Etats-Unis : Lufthansa première européenne à signer le TSA Pre

air-journal_Lufthansa deux A380

La compagnie aérienne Lufthansa est devenue la première en Europe à participer au programme TSA Pre (pour « precheck ») des autorités américaines, qui permet aux clients éligible un passage accéléré des contrôles de sécurité dans les aéroports accrédités aux USA.

Dans son communiqué du 2 septembre 2016, la compagnie nationale allemande souligne que cette participation est un signe de plus qu’elle met la sécurité des passagers au premier plan. Les passagers participant au programme TSA Pre sont soumis à une enquête d’identité approfondie menée par la Transportation Security Administration ; une fois approuvés, ils reçoivent un numéro d’autorisation (Known Traveler Number, KTN, qui coûte 85 dollarspour cinq ans)) qui dans près de 180 aéroports américains leur permettra de passer facilement et rapidement les contrôles de sécurité. Parmi les petits avantages apportés par ce KTN, la possibilité de garder chaussures et ceinture lors des passagers au scanner, ou conserver dans son bagage cabine laptop ou liquides de toilette ; les enfants âgés de 12 ans au plus peuvent accompagner un voyageur remplissant les critères d’admission pour la procédure.

Rappelons que la décision de faire passer un contrôle accéléré est prise de façon aléatoire par la TSA, et non par Lufthansa. Si la TSA juge qu’un voyageur remplit les critères d’admission à un contrôle de sécurité accéléré, les informations seront intégrées dans le code-barres de sa carte d’embarquement. Un logo TSA Preou « TSA PRE » est également imprimé sur la carte d’embarquement, près du nom du voyageur. Lorsqu’un agent de la TSA dans un aéroport participant scanne le code-barres, les voyageurs remplissant les critères d’admission seront dirigés vers une file TSA Pre. La TSA continuera d’effectuer des contrôles de sécurité aléatoires et inopinés dans l’enceinte de l’aéroport et afin de préserver la dimension aléatoire de ces contrôles, personne ne peut avoir la garantie de bénéficier d’un contrôle de sécurité accéléré.

La compagnie de Star Alliance « essaie constamment de maintenir son rang de compagnie leader, et dans ce cadre vise à des améliorations innovantes », déclare Juergen Siebenrock, VP Amériques du groupe Lufthansa. La possibilité d’emprunter les files TSA Pre est toutefois offerte plus fréquemment aux voyageurs inscrits à un programme Trusted Traveler (voyageur de confiance) du département américain de la sécurité intérieure (Department of Homeland Security, DHS). A ce jour, le programme TSA Pre (plus de 3 millions de membres) est réservé aux citoyens américains ou possédant la double nationalité, aux expatriés « légaux », et bien sûr aux membres des forces armées des États-Unis, y compris ceux servant dans les corps des gardes-côtes, la garde nationale et les réservistes (ils peuvent utiliser leur numéro d’identifiant du département de la défense américain DoD). Huit nationalités (dont les Allemands) peuvent en outre participer à TSA Pre via Global Entry, et les Canadiens via NEXUS, deux programmes « Trusted Traveler »  de la TSA.

Au total 18 compagnies aériennes participent à TSA Pre : les américaines bien sûr, mais aussi Air Canada, WestJet, Aeromexico et Etihad Airways.

 

http://www.air-journal.fr/2016-09-05-etats-unis-lufthansa-premiere-europeenne-a-signer-le-tsa-pre-5168928.html

Commentaire(s)

  1. Bravo à LUFTHANSA pour cette initiative qui va réjouir les voyageurs réguliers devant affronter les longues files aux USA

  2. Il me semble que les anglais sont toujours europeens et qu’ils ont le TSA pre, donc pourquoi « premiere europeenne »?

    De plus, pour moi, c’est plus liee au pays qu’a une compagnie specifique, non?

  3. Ah oui, se soumettre à une enquête approfondie sur sa vie privée et ses opinions politiques pour – éventuellement – attendre un peu moins longtemps aux contrôles et avoir le droit de garder sa ceinture et ses chaussures en passant les portiques… Une grande avancée, en effet !

  4. Comme dit Shôgun, avec ça on permet au FBI de fouiller de façon approfondie dans notre vie privée, non seulement on leur donne pleins de droits, mais en plus on paye pour qu’ils puissent le faire, Mais c’est vrai que c’est bien plus important de gagner quelques minutes aux contrôles de sécurité…

  5. HAWK18

    TSA, c’est pas l’administration qui a imposé des serrures soi-disant inviolables sur nos bagages (enfin pas le mien, ouf !) et que seul l’administration US devait pouvoir ouvrir, et dont au final on trouve sur internet des reproductions de jeux de clés des différents modèles ?

  6. Vincent 69

    Ne vous cassez pas la tête, les Français n’ont pas droit au TSA Pre via Global Entry.

    En Europe, seuls sont concernés les Allemands, les Hollandais et les Britanniques.

  7.  » essaye de garder son rang de compagnie leader », leader de quoi de la médiocrité générale de son confort a bord ? Elle est bon nombre de point en retard sur afklm ou Ba et pense être le leader européen, ici est tout l humilité allemande qui ce pensent toujours supérieur.

  8. Je suis Français et je n ai que cette nationalité.

    À chaque fois que je voyage aux/de//vers les US avec Delta, j ai systématiquement la mention « TSA Pre » d imprimé sur ma carte d embarquement (même au départ de France ou d Argentine, ce qui n apporte rien).

    Je n ai jamais rien demandé ni payé pour cet avantage qui est bien pratique.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum