EasyJet en campagne pour séduire les voyageurs d’affaires

air-journal_easyjet-pub-affaires

La compagnie aérienne low cost easyJet a lancé en France une nouvelle campagne de publicité visant spécifiquement les voyageurs d’affaires, qui représentent déjà 24% de son trafic passager.

Depuis le 3 octobre 2016, la spécialiste britannique du vol pas cher diffuse sa campagne « de témoignages » initiée l’année dernière, donnant la parole aux hommes d’affaires qui l’utilisent : après Leechi.com en octobre, c’est au tour de Stuart, une jeune start-up française et Price Minister, sixième site d’achat et de vente en ligne le plus visité en France de partager les raisons de leur préférence pour easyJet. A l’écran comme à la radio, Benjamin Chemla, co-fondateur de Stuart et Olivier Mathiot, Président de Price Minister Rakuten, expliquent en quoi easyJet les a convaincus pour leurs voyages d’affaires : la ponctualité, les tarifs (easyJet accompagne ses voyageurs d’affaires dans une démarche d’optimisation de leur budget avec des produits adaptés, tels que les tarifs tout inclus et les tarifs négociés pour les entreprises), la simplicité et la rapidité de réservation et la flexibilité de l’offre (y compris sur les billets standard). La campagne publicitaire est diffusée sur de multiples canaux de distribution : en radio, « avec les témoignages de Benjamin Chemla et Olivier Mathiot » qui passeront pendant 15 jours sur RTL, RMC, Europe 1 et BFM Business, dans la presse quotidienne et via « plusieurs canaux digitaux » : mobile, display et réseaux sociaux.

EasyJet cite dans son communiqué Benjamin Chemla (Stuart France) : « La mobilité est essentielle pour Stuart en plein développement en France et à l’étranger. Nous avons des bureaux à Paris, Barcelone et Londres et ouvrons bientôt à Madrid. Nous avons fait le choix d’easyJet car nous trouvons toujours des vols adaptés à nos agendas et au meilleur prix. La réservation est simple et rapide grâce à l’application mobile : nous pouvons même choisir un siège situé à l’avant de l’appareil pour plus de confort et gagner du temps à l’atterrissage ». Olivier Mathiot (Price Minister France) : « nous faisons confiance à easyJet pour nos déplacements professionnels. Tout d’abord pour son réseau très large qui propose plus de 200 lignes au départ de la France et pour ses nombreux vols quotidiens. Grâce à easyJet je peux faire un aller-retour dans la journée vers Berlin, Barcelone ou encore Londres qui sont les différents sièges de Price Minister Rakuten en Europe. Non seulement je gagne du temps, je gère tout depuis mon téléphone et en plus je fais des économies ».

air-journal_easyjet-pub-affaires1Deuxième compagnie aérienne en France et première compagnie européenne en termes de réseau en Europe, easyJet compte 24% de voyageurs d’affaires. Selon Sébastien Calmejane, directeur des ventes en France, la ponctualité et les tarifs sont deux critères de choix pour les passagers business, et « les fonctionnalités supplémentaires que nous mettons à leur disposition permettent également de faire la différence » : le coupe-file à l’embarquement ou aux contrôles de sécurité par exemple, permet de gagner du temps à l’embarquement, et le deuxième bagage cabine « est un réel avantage pour continuer de travailler en vol ». La compagnie propose en effet plusieurs services et offres spécialement conçus pour répondre aux exigences de cette clientèle d’affaires :

  • Une offre flexible qui s’adapte parfaitement aux aléas des rendez-vous professionnels : easyJet propose des tarifs flexibles et assure un maximum de confort et de simplicité. Par exemple, en cas de rendez-vous d’affaires de dernière minute ou de réunion annulée, le changement de destination (sous réserve que le prix du billet soit moins cher ou équivalent au billet initial) et le changement de date (dans la période allant d’une semaine avant la date du vol et jusqu’à trois semaines après ) sont gratuits et illimités.
  • La carte easyJet Plus : pour 199 € par an, cette offre présente de nombreux avantages comme le « coupe files » à l’embarquement ou aux contrôles de sécurité, un 2ème sac cabine, une dépose plus rapide des bagages ou encore l’accès à des tarifs avantageux pour la location de voitures ou la réservation d’hôtels.
  • Une application mobile gratuite : elle permet notamment de scanner directement son passeport sans entrer manuellement les données, télécharger sa carte d’embarquement, choisir sa place et les options associées (« coupe files » à l’embarquement ou aux contrôles de sécurité, plus d’espace pour les jambes, etc.), obtenir des informations en temps réel sur son vol ou encore réserver un hôtel rapidement.
http://www.air-journal.fr/2016-10-04-easyjet-en-campagne-pour-seduire-les-voyageurs-daffaires-5170506.html

Commentaire(s)

  1. Je ne sais pas quel voyageur d’affaire a envie de se taper les terminaux les moins confortables des aéroports, des vols remplis de Bidochons qui braillent, un embarqument anticipé où on est compacté pendant une demi heure dans un sas et une compagnie qui ne propose pas de hub et rarement des aller-retours sur la journée… le tout pour faire gagner 50€ à son entreprise…? Mais il y en a probablement qui aiment ça.

  2. Ground OPS VP EY - 5 octobre 2016 à 8 h 13 min
    Ground OPS VP EY
    Publié le 5 octobre 2016

    Si vous devez faire Paris-Toulouse toutes les semaines pour une reunion d’une journee ca devient interressant.
    Prix
    Ponctualité
    Voyageur en majorité business
    Moins de risque de greve
    Confort egal aux majors sur ce genre de ligne
    Pas de bagage en soute
    Embarquent rapide quand on connait
    Avec un billet « coupe file » vous vous présenté a la gate que quand le réel embarquement commence… et la c’est direct dans l’avion.

  3. Sur un Paris Toulouse l’écart de prix n’est pas considérable avec AF qui propose des tarif sans bagage très attractif. U2 tire les tarifs vers le bas en occupant les vieux terminaux des aéroports (CDG) ou les terminaux low-cost (Lyon). Je vous invite à tester l’accès au Terminal où EasyJet accoste ses avions à Lyon et vous aurez compris pourquoi c’est pas cher : peu de filtre donc attente très (très) longue, plus de 15 minutes de marche dans des algeco pour rejoindre le terminal, bâtiment glacial l’hiver, brûlant l’été. En j’en passe.
    Pour la ponctualité, U2 n’a rien à envier à AF…!
    Par contre les pax ne sont pax majoritairement des business, loin de là, il suffit de passer quelques minutes en salle d’embarquement pour s’en convaincre !

  4. Faites vous la même chose en Belgique et en Espagne ? Merci

    • Un récent voyage « affaire » comme ils disent, de Nice à Nantes avec EZY m’a convaincu de faire le prochain avec AF tant « l’expérience voyageur » (comme ils disent aussi) était désagréable au possible (avec en plus 2h15 de retard, même si je peu concevoir que ça peut arriver à toutes les compagnies).

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter