Xiamen Air se pose aux Etats-Unis

air-journal-xiamen-boeing-787-Dreamliner-4

La compagnie aérienne Xiamen Airlines inaugure aujourd’hui une nouvelle liaison entre Xiamen, Shenzhen et Seattle, sa première destination aux Etats-Unis et sa deuxième en Amérique du nord après Vancouver. Elle lancera l’année prochaine des vols vers New York et Los Angeles.

A partir de ce 26 septembre 2016, la compagnie chinoise propose trois vols par semaine entre sa base à Xiamen-Gaoqi, Shenzhen-Bao’an et l’aéroport de Seattle-Tacoma, opérés en Boeing 787-8 Dreamliner pouvant accueillir 4 passagers en Première, 18 en classe Affaires et 215 en Economie. Les départs sont programmés lundi, mercredi et vendredi à 9h30 pour arriver à 10h45 dans la ville aux portes de Hong Kong, en repartir à 12h45 et se poser à 10h25 le même jour dans l’Etat de Washington (passage de la ligne de changement de date oblige). Les vols retour décollent de Seattle à 13h25 pour arriver le lendemain à 18h15 à Shenzhen, en repartir à 20h15 et atterrir à 21h25. Xiamen Airlines est sans concurrence sur cette route transpacifique, la première entre les Etats-Unis et Shenzhen ; mais Hong Kong est desservie depuis Seattle par Delta Air Lines. La compagnie chinoise a déjà signé un accord de partage de codes avec Alaska Airlines, offrant 61 destinations en Amérique du nord via l’aéroport Tacoma.

La compagnie de l’alliance SkyTeam rappelle par la voix de son PDG Che Shanglun que ce lancement est le résultat « de la rencontre l’année dernière entre les présidents chinois et américains », après laquelle il avait été décidé de lancer des vols vers deux autres destinations aux USA. La vice-présidente Chen Rong souligne de son côté que la nouvelle route relie « deux Zones Economiques Spéciales du sud-est chinois » (Shenzhen donc et Hong Kong) à un hub majeur du nord-ouest américain. Pour le directeur de Seattle Port Authority (gestionnaire de Tacoma) Fred Felleman, cette route « entre deux centres leaders de la technologie est une addition très importante au réseau de vols directs vers l’Asie » ; il espère qu’elle aidera à « harmoniser » les relations commerciales et communautaires entre les deux villes.

Xiamen Air a déjà annoncé le lancement en février prochain d’une nouvelle route entre Fuzhou et New York-JFK,  et elle a évoqué sans plus de précision son arrivée à Los Angeles. Son réseau long-courrier, inauguré avec Amsterdam, inclut aussi Vancouver, Sydney et Melbourne, une arrivée à Paris ayant été mentionnée pour l’année prochaine.

Détenue à 51% par China Southern Airlines, elle est membre de SkyTeam mais pas de la coentreprise entre sa maison-mère, China Eastern Airlines et Air France-KLM. Elle dessert 56 destinations en Chine et 22 à l’international, et opère la plus grande flotte de Boeing en Chine avec 143 appareils dont les six 787-8 commandés ; elle attend entre autres trente 737 MAX 8 et six 787-9.

http://www.air-journal.fr/2016-09-26-xiamen-air-se-pose-aux-etats-unis-5169992.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter