Le père du Boeing 747 est mort

air-journal_Boeing Sutter

Joe Sutter, ingénieur en chef de Boeing sur le projet 747 dans les années soixante, s’est éteint à l’âge de 95 ans.

Commémorant « une légende incroyable », l’avionneur américain a rendu hommage à l’ingénieur surnommé le père du Jumbo Jet, qui avait commencé sa carrière avant la deuxième guerre mondiale comme simple employé. Après deux ans passés dans la Navy, Joe Sutter avait obtenu un diplôme d’ingénieur et rejoint Boeing à Seattle (la petite histoire dit que sa femme ne voulait pas partir, alors qu’il avait de meilleures offres chez Douglas Aicraft). Il a participé très vite au développement d’avions « iconiques » tels que le Dash 80, son cousin le 707 ou le 737. Mais c’est le 747, le Jumbo Jet original, qui lui garantit une place de choix dans l’histoire de l’aviation.

L’équipe qu’il menait dans les années soixante fut surnommée les « Incredibles », après avoir réussi à passer en 29 mois de la conception au rollout pour ce qui était à l’époque le plus gros avion commercial du monde. Une des clés de la réussite du 747 fut qu’il avait (par erreur) pensé que l’appareil serait principalement utilisé pour le transport de fret, et d’avoir dessiné une cabine avec le poste de pilotage au-dessus d’un espace pouvant accueillir deux containers côte-à-côte, donnant à l’avion son profil unique et sa capacité d’emport.

Bien après sa retraite, Joe Sutter a continué à servir de consultant pour Boeing, en particulier sur les 747-400 et 747-8, et il était bien sûr présent lors des célébrations du centenaire de Boeing. Pour le président de l’avionneur Ray Conner, Joe Sutter « personnifiait l’ingénuité et la passion pour l’excellence qui font des avions de Boeing un synonyme de qualité partout dans le monde ».

air-journal-boeing-747-premier-vol air-journal_Air France 747 adieu@ADP pompiers

http://www.air-journal.fr/2016-09-01-le-pere-du-boeing-747-est-mort-5168781.html

Commentaire(s)

  1. juju

    « respect »
    et à l’époque , ces ingénieurs faisaient des avions sans « ordinateurs » !
    depuis ? à part les avions en « plastiques » , rien de nouveau …

  2. TIM

    R I P

    J’ai beaucoup d’admiration pour ce qu’il a fait.

  3. Au delà du 747, c’est un grand homme de l’histoire mondiale de l’aéronautique qui s’éteint.

  4. RIP. Un authentique bâtisseurs..

  5. Je suis tres profondement chagrine de la disparition de celui qui est et restera desormais pour l’eternite mon Super Hero, mon Super Champion…Je lui aurais bien souhaite de vivre jusqu’a 120 ans, l’Humanite perd la une de ses lumieres les plus brillantes sans exageration aucune…Et surtout ceci au moment ou son bebe le 747-8 connait un deces industriel avec l’arret prochain de sa chaine de production et l’avenir des quadri-reacteurs semble sous hypotheque, celui de l’A380 n’etant pas plus myrifique face aux bi-reacteurs longs-courriers plus economiques…Une page des plus glorieuses de l’aviation civile decidement se tourne…

  6. Hclaudepie

    Même s’il était en retraite, c’est une grande perte pour l’industrie aéronautique.
    J’ai beau adorer Airbus, le B747 c’est (c’était ?) tout un symbole.
    Un bel avion, avec un profil bien à lui, qui a largement contribué à démocratiser le transport aérien.
    RIP Monsieur Sutter.

  7. un plus de 3000 h de vol - 1 septembre 2016 à 15 h 06 min
    un plus de 3000 h de vol

    La plus grande révolution de l’aviation après le Dakota DC4 ……
    Merci Monsieur SUTTER pour votre création et bon vol dans l’infini
    RIP

  8. Airbid

    Le 747 est le résultat de la pression du patron de la PanAm (Juan Trippe) sur celui de Boeing (Bill Allen) qui avait bien du mal à convaincre le gouvernement de l’époque de lâcher des aides. Boeing avait besoin de 50 commandes pour lancer le projet . Pan Am en commande 25 et versera la moitié du prix en acompte et recevra une confortable commission au delà du deux centième avion vendu. Malgré tout , c’est peut être cet avion qui plombera là Pan Am 20 ans plus tard, dont 3 ou 4 exemplaires se retrouvaient au sol sans emploi. On se souvient de l’engouement soudain , inattendu et inexpliqué de la Pan Am pour Airbus (achat précipité de quelques A300 etA310).

  9. CDB SNCF

    Un très grand Monsieur qui s’en va. Voyager en 747 a toujours été un plaisir. Merci pour cette grande réussite de l’histoire de l’aviation civile.

  10. Clap de fin....

    Monsieur Sutter , le père du 747 s’en va …après avoir programme l’extinction des lumières sous peu sur la chaîne de fabrication de son bébé…..
    La vie vous joue de sacré tour parfois…..

  11. Mahalo Mr Sutter for your work.
    Une profonde pensée d’un inconu…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum