Chaos chez Delta Air Lines après une panne électrique

air-journal_Delta_Air_Lines_A330-300_242T_roll_out_painthall_4

La compagnie aérienne Delta Air Lines a été contrainte d’annuler ou retarder la moitié des vols prévus lundi, une panne électrique ayant entrainé celle de ses systèmes informatiques et opérationnels. Les avions ayant déjà décollé n’ont pas été affectés.

Au moins 740 vols ont été annulés le 7 aout 2016 par la compagnie américaine suite à une rupture d’alimentation électrique dans son siège social à Atlanta, qui a entrainé la paralysie de son système informatique : plus de système de réservation ou d’information et donc impossibilité d’enregistrer les passagers lundi dans les aéroports du monde entier, et affichage perturbé sur son site internet comme dans les aéroports. A Paris-CDG par exemple, deux vols vers Seattle et Salt Lake City ont été annulés, les onze autres décollages étant retardés. Delta Air Lines n’avait opéré hier à 19h00 que 3340 des quelque 6000 vols programmés ; elle prévient que le rattrapage des vols annulés ou retardés pourrait prendre plusieurs jours, une annulation vers New York-JFK et trois vols retardés étant encore affichés ce matin à Roissy (le Nice – JFK est programmé normalement mardi, celui d’hier ayant été retardé).

La panne a débuté à 2h38 et duré près de six heures, apparemment déclenchée par un commutateur électrique sur le campus de Delta Air Lines ; la piste d’un acte malveillant a été a priori écartée, mais des questions subsistent sur l’apparent échec des systèmes de backup. Après avoir présenté les excuses de rigueur via son CEO Ed Bastian, Delta Air Lines a annoncé que chaque passager affecté par un vol annulé ou un retard de plus de trois heures recevra un avoir de 200 dollars d’ici sept à dix jours ; les changements de réservation ou demandes de remboursement n’encourront aucune pénalité entre le 8 et le 12 aout.

Les autres compagnies de l’alliance SkyTeam comme Air France-KLM, tout comme sa partenaire Virgin Atlantic, n’ont pas été affectées sauf pour les passagers dont les vols étaient opérés par Delta dans le cadre du partage de codes. Les vols en cours de Delta Air Lines n’ont pas été perturbés.

Les pannes informatiques ne sont pas si rares : la low cost Southwest Airlines avait connu un problème similaire le mois dernier entrainant l’annulation de 700 vols, et en mai le trafic aérien suédois était affecté par une panne de radars. En mars dernier, ANA avait souffert d’un problème similaire, tandis qu’en2015 ce sont American Airlines et United Airlines dont les vols avaient été cloués au sol.

On notera au passage que Delta Air Lines avait battu fin juillet son record historique avec 524.000 passagers payants sur 5903 vols (son précédent record datait de fin juin).

http://www.air-journal.fr/2016-08-09-chaos-chez-delta-air-lines-apres-une-panne-electrique-5167502.html

Commentaire(s)

  1. LSO
    Publié le 9 août 2016

    entre grève et panne, skyteam agonise.

  2. juju
    Publié le 9 août 2016

    de toute façon , on ne saura jamais la vérité .

  3. À vrai dire..... - 9 août 2016 à 19 h 06 min
    À vrai dire.....
    Publié le 9 août 2016

    Si le vol de l’appareil de Delta sur la photo est annulé, je n’en serai pas surpris….et je crois pouvoir affirmer que ce ne sera ni de près, ni de loin, dû à une panne électrique ou informatique quelconque!!!!!…
    Semblerait que le moteur 1 soit juste absent….
    C’est ballot, tout de même….

  4. Excellente la proposition/imposition faite par le CEO. A vrai dire 200 USD ce n’est même pas la moitié de ce que Delta devrait verser compte tenu des causes de retard/annulation.. Si j’avais été touché par un de ces évènements, j’aurais fait mon possible pour faire valoir mes droits.. A bon entendeur (http://www.airpassengerrights.eu) et aux autres Delta Tango Charlie… 😉

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter