DJSI : kudos à Air France-KLM et LATAM Airlines

air-journal_KLM Air France Chili 2

Air France-KLM est leader « compagnies aériennes » du classement DJSI pour la douzième année consécutive, tandis que le groupe LATAM Airlines intègre l’indice mesurant la performance développement durable des grandes sociétés pour la troisième année de suite.

Pas de surprise pour Air France-KLM, nommée douze années d’affilée meilleur compagnie aérienne dans le Dow Jones Sustainability index (DJSI), principal indice international évaluant les sociétés sur leurs performances en termes de développement durable. Le groupe franco-néerlandais fait partie des 58 entreprises les plus responsables au monde, chacune dans leur secteur d’activité. « A quelques jours de l’Assemblée Générale de l’OACI qui devrait conduire à l’adoption d’un accord mondial de compensation des émissions de CO2 du transport aérien, démontrant les efforts du secteur pour réduire son impact environnemental, cette distinction vient souligner notre engagement en matière de développement durable » a déclaré Jean Marc Janaillac, PDG d’Air France-KLM dans un communiqué. Selon son homologue chez Air France, Frédéric Gagey, la compagnie nationale se mobilise chaque jour « pour construire le voyage de demain. Un voyage que nous voulons attentionné, innovant et responsable. Je me réjouis de cette récompense et de cette reconnaissance par le DJSI. C’est une fierté pour la compagnie, et chacune de ses équipes ». « Pour KLM, notre défi c’est de trouver l’équilibre entre des produits et services de haute qualité pour nos clients et le respect de notre engagement responsable envers l’environnement dans lequel nous opérons », a ajouté Pieter Elbers, PDG de la compagnie nationale néerlandaise.

Pour intégrer le développement durable dans ses activités et ses opérations, Air France-KLM se mobilise sur quatre enjeux principaux : réduire son empreinte environnementale en optimisant les opérations, en innovant avec la supply-chain et en mobilisant tous les personnels et l’ensemble de l’industrie ; prendre en compte les enjeux du développement durable tout au long de la chaine de service pour offrir aux clients des produits et services innovants et responsables ; promouvoir une politique sociale responsable et encourager le développement personnel pour garantir la motivation et le professionnalisme des salariés ; et contribuer au développement économique et social des territoires où le groupe est présent. Parmi ses actions innovantes, intégrer les principes de l’économie circulaire dans ses opérations en se mobilisant pour développer les carburants alternatifs durables pour l’aviation.

air-journal_LATAM new look A350bEn Amérique du sud, le groupe LATAM Airlines a lui aussi communiqué sur sa présence dans le DJSI : il est présent dans la catégorie « monde » pour la troisième année consécutive, comme une seule autre société chilienne (et sept au Brésil plus six en Colombie, les autres pays étant absents du palmarès). Se présentant comme une entreprise capable d’apporter une valeur ajoutée à pour ses passagers, aux destinations qu’elle dessert, à ses employés, ainsi qu’à l’environnement, elle a parmi ses objectifs principaux un soutien au développement en Amérique du Sud, la préservation de son patrimoine culturel et naturel à travers la promotion d’un tourisme durable, et un soutien aux ONGs du continent. « En tant que compagnie aérienne leader en Amérique du Sud, LATAM Airlines Group a pour responsabilité de montrer l’exemple en termes de pratiques durables. Être l’un des deux seuls groupes aériens à être inscrit dans la catégorie « Monde » pour la troisième année consécutive est un beau témoignage de reconnaissance pour notre équipe et démontre notre engagement partagé à améliorer la durabilité de la compagnie pour nos passagers, nos actionnaires, nos partenaires, nos fournisseurs et les communautés au sein desquelles nous opérons », a déclaré Enrique Cueto, PDG de LATAM Airlines Group.

Les indices du DJSI évaluent et récompensent les compagnies les plus performantes selon des critères comprenant entre autres : gouvernance d’entreprise et respect des réglementations, rapports sociaux, développement du capital humain, efficacité, gestion de la relation client, ainsi que rapport et gestion environnementale. Le système d’évaluation adopte la logique du « meilleur élève » et sélectionne les entreprises enregistrant les meilleures performances dans leurs industries respectives chaque année.

http://www.air-journal.fr/2016-09-13-djsi-kudos-a-air-france-klm-et-latam-airlines-5169347.html

Commentaire(s)

  1. un plus de 3000 h de vol - 13 septembre 2016 à 11 h 10 min
    un plus de 3000 h de vol

    Les indices du DJSI évaluent entre autres  » la gouvernance d’entreprise , les rapports sociaux , le développement du capital humain  » …. cherchez les erreurs !….
    Pour le reste … »développement durable » (dans le sens pérennité , pas environnemental!) espérons …. la compagnie Air France/KLM le mérite ….

  2. Sphinctair Ways

    Je dis bravo AF! (Et je m’enfuie parce que je suis sûr que les commentaires qui vont suivre vont être tellement horripilants malheureusement…. )

  3. merci à AJ de m’avoir fait découvrir le terme « kudos »…donc « gloire » à Air-journal!

  4. A noter qu’aucune entreprise au monde n’a été désignée 13 ans d’affilés leader « compagnies aériennes » du classement DJSI….

    Toutefois, dés ce jour, je veux bien me lancer ce défi !

  5. Bonne nouvelle , Air France a une bonne politique et ne serait pas aussi malade si elle n avait pas le SNPL et autres syndicats d un autre temps.

    • Justin Fair

      …et des ingrats, en plus! Voyez l’enjeu principal cité en troisième!

    • Mitchet des francais qui vivent sur le système et veulent se faire financer par les autres? Culture +5% du budget. Medecins, augmentation de 1.5 milliars direct dans leur poche. Aviation = baisse constante et continue des conditions et augmentation constante et continue des charges (augmentations des taxes d’atterrissage au dessus de l’inflation alors qu’en plus les prix des billets baissent, nouvelle taxe CDG Express pour un équipement qui n’existe pas et ne relève que du fantasme pour de nombreuses années…)

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter