achète des avions sans autre raison que trimballer des Occidentaux en goguette. À perte. OmanAir perd de l’argent, et le pays n’en tire que des pertes.

    Mais vous pouvez très bien continuer à croire aux histoires acidulées de succès improbables. Faites un tour à Oman et rencontrez des immigrés, ça vaut le coup.

  6. Vincent 69

    Il arrivera un jour où les compagnies du Golfe paieront les passagers pour les remercier de leur présence à bord.

  7. Gégé

    Voila une bonne chose pour le wy132 qui y va 6 fois par semaine certe ce n est pas rempli mais en 788 tout neuf et un tres bon confort mascate n est pas conparable a dubai mais c bien

    • Je confirme! J’ai volé avec eux en Y, en comparaison avec les compagnies européenne, je peux dire qu’en ce qui concerne le confort, WY donne de leçons!
      Dommage que je l’ai déjà acheté mon voyage avec QR!!!

  8. Boeing 777-300ER

    Leur classe affaire (promotion) est moins chère qu’un vol Paris Saint-Denis avec Air France ou Air Austral !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum