Le 30 juillet 1913 dans le ciel : Cavelier en quête de la Coupe Michelin

air-journal-cavelier-coupe-michelin-1913

Histoire de l’aviation – 30 juillet 1913. En ce mercredi 30 juillet 1913, les journalistes suivent avec intérêt la progression de l’aviateur Cavelier, qui entend bien décrocher la Coupe Michelin 1913 et, qui depuis la veille, a entrepris une nouvelle série de vols, l’objectif étant de réaliser la plus longue distance en circuit fermé sur plusieurs jours consécutifs, du lever au coucher du soleil, pour s’assurer la Coupe, dont on connaîtra le vainqueur au 1er janvier 1914.

D’ici là, les tentatives peuvent être encore nombreuses de la part des aviateurs en quête de trophées, dont fait partie Cavelier qui enregistre déjà pour la journée du mardi 29 juillet 1913 pas moins de 900,800 kilomètres qui vont s’ajouter aux 1 013,400 kilomètres qu’il est parvenu à couvrir ce 30 juillet, pilotant alors un appareil de type monoplan Deperdussin à moteur Gnome et à bougies signées Oléo. Il a ainsi fait neuf fois le circuit Etampes – Gidy – Etampes, totalisant 112,600 kilomètres.

Une performance dont il peut déjà se réjouir, car elle est légèrement supérieure à celle qu’il avait établie le mois précédent, soit 1 900 kilomètres, et qui ne lui permettait alors pas de revendiquer la Coupe Michelin, en effet, un trajet de 2 000 kilomètres étant le minimum admis, avec de surcroît un impératif de vitesse de minimum 50 kilomètres par heure.

 

http://www.air-journal.fr/2016-07-30-le-30-juillet-1913-dans-le-ciel-cavelier-en-quete-de-la-coupe-michelin-5165536.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter