Turquie : Pegasus offre le vol intérieur à ses passagers

air-journal_pegasus-737-800

La compagnie aérienne low cost Pegasus Airlines a lancé une campagne promotionnelle  au départ de huit aéroports « francophones », où les passagers réservant un vol vers Istanbul bénéficieront d’un aller-retour gratuit vers l’une de ses 33 destinations en Turquie.

A condition de réserver avant le 22 aout 2016 un vol vers sa base à l’aéroport d’Istanbul-Sabiha Gokcen, pour un voyage entre le 20 septembre 2016 et le 25 mars 2017, la spécialiste truque du vol pas cher a lancé hier une promotion pour les voyageurs au départ de Paris-Orly, Lyon-Saint Exupéry, Saint Etienne-Loire, Bâle-Mulhouse, Charleroi et Genève : ils peuvent choisir un deuxième vol vers l’une de ses 33 destinations en Turquie, parmi lesquelles Antalya, Izmir, Bodrum, Dalaman, Nevsehir en Cappadoce ou Konya.

Pegasus Airlines précise que ses vols à destination d’Istanbul sont proposés à partir de 42 € TTC l’aller simple, sans supplément pour le vol additionnel vers toute destination au choix en Turquie. Cette offre « Un vol offert en Turquie » est disponible sur son site jusqu’au 22 août donc, ainsi que via les revendeurs habituels ou sur l’Appli mobile Pegasus Airlines.

Pegasus dessert 103 destinations dans 41 pays, dont 33 en Turquie et 70 à travers l’Europe, les pays du Caucase, la Russie, les pays membres de la CEI, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

http://www.air-journal.fr/2016-08-10-turquie-pegasus-offre-le-vol-interieur-a-ses-passagers-5167548.html

Commentaire(s)

  1. Pet
    Publié le 10 août 2016

    Un vol gratuit pour cautionner le geôlier Erdogan.
    En route, les volontaires!

    En tt cas, ça prouve que mettre en prison 60000 concitoyens entame les affaires et affecte le tourisme.

  2. Un vol intérieur gratuit pour aller où ? La frontière syrienne ? Pas certaine qu’ ils aient besoin d’un retour

  3. LSO
    Publié le 10 août 2016

    pas mal pour passer une petite formation en Syrie.

  4. Plus du tout envie d’aller en turquie pour longtemps.
    On va attendre le depart du president si un jour il part ….vu qu’il se rapproche d’un autre president qui lui aussi domine son pays ,c’est pas pour demain ….
    Le monde est fou ou plein de fou ,je sais plus….

  5. czl
    Publié le 10 août 2016

    Avec un trafic passagers international en baisse de plus de 15% sur les 6 premiers mois de 2016 en Turquie et un T2 qui risque d’être encore plus mauvais, les compagnies turcs se débrouillent comme elles peuvent pour attirer les touristes et les passagers en transit, pas sûr que ça marche

  6. Vincent 69
    Publié le 10 août 2016

    Le début de la fin de la Turquie, qui ne survivait que grâce aux partisans de la laïcité, et qui voit son tourisme stoppé net : le destin de ce pays me fait penser à celui de l’Egypte.

    Dans ce contexte, l’avenir de TURKISH AIRLINES apparaît bien sombre.

  7. berne
    Publié le 11 août 2016

    Bonjour. Heureusement,il n’y a pas que des destinations vers la Syrie,au départ d’Istanbul,que ce soit de Sabiha Gokçen (33 villes desservies ) ou de l’aéroport Ataturk

  8. berne
    Publié le 11 août 2016

    Turquie (suite).. Il y a d’autres trésors ou villes intéressantes à voir en Turquie , sans aller vers la frontière Syrienne !!! Que ce soit avec Turkish Airlines ,Pegasus ,Onur ou autres Compagnies. GB.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter