Air Austral : nouvelles cabines et nouveaux services

air-journal_air-austral-777-300er-new-affaires-3

La compagnie aérienne Air Austral a dévoilé hier ses nouvelles cabines, avec notamment un siège-lit plat en classe Affaires, et des services incluant le Wifi en vol.

Dans son communiqué du 19 septembre 2016, la compagnie réunionnaise basée à l’aéroport de Saint Denis-Roland Garros annonce une montée en gamme avec des nouveautés majeures en termes d’offre et de services, notamment avec un produit entièrement repensé coïncidant avec l’arrivée de ses nouveaux Boeing 777-300ER le 9 octobre et mi-novembre, et leur déploiement vers Paris-CDG. La cabine Affaires Club Austral est repensée « pour offrir un maximum d’espace et une détente en toute intimité » : elle sera désormais composée de 14 sièges se transformant en un lit entièrement horizontal de près de 2 mètres (en 1+3+2), contre 18 places dans les appareils actuels. La nouvelle cabine Premium Classe Confort  (2+4+2) propose « un espace cosy au design modernisé et épuré » ; un repose-jambes est intégré à tous les sièges avec un appui-tête réglable améliorant considérablement le confort de voyage. Enfin en classe Economie Loisirs (3+4+3), de nouveaux sièges bicolores tout en cuir, équipés de connectiques USB pour la recharge des appareils mobiles, apportent à la cabine « une nouvelle dimension et un confort optimal aux passagers ». Il faut y ajouter l’Extra-couchette, qui à partir de novembre permettra aux passagers voyageant à deux ou en famille de « privatiser trois sièges transformables en couchette de 1m50 permettant de dormir allongé », à l’instar du SkyCouch créé par Air New Zealand. Il devrait couter 150 euros.

Le service Extra Wifi, disponible dans les trois classes des 777-300ER, offrira la possibilité de surfer dans les airs avec un accès à internet disposant de 3 offres tarifaires pour 20Mo, 50Mo et 200Mo. Des écrans 3D tactiles interactifs en HD seront proposés dans toutes les cabines (diagonale de de 28 à 46 cm), « proposant plus de divertissement ». Air Austral met également en place un système « Gate-to-Gate » permettant aux passagers de profiter de leur divertissement préféré dès leur arrivée à bord et jusqu’à leur sortie de l’avion. Tous les sièges de l’avion seront dotés de prises électriques et USB individuelles.

air-journal_air-austral-777-300er-new-eco-extra-couchette-1Côté produits et services, Air Austral crée le compte Famille, un programme de fidélité Capricorne adapté aux familles. Ce nouveau service, disponible à partir de décembre 2016, permettra un cumul plus rapide des points d’une famille sur un seul compte et la gratuité des transferts des points au sein du « Compte Famille ».

Après l’intégration au sein de sa flotte du premier Dreamliner français, un Boeing 787-8 pouvant accueillir 18 passagers en classe Affaires et 244 en Economie (le deuxième devrait être livré le mois prochain), Air Austral va réceptionner deux 777-300ER flambant neufs qui remplaceront deux des trois Triple Sept en service ; le troisième sera réaménagé avec les nouvelles cabines. Elle devrait donc disposer l’année prochaine pour le long-courrier d’une flotte de cinq avions d’une moyenne d’âge de 1,3 ans.

Forte d’une santé financière « retrouvée et consolidée », Air Austral entend ainsi monter en gamme et renforcer sa position de leader dans l’Océan Indien. Elle est présente au salon IFTM-TOP RESA (stand C037), et expliquait hier vouloir mener « une expansion mesurée mais ambitieuse » avec une offre en hausse de 10% par rapport à l’exercice précédent. L’Asie en particulier gagnera 40% en capacités, avec le retour du vol direct entre La Réunion et Bangkok en novembre (avec le 2e Dreamliner), et l’officialisation probablement le mois prochain d’une route vers Guangzhou pour un lancement début 2017. Quant à l’axe Réunion – Paris, il aura droit à jusqu’à deux vols quotidiens en haute saison ; mais Air Austral ne dit rien sur une éventuelle baisse du prix des billets, malgré l’arrivée d’une nouvelle concurrente la forme de la low cost French Blue.

air-journal_air-austral-777-300er-new-pano

air-journal_air-austral-777-300er-new-affaires-2 air-journal_air-austral-777-300er-new-affaires-trousse air-journal_air-austral-777-300er-new-premium-2 air-journal_air-austral-777-300er-new-premium-3 air-journal_air-austral-777-300er-new-premium-1 air-journal_air-austral-777-300er-new-eco-2 air-journal_air-austral-777-300er-new-eco-3 air-journal_air-austral-777-300er-new-eco-1 air-journal_air-austral-pnc-hotesse

http://www.air-journal.fr/2016-09-20-air-austral-nouvelles-cabines-et-nouveaux-services-5169695.html

Commentaire(s)

  1. LSO

    Il serait bien de preciser le nombe de sieges en y+ et y

  2. manno

    Bonjour .😙je pense que air austral n aura pas trop le choix de baiser sur leur prix .car air caraibes et frenchblue vont faire très mal .plus corsair international .attention 747 .plus a350 .plus de 400 passagers .mains d oeuvre pnc pas cher .nouvelles compagnie. Aujourd’hui cette destination coûte trop cher. Je pense que air caraibes a toute sa place .et la chance que cela marche . Sur le plan marketing air caraibes est vraiment très bon .on verra bien. C est pour bientôt .de toute façon il y aura une compagnie aérienne qui laissera des plumes.

  3. Cabine J configurée en 1-3-2 ??
    A l’heure où certains installent des mini-suites en business, UU fait le choix d’une rangée à 3, je vois pas où sera l’intimité réelle pour le pax au milieu.

  4. Pet

    Parait stylé et efficace.
    Bien vu également de proposer des appareils et une cabine complètement neuve plutôt que se limiter à seulement repeindre un vieux zinc.
    Voilà qui va relever le niveau de confort de tous les pax, mais surtout attiser la compétition vers l’Océan Indien, et à terme les Caraïbes.
    Bye bye la boîte de sardines !

  5. La notion de confort est relative: en Asie les sièges en éco sont 9 de front tandis qu’air austral 10 soit une densité cabine supérieure d’où le terme bétaillère. Malgré le rétrofit la configuration restera la même tout comme le pitch….
    Le 787 est la vitrine de ce qu’air austral compte faire, on se rend compte que sur Bangkok les tarifs en classe affaire(il n’y a pas de confort) se monnaient à 4000 euros pour 8h de vol soient plus chères que les vols métropoles 11h en basse saison. Avant l’arrêt des 777 sur bangkok le tarif affaire était de l’ordre de 2500 à 2800 euros. Aujourd’hui la compagnie compte nous faire croire que sa nouvelle classe affaire vaut 4000 euros soit le même prix qu’ Emirates en Première Classe!!!!
    Conjugués à cette surenchère les surclassements SAUVAGES et ABUSIFS des copains PNT ET PNC qui attendent patiemment la fermeture des portes pour s’assoir à l’avant et ce à la barbe des vrais passagers payants. Ce comportement bananier est honteux et irrespectueux, je préfère voyager sur Emirates (avec mes amis) pour le même tarif. Il faut vraiment être c$$ pour payer 4000 euros pour une business à vocation GP.(billet gratuit ou partiellement donné aux personnels)

  6. genius

    1+3+2 en business (au lieu de 2+2+2), quel est l’intérêt de cette configuration qui bloque un passager entre deux sièges? J’aimerais qu’on m’explique… Jamais vu ça ailleurs.

    Sympa la décoration des parois séparant les cabines… C’est mieux que les sempiternelles cabines blanches. On se demande pourquoi AF lors de la rénovation de ses cabines n’en a pas profiter pour apposer son logo, le nom de la classe (ou autre chose) pour personnaliser discrètement ses cabines, comme le font désormais, avec parfois beaucoup de goûts, les compagnies qui ré-inventent leurs cabines…

  7. Dommages d’introduire de nouvelles cabines moins de 6 mois après l’arrivée du 787…
    Les compagnies françaises ne sont décidément pas douées pour offrir un produit homogene sur leur flotte !

    Original le 1+3+2 : Ca doit permettre de répondre aussi bien aux attentes de voyageurs solo que des couples ou des familles avec enfant: Bonne initiative!

  8. Super ! Ce sera un vrai plaisir de voler avec ces nouveaux 777. Ceux qui veulent voler avec les antédiluvien 747 de CORSAIR (24 ans !!! ) libre à eux !

  9. Le 1-3-2 en business est particulier pour ne pas dire plus. Quid du passager qui se retrouve au milieu entouré d’inconnus ? Le reste des changements sont intéressants, surtout la reprise de la couchette. Cependant, je ne suis pas sûr que ces changements soient suffisants pour garder sa clientèle face à French Blue/Air Caraïbes. Air Caraïbes s’est imposée aux Antilles avec une guerre des prix impitoyable. C’est elle qui propose le plus souvent les prix les moins chers sur le marché. Elle est leader sur l’axe Paris-Antilles et maintenant elle s’attaque à l’axe Paris-Cayenne avec un vol quotidien comme AF.

    Bien qu’UU soit en meilleure posture financière, je ne suis pas sûr qu’elle soit prête à la baisse aggressive des prix de French Blue, qui a une structure de coûts beaucoup plus basse, donc une plus grande marge de manoeuvre, et un produit convenable. UU n’a plus qu’à espérer que Norwegian ne se mette pas de la partie.

    Une chose est sûr, il y aura du choix pour toutes les bourses.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum