Airbus A320neo pour VivaAerobus, livrée à dessiner pour l’A380 d’ANA

air-journal_vivaaerobus_a320neo_1er-msn7060

Airbus a remis hier à la compagnie aérienne low cost VivaAerobus le premier des quarante A320neo commandés, dont elle devient troisième opérateur en Amérique latine. Au Japon, ANA (All Nippon Airways) a lancé un concours auprès du grand public pour dessiner la livrée d’un de ses A380.

VivaAerobus, spécialiste mexicaine du vol pas cher, a pris possession le 5 octobre 2016 de son premier A320neo, équipé de moteurs Pratt & Whitney Pure Power PW1100-JM et pouvant accueillir 186 passagers dans sa cabine Space-Flex. Basée à l’aéroport de Mexico-Benito Juarez, Viva Aerobus est devenue cliente d’Airbus en 2013 en plaçant une commande de 52 monocouloirs dont quarante A320neo, ce qui était alors la plus grande commande de l’histoire du pays. Elle opère aujourd’hui 19 A320-200 de 180 sièges et deux Boeing 737-300 qui sortiront de sa flotte d’ici la fin de l’année, mettant terme à sa transition vers une flotte tout-Airbus.

L’arrivée de l’A320neo « est une étape historique dans la transformation de la nouvelle VivaAerobus », explique son CEO Juan Carlos Zuazua dans un communiqué, « et nous rapproche de notre but de devenir un opérateur tout-Airbus à la fin de l’année, offrant alors la flotte la plus jeune de toute l’Amérique latine ». Rafael Alonso, président d’Airbus Amérique latine et Caraïbes, souligne que la forte croissance économique au Mexique « présente une opportunité unique aux compagnies aériennes telles que VivaAerobus d’étendre leur flotte avec l’A320neo, l’avion le plus performant de l’industrie, pour améliorer leur efficacité et leur empreinte environnementale ».

VivaAerobus a été fondée en 2006 par la compagnie de bus Grupo IAMSA et Irelandia, fonds d’investissement de la famille Ryan (également fondateurs de Ryanair). Elle dispose d’une compagnie-sœur en Colombie, VivaColombia. La famille A320neo a enregistré près de 4800 commandes de la part de 87 clients depuis son lancement en 2010, représentant 60% de parts de marché.

aj_airbus a380 blancAu Japon, la compagnie privée ANA (All Nippon Airways) a lancé un concours ouvert à tous pour dessiner la livrée d’un de ses futurs Airbus A380, dont les livraisons débuteront en 2019. Le superjumbo « de plus de 500 places » reliera Tokyo à Honolulu au printemps de 2019 avec la livrée sélectionnée, précise ANA, et emportera à son bord le vainqueur du concours. Les dessins doivent être déposés sur le site de la compagnie entre vendredi 7 octobre et le 30 novembre, le nom du gagnant étant révélé en février prochain ; il se verra remettre deux allers-retours en classe Affaires entre les aéroports de Narita ou Haneda et Hawaï.

Rappelons que la compagnie de Star Alliance avait annoncé l’acquisition ferme de trois Airbus A380 en janvier dernier, conséquence de l’accord entre les deux sociétés pour sauver de la faillite la low cost Skymark Airlines (qui en attendait six); cette commande ne figure toutefois toujours pas dans les listings de l’avionneur européen. Skymark s’était mise sous protection des créanciers début 2015, avec une dette officielle de 605 millions de dollars (mais estimée à 2,5 milliards). Cette chute avait été précipitée par la décision d’Airbus d’annuler la commande des six A380 pour défaut de paiement, puis de réclamer 700 millions de dollars de dédommagement. Un projet de relance mené par le fonds d’investissement Integral Corp. et ANA avait finalement acquis le soutien de l’avionneur, deuxième créancier de la low cost.

air-journal_ana-all-nippon-airways-a380-hawai

 

http://www.air-journal.fr/2016-10-06-airbus-a320neo-pour-vivaaerobus-livree-a-dessiner-pour-la380-dana-5170607.html

Commentaire(s)

  1. LSO
    Publié le 6 octobre 2016

    client de lancement ?
    faux, latam a déjà réçu son 1er exemplaire.

  2. Bonne nouvelle pour l’A380…
    Car si ANA communique sur l’A380, c’est bien qu’elle compte en prendre livraison!!! Ce dont je commençais un peu à douter (la cde n’apparait toujours pas dans les listings AIRBUS)

  3. Après LATAM et Volaris, VivaAerobus c’est la 3ème compagnie en amérique latine d’avoir l’A230neo, pas la 2ème

  4. Assurément, l’A380 est l’avion idoine pour une liaison entre Tôkyô ou Ôsaka et Honolulu, destination touristique très prisée des Japonais.

    Bonne idée promotionnelle d’ANA pour sa future ligne opérée en Superjumbo. Accessoirement, un bon coup de pub aussi pour l’image de l’A380 auprès de la clientèle japonaise. Cet appareil pourrait d’ailleurs trouver sa place sur plusieurs lignes intercontinentales à partir de Narita ou Haneda, vers les états-Unis ou de grandes métropoles européennes par exemple.

    • Oui tout à fait…
      A quand une commande par une compagnie Japonaise d’A380 un peu plus conséquente que celle de ANA???
      Narita ou Haneda sont 2 aéroports ultra fréquentés…

      • ANA jugera la rentabilité et l’exploitation de l’appareil, en fonction de ses 2 critères elle pourrait en commander d’autres.
        Airbus l’avais dis, les compagnies aimeraient exploiter l’A380 mais le fais que l’appareil soit imposant, elles ne pensent pas pouvoir / avoir la logistique pour gérer l’appareil. De plus son cout étant élèves,elles ne peuvent se permettre de se retrouver avec des dettes et un avion mal exploiter / non rentabilisé. Elles préfèrent donc « observer » comment les autres compagnies se débrouillent avec l’A380.

        Maintenant si ANA parvient (et c’est ce que je leurs souhaite) a bien exploité et rentabilité l’avion , elle en recommandera et ouvrira la voix pour de nouveaux clients comme JAL pour remplacer leurs 772-773 qui sont équipé respectivement de 375-500 sièges (oui 500 sièges en 773, vérifié sur le site de JAL).

        • Oui, 500 sièges mais vols domestiques, autonomie de 3500 km seulement.
          Si l’A380 devait être configuré selon ce même schéma, cela ferait au moins 800 PAX ! (capacité maxi 853)
          Le choix de ANA pour ces trois A380 est le long courrier, ce sera Tokyo- Honolulu. Sans doute très prisé par les vacanciers et nombreux retraités pour son super climat toute l’année.
          Ce sera aussi une période de « test & d’évaluation » et comme beaucoup le disent, de voir pour d’autres destinations.
          ANA fera une forte pub & communication sur ce fleuron, on verra bien comment va réagir JAL qui a commandé (suite aux déboires du B787) 18 A350-900 et 13 A350-1000 plus des options pour 25 appareils supplémentaires.

  5. Bonne initiative de promo pour l’A380 …. Il est vrai que le potentiel du marché devrait dépasser les 9 avions vendus au jour d’aujourd’hui (6 à China Eastern et 3 à ANA ) …si l’on ne compte pas les 24 de Singapore …
    Le jour ou le compteur se débloquera … l’Asie devrait faire sans peine aussi bien que le trio  » Emirates+Etihad+Qatar » .. à savoir commander 200 avions au minimum avant 2030 ……

  6. Filoustyle
    Publié le 7 octobre 2016

    Je ne me fais aucun soucis pour c’est avion qui est quand même le meilleur en terme de confort même en Y , cette année le premier « MSN 3 » sort de la flotte de singapore airlines Les premiers Emirates ne devraient pas tarder non plus après 10 ans déjà de bon et loyaux services et faudra penser à les renouveler et rien ne remplace un A380, le business model de Emirates est basé autour de l’A380 donc il ne reste qu’à Airbus d’attendre et c’est ce qu’il fait,n’en déplaise aux détracteurs de cette superbe machine.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter