Kenya Airways affiche une perte de 230 millions d’euros

air-journal_Kenya_Airways_737-700©Aldo Bidini

La compagnie Kenya Airways affiche un déficit de 230 millions d’euros (26,22 milliards de shillings kényans) sur l’exercice annuel achevé le 31 mars 2016, soit la plus grosse perte de son histoire.

La compagnie aérienne du Kenya, dont les principaux actionnaires sont le gouvernement kényan et le groupe Air France-KLM, a vu ses comptes décimés par une couverture pétrole (« fuel hedging ») catastrophique. Le « fuel hedging » est un système permettant à une compagnie aérienne d’acheter du kérosène à un prix relativement stable, la protégeant d’une éventuelle hausse soudaine du cours du pétrole. Mais les accords de Kenya Airways ont induit un effet indésirable : lorsque le prix du baril a chuté à la mi-2014, la compagnie kényane a continué à payer le prix fort alors que la plupart de ses concurrentes avaient conclu des accords sur des périodes plus courtes et ont pu les renégocier rapidement en tenant du nouveau prix du pétrole.

Par ailleurs, la politique d’expansion baptisée « Project Mawingu » lancée en 2011, avec notamment l’achat de nouveaux Boeing et l’objectif de doubler le nombre de destinations d’ici 2021, a tourné à la catastrophe. Le nombre de touristes a non seulement chuté en Afrique en raison du virus Ebola et d’attaques terroristes, mais Kenya Airways a également pâti de la concurrence des compagnies du Golfe et de l’émergence de sa voisine Ethiopian Airlines qui grignote doucement mais surement son marché.

Côté bonne nouvelle, son chiffre d’affaires est en hausse de plus de 5 % par rapport à l’année fiscale précédente, et sa perte opérationnelle a été réduite de 145 millions d’euros à 36 millions grâce à une série de mesures drastiques appliquées à partir de 2015 (suppression de 600 emplois, soit 15 % des 4 000 salariés; réduction de la flotte).

http://www.air-journal.fr/2016-08-07-kenya-airways-affiche-une-perte-de-230-millions-deuros-5167380.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 7 août 2016

    Air France-KLM, toujours dans les bons coups!

  2. Publié le 7 août 2016

    Tres dur de savoir qu’est ce qui va pas vraiment avec cette compagnie et pourtant c’est la airline africaine qui a le meilleur ratio employés / avion contrairement aux armees rouges de SAA et d’Ethiopian et c’est une compagnie qui a choisi une alliance stratégique avec Skyteam ;

    Peut etre que le fait qu’elle a acheter trop de B788 a plomber sa trésorerie, elle faudrait peut etre qu’elle fasse comme LOT qu’elle loue ses Dreamliners en wet lease pourquoi pas a Air France-KLM ..

  3. Publié le 8 août 2016

    Kenya Airways devrait également améliorer les conditions de transit dans son hub Jomo Kenyatta. Vous imaginez 12 heures d’escale sans chambre d’hôtel avec visa payant si vous désirez quitter l’aéroport de votre gré ? En tant que PAX, j’avais décidé de transiter par Addis où la prise en charge est meilleure.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter