Nouvelle grève surprise de pilotes easyJet à Amsterdam

air-journal_easyJet A320 sol 250e

Comme la semaine dernière, le syndicat VNV des pilotes de la compagnie aérienne low cost easyJet a lancé ce matin une nouvelle grève surprise à Amsterdam, réclamant de nouveau « une convention collective acceptable ».

La spécialiste britannique du vol pas cher déclare n’avoir été prévenue que quelques heures avant le début de la grève ce 11 aout 2016 à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol, le mouvement devant durer de 5h00 à 10h00. Sept décollages sont déjà annulés ce jeudi matin, à destination de Lyon, Marseille, Palma de Majorque, Londres-Gatwick, Olbia, Rome et Tel Aviv, plusieurs autres vols étant affichés avec des retards. EasyJet essaie de mettre en place des solutions alternatives pour les passagers affectés, et communiquera directement avec eux par SMS ou courriel « en utilisant les détails fournis au moment des réservations ». Et elle les invite à utiliser l’outil Flight Tracker de son site, afin de vérifier l’état des vols avant de se rendre à l’aéroport.

Ceci est « la troisième grève annoncée par le VNV qui nous a avisé seulement quelques heures à l’avance, ce qui rend impossible pour nous de mettre en place des dispositions alternatives », explique easyJet sur son site. Elle dit avoir « travaillé en étroite collaboration avec le VNV pour négocier une convention collective de travail », sa dernière offre représentant déjà « une amélioration significative comparée aux propositions précédentes ». EasyJet est donc déçue par cette « action inutile » qui affectera les passagers voyageant par Amsterdam.

Comme lors des précédentes grèves, le syndicat VNV dit espérer forcer ainsi la direction d’easyJet à venir « rapidement et sérieusement » à la table des négociations, mais n’aurait reçu de la part de la CEO Carolyn McCall qu’une « réponse décevante » depuis lundi dernier. Ses pilotes réclament toujours davantage de repos entre les vols, le maintien des revenus en cas de maladie et une meilleure pension de retraite, comme lors des précédentes grèves à Amsterdam en juin dernier et le 1er aout. « Aucun pilote ne cesse le travail par plaisir, et c’est une décision douloureuse, mais la direction d’easyJet ne nous laisse pas d’autres choix », déclare le président du VNV Steven Verhagen dans un communiqué. Il a réitéré ses menaces de poursuivre le mouvement pendant des mois s’il le faut, jusqu’à l’obtention d’un accord équitable.

http://www.air-journal.fr/2016-08-11-nouvelle-greve-surprise-de-pilotes-easyjet-a-amsterdam-5167610.html

Commentaire(s)

  1. Ces nantis ont vraiment toutes les audaces.

  2. Publié le 11 août 2016

    En france les grevistes doivent se declarer 48h avant pour permettre a la compagnie d’anticiper c’est la loi .En hollande au moins leurs greves ont un reel impact avec ces greves surprises.

    • Pet
      Publié le 11 août 2016

      Impact sur qui ?? Carolyn les a envoyés paître.. Reste plus que les pax, affaires ou vacances qui une fois de plus avec ou sans préavis sont les dindons de la farce. Encore merci !!
      Même si les pnt aux Pays Bas ont des contrats un peu moins dorés que ceux de l’hexagone, leurs conditions sont à des années lumières des gens assis derrière eux quand ils travaillent.
      Faire une grève surprise à  » ces gens là » a effectivement un impact. Et un second: celui de marquer l’injustice sociale.

      Mais quand on mange trop de brioche on perçoit rarement que le gars derrière voudrait parfois un peu plus de pain.

      • Oui et de manière générale... - 11 août 2016 à 14 h 12 min
        Oui et de manière générale...
        Publié le 11 août 2016

        Si ceux qui sont devant ne gagnent pas plus que ceux qui sont derrière (comme ça, hein PET, plus d’injustice sociale…) on se demande comment ils vont pouvoir acheter tous les produits luxueux fabriqués par ceux qui sont derrière…

    • Parce que pour vous les grèves n’ont pas un réel impact en France?

  3. Nantis pas sur faudrait voir la gueule du contrat easyjet à AMS. Rien à voir aux contrats en France et en UK.

    • Je dirais même plus, voyez la gueule des contrats de PORTO, LISBONNE, BARCELONE, VENISE, et tout les nouvelles bases à venir tel PALMA.

      Qu’il soit difficile de comprendre que le métier de pilote est hautement qualifié et qu’il mérite rémunération est une chose (et ceux qui le résument à pousser des boutons ne le connaissent sans doute pas ou du moins le font mal).
      Maintenant, comprendre qu’une compagnie qui a vue ses profits multipliés et explosés c’est 5 dernières années constamment tirer ses salariés vers le bas et ne plus prendre aucune responsabilité sociale dans chaque nouveau projet de dévellopement est tout simplement dégueulasse.
      Si c’est ainsi qu’elle est l’avenir ? Un futur où nous seront tous smicard, en contrats précaires, pilotes, PNC, agents de plannings, personnel au sol, tous bien dociles emprisonnés dans des crédits. Bien soumis à un petit groupe de personne en dirigeants des milliers.

      On est pas des communistes mais la logique des choses veux que des diplômes et des qualifications apportent quelque chose en retour. Que ce soit pilote ou n’importe quel autre métier.

  4. Publié le 11 août 2016

    Impact oui les vols sont annulé et sa fait reflechir la direction et désolé pour les pax ils ont cas écrirent a carolyn en france sa a moins d’impact car la compagnie depeche les salariés en congés ou des cadres qui font le boulot vous risquez quoi? Un retard cest tout donc l’impact est minime.

  5. EasyJet n’est vraiment pas fiable. C’est l’une des nombreuses raisons pour lesquelles je préfère voyager avec Air France, outre l’écart considérable du niveau de qualité de prestation.

    N’en déplaise aux commentaires des piliers du café du commerce, jamais de grève surprise chez Air France. Les préavis sont obligatoires, et la compagnie s’efforce toujours de trouver une solution pour les clients ayant réservé un vol.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum