Grève PNC Air France : annulations stables ce samedi

air-journal_Air France A330-200 takeoff

Au quatrième jour d’une grève de personnel navigant commercial (PNC) qui en comptabilisera sept, la compagnie aérienne Air France prévoit d’assurer plus de 90 % de ses vols long-courriers, 80% de son programme domestique, et plus de 70% des vols moyen-courriers de et vers l’aéroport de Paris-CDG.

C’est sensiblement le même taux de perturbation que la journée de vendredi 29 juillet, où elle aura par exemple annulé quelque 138 vols par anticipation à Roissy Charles de Gaulle (CDG). Les clients concernés par l’annulation de leur réservation seront informés la veille du départ grâce aux coordonnées qui figurent dans les dossiers de réservation (téléphone mobile et / ou adresse e-mail). La compagnie française donne aussi la possibilité de reporter sans frais son voyage s’il est prévu dans cette période de grève.

Rappelons que Jean-Marc Janaillac, le nouveau PDG du groupe Air France-KLM s’est exprimé au micro de France Info cette semaine sur la grève des hôtesses de l’air et stewards, relative à des désaccords sur le nouvel accord collectif PNC (l’existant se terminant fin octobre prochain). Il s’est dit « attristé » par cette grève qu’il trouve « regrettable ». Selon lui, elle « prend en otage nos clients à un moment de l’année particulièrement important pour eux, celui des vacances familiales et ce, alors qu’il n’y aucune urgence à le faire puisque le différend avec la direction d’Air France porte sur un accord qui débutera le 1er novembre prochain ». C’est significatif selon lui d’une « perte de confiance entre le management et certaines catégorie de personnel », perte de confiance qu’il va s’attacher à « rétablir » avec « toute son énergie dans les prochaines semaines et les prochains mois ».

Pour rappel, les Les syndicats SNPNC-FO et UNSA-PNC réclament un accord collectif d’une durée de cinq ans, ou un accord à durée indéterminée. Ils soupçonnent la direction de vouloir « attaquer » leurs droits collectifs dans 17 mois, la proposition de la direction n’allant pas au-delà, en cas de mauvaise conjoncture économique.

http://www.air-journal.fr/2016-07-30-greve-pnc-air-france-annulations-stables-ce-samedi-5166910.html

Commentaire(s)

  1. czl

    La technique d’AF c’est de maintenir des vols mais avec moins de PNC. Du coup, AF ne rempli pas l’avion qui part à moitié vide pour respecter la règle du 1 PNC pour 50 Pax !!!!

  2. Paul

    Cette énième grève est un désastre pour AF. C’est irresponsable.

    Encore combien de clients définitivement perdus ? Et alors qu’AF a une image déjà très dégradée / passéiste : était-ce le moment ?

    Bien d’autres compagnies n’auraient jamais dû couler, trop grosses, historiques… et puis elles sont parties pour toujours, en peu de temps. La faillite d’AF devient quasi-inéluctable et ça m’attriste.

  3. Vincent 69

    J’aimerais que pour une fois, on évoque l’immense majorité des non-grévistes, conscients que les syndicalistes font tout pour avoir la peau d’AIR FRANCE.

  4. juju

    A plus ou moins long terme , Air France va disparaître des écrans radars et là nous n’aurons pas besoin des « boites noires » pour savoir pourquoi .
    Si une grande partie du personnel est consciente que l’avenir d’AF est très compromis , une autre partie , toujours les mêmes , refuse de participer au sauvetage.
    Après le naufrage , une autre compagnie verra le jour , mais là , les conditions de travail et de rémunération ne seront plus les mêmes , malheureusement pour ceux qui se battent encore aujourd’hui pour sauver ce qu’il reste à sauver .

  5. Wouahouhhhhhh

    Article publié à 8 heures..
    A 17.24: trous malheureuses réactions, et encore plutot  » sages » au vu de ce que l’on a l’habitude de lire ici sur un tel sujet…
    Conclusion: au bout de trois jours, le sac à venin est vide et les auteurs  » venimeux » ayant probablement conscience de leur rabâchage aussi sempiternel qu’inutile, préfèrent se taire et jettent l’éponge…

  6. Outre les syndicats qui poussent à la grève, il y a quand même des 100taines de PNC qui n’en n’ont que faire de leurs clients/usagers en décidant de ne pas travailler pendant les périodes de départs en vacances …

  7. Oui, c’est déplorable de voir des syndicats qui sabotent leur entreprise. J’aimais bien AF, mais là, c’est fini !

  8. Elisabeth T

    Bonjour Vincent 69,
    Vous avez raison de souligner la majorité silencieuse qui se bat pour ses clients son entreprise et son emploi. Elle doit être dégoûtée !
    AF est une belle entreprise avec des passionnés et des savoirs faire. J’espère que son climat social va finir par s’apaiser.

  9. Les représentants syndicaux sont ils grévistes aussi?? J’aimerai bien savoir!!

  10. Je viens de croiser une ancienne collaboratrice, maintenant agent au sol chez AF. Elle termine ses vacances et est malade rien qu’à l’idée de devoir passer sa journée face aux clients furieux « à cause de cette bande de petits c… privilégiés qui ne pensent qu’à saboter la boîte » Je cite.
    Oui il y a des employés chez AF qui voudraient faire avancer les choses mais…

  11. FlySSC

    Ce ne sont pas les salariés d’Air France qui subventionnent les Low Cost ou les Cies du Golfe, qui leur ont offert non pas un accès mais un boulevard, en déroulant le tapis rouge, vers le marché Français et mondial, ce ne sont pas les Salariés d’Air France qui ont aussi lamentablement dirigé l’Entreprise ces 20 dernières années, sans aucune idée novatrice ou projet de développement, avec des investissements douteux à pertes, des choix commerciaux iniques, des pratiques illegales qui ont coûté des centaines de millions d’euros en amandes, ce ne sont pas les salaries d’Air France qui ne cessent de la dépecer, de filialiser, et de transférer son activité à KLM, ce ne sont pas les salariés d’AirFrance qui quittent l’Entreprise après quelques mois de présence avec des bonus et des retraites chapeaux qui atteignent des records.
    Dans ce pays, c’est toujours aux même à qui l’on demande efforts pour payer les erreurs des autres.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum